Essai Volkswagen Up! : Verdict (4/4)
par Soufyane Benhammouda

Essai Volkswagen Up! : Verdict (4/4)

La VW Up! a la dure tâche de vouloir s’imposer comme un futur best-seller, la future voiture du peuple. Mais avec une concurrence de plus en plus rude, le chemin du succès se fera par la qualité du travail final. Invité à l’essayer à Rome, Leblogauto vous livre son verdict, sur les points positifs et négatifs.

Zapping Le Blogauto Alpha Tonale Q4 PHEV-2 280ch Veloce

A retenir :

La Up! c’est avant tout une bouille craquante avec un design extérieur et intérieur simple mais réussi, même s’il est moins original qu’une Fiat 500.

Plusieurs versions sont disponibles dans un premier temps avec 2 motorisations essence, 3 niveaux de finition et 2 éditions spéciales, ce qui permet d’avoir un choix confortable. La version GNV verra le jour en 2012 et la version électrique en 2013. La carrosserie 5 portes sera disponible dans le courant de l’année prochaine.

L’équipement est complet et judicieux, mais nécessite de jouer avec les niveaux de finition sur lesquelles certains choix seront présents en option, de série, voir indisponibles. Rien d’étonnant pour une Volkswagen. Mais les possibilités de personnalisation restent élevées. L’habitabilité est satisfaisante, tout comme le volume de chargement (encore faut-il avoir la banquette fractionnable).

Sur la route, elle offre au conducteur un confort convenable pour la catégorie, depuis l’assise jusqu’au module Maps+More en passant par les éléments de sécurité active comme l’ESP ou le système anti-collision. Certains défauts comme la commande de la fenêtre droite inexistante du côté conducteur, l’absence d’un miroir de courtoisie sur le pare-soleil conducteur ou les vitres arrière fixes méritent quand même d’être revus.

Les moteurs à la sonorité plaisante sont vigoureux, économes et rejettent peu d’émissions polluantes ce qui offre un bonus de 400€ à l’immatriculation quel que soit le niveau de puissance.

Mais voila, la Up! est à la Twingo (et consorts) ce que la Golf est à la Megane, c'est-à-dire une alternative premium. C'est une Volkswagen, et cette "nouvelle voiture du peuple" n'a de peuple que ses ambitions, car les prix, eux, n'ont pas la même définition du terme plèbe.

Et si je devais faire un choix ?

Si je devais m’acheter une Up!, elle embarquerait :

- Le moteur 75ch, pour ses reprises et son agrément plus convaincants que sur la version 60ch (600€ de différences entre les 2 motorisations) ;

- L’inévitable Maps+More (350€, de série sur les éditions spéciales) ;

- Le Pack Sécurité avec notamment le freinage automatique d’urgence (250€) ;

- Le Pack Drive avec le radar de recul et le régulateur de vitesse (450€) ;

- L’indispensable roue de secours (54€) ;

- La climatisation (587€, de série sur High Up! et éditions spéciales) ;

- Une teinte rouge (156€) ;

- Les superbes jantes « Classic » (434€ sur High Up! seulement, de série sur les éditions spéciales).

Je ferai l’impasse sur :

- Le Pack Sport à 590€ (disponible sur High Up! uniquement avec les jantes « Triangle », Vitre arrière surteintées à 65% et le châssis rabaissé de 15mm) par soucis de confort ;

- Le Pack Hiver à 402€ sur Move Up!, les sièges chauffants à 245€ sur High Up! et éditions spéciales, car chacun jugera de leur utilité selon les zones géographiques habitées ;

- Le Pack simili Cuir VW Exclusive à 706€, d’une parfaite inutilité sur une voiture de cette gamme.

Pour moi, le premier niveau de finition intéressant est la Move Up!, équipée de série du Pack Confort (vitres électriques, fermeture centralisée, réglage en hauteur du siège conducteur) et du double plancher de coffre associé à la banquette fractionnable, ce qui peut s’avérer utile dans la vie de tous les jours. Avec mes critères cités plus haut, le montant total atteint les 13.407€, en renonçant aux jantes « Classic » incompatibles. Avec une version High Up! le prix s’élève à 15.014€, et la facture devient salée avec une Black Up! ou White Up! pour laquelle il faudra compter 15.244€, en renonçant à la peinture rouge. Dommage pour les rétroviseurs électriques, le volant cuir ou les 6 haut-parleurs, mais la facture des haut de gamme est quand même assez élevé. Une Move Up! bien optionnée vous mènera en ville dans un confort appréciable.

A voir: Galerie photo de l'essai :

[zenphotopress album=12243 sort=random number=4]

A lire également :

Essai Volkswagen Up! : Présentation et généralités (1/4)

Essai Volkswagen Up! : Up!, side, down (2/4)

Essai Volkswagen Up! : Shut Up!, ca tourne (3/4)

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

La VW Up! a la dure tâche de vouloir s’imposer comme un futur best-seller, la future voiture du peuple. Mais avec une concurrence de plus en plus rude, le chemin du succès se fera par la qualité du travail final. Invité à l’essayer à Rome, Leblogauto vous livre son verdict, sur les points positifs et négatifs.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.