Accueil DTM Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

145
0
PARTAGER

Des courses très différentes, ce week-end. En FG1000, le pilote en tête au 1er virage n’a qu’à dérouler jusqu’à l’arriver. Alors qu’on pourrait croire que les amateurs Moyen-orientaux sont turbulents. En revanche, en TRS, c’est bastons, dépassements et une voiture de sécurité qui ne chôme pas…

FG 1000

Pour la 1ère fois de l’exercice 2014-2015, la Formula Gulf quitte Dubaï pour Yas Marina. C’est également le cap de la mi-saison. Toujours de traces d’Edi Haxhiu ; ça se jouera donc entre Tejas Hirani et Ahmed al Ghanem. C’est ce dernier qui remporte la pole position.

FG 1000 1

Le vendredi matin, al Ghanem reste en tête au feu vert, mais Hirani est dans ses échappements. Le Kenyan maintien la pression et il trouve l’ouverture à mi-course.

Hirani s’impose ainsi devant al Ghanem. Mashhur Bal Hejaila passe devant le starter bien après les deux hommes.

FG 1000 2

L’après-midi, Hirani ne réagit pas au feu vert. Al Ghanem, Baj Hejaila, Yousef al Bader et al Faisal al Zubair ne l’attendent pas. Le roi des buggys remonte le peloton, mais le leader al Ghanem est trop loin. Derrière, Bal Hejaila se retrouve en lutte avec al Bader et al Zubair, pour le gain du bronze. Néanmoins, il réussit sans trop de mal à les gérer.

Et al Ghanem de remporter la course 2, devant Hirani et Bal Hejaila.

FG 1000 3

Au classement, Hirani se maintient en tête, à 165 points, devant al Ghanem, à 141 points. Bal Hejaila passe 3e, avec 95 unités.

FG 1000 4

Toyota Racing Series

3e des 5 rendez-vous de la Toyota Racing Series 2015. Plus questions de s’échauffer ! Lance Stroll (M2) a l’occasion de faire le break. Comme chaque semaine, Nick Cassidy fait l’actualité. Double champion de TRS (2012-2013), il n’a pas réussi son exil en Europe. Sa 3e place à Macao 2014 fut son seul résultat significatif. Pour 2015, il aura enfin un volant à temps plein en F3. En l’occurrence, une Tom’s en Japan F3, avec le soutien de Toyota.

F3 Macao

Dauphin de Stroll, Arjun Maini (M2) a été déchu de sa victoire dans la course 1 de Teretonga. Il se venge en décrochant la pole d’Hamptons Down.

TRS1

Le samedi, le protégé de Force India doit repousser les attaques de Sam MacLeod (Giles.) Derrière eux, Thomas Randle (ETEC), Jamie Conroy (M2), Matteo Ferrer (ETEC) et Alfonso Celis (Giles) essayent de passer à 4 de front. Bilan : 4 Tatuus au tas et 1 safety-car.
Au restart, Stroll plonge sur Charlie Eastwood (M2) et la voiture de sécurité de ressortir.
Au 2e restart, MacLeod sort l’artillerie lourde, mais Maini a du métier. A trop en faire, l’Ecossais termine tout seul dans le bac à sable. Brandon Maisano (M2) et Santino Ferrucci (Giles) passent 2e et 3e. Brendon Leitch (Victory) sort violemment. Cette fois, la direction de course sort le damier.

Cette fois-ci, pas d’appel. Maini remporte son 1er succès en TRS, devant Maisano et Ferrucci. Visiblement secoué par ce qui s’est passé, le photographe officiel brise le protocole et immortalise le vainqueur.

TRS2

Le dimanche matin, il pleut des cordes. Le poleman Callum Ilott (ETEC) a beau être coaché par Cassidy, il craque au feu vert. Ferrucci prend les commandes… Mais il n’en profite pas, car derrière James Munro (Giles) et John Simonyan (Giles) s’accrochent et la voiture de sécurité intervient.
Au restart, Maini et Artem Markelov (Giles) se télescopent. La voiture de sécurité n’a pas le temps de refroidir !
Lorsqu’enfin, elle s’efface, il n’y a plus que quelques tours à disputer. Maisano s’offre le scalp de Ferrucci. Ferdinand Zvonimir Maria Balthus Keith Michael Otto Antal Bahnam Leonhard Habsburg-Lothringen (Victory) sort de nul part et dans l’ultime passage, il double Ferrucci.

« Ferdinand Hasburg » est accusé d’avoir volé le 3e départ. C’est Mathias Kristensen (M2, aucun lien de parenté avec Tom), 4e, qui hérite du bronze. D’où un podium Maisano-Ferrucci-Kristensen.
L’Autrichien récupère sa place en appel. Le nouveau tiercé est Maisano-« Hasburg »-Ferrucci.

TRS3

Pour la « New Zealand Motor Cup », Maisano est en pole. Le Français perd tout ses moyens au départ. Il laisse passer MacLeod et quelques décamètres plus loin, il part visiter les pelouses d’Hamptons Down. Eastwood est alors 2e. Simonyan klaxonne derrière l’Irlandais, puis le double, avant d’être lui-même doublé par son compatriote Markelov. Eastwood jardine, ce qui profite à Stroll. Simonyan se dédouble sur Markelov et l’espoir de Ferrari saisit l’opportunité pour passer lui aussi le pilote de GP2. Ferrucci, 5e, double également Markelov. L’Américain roule pied au plancher car Maisano est revenu en piste et il a le couteau entre les dents ! Simonyan se sort tout seul, tandis que Maisano double Ferrucci, éphémère 3e.

MacLeod a profité de la bagarre derrière pour s’imposer tranquillement. Stroll sauve son week-end en terminant 2e et Maisano est 3e.

TRS4

Stroll n’a pas fait le break tant espéré. Il reste néanmoins largement devant, à 515 points. Maini se rapproche légèrement, à 460 points. Maisano passe 3e, à 429 points. Il n’y a aucun « Kiwi » dans le top 5, ça semble râpé pour 2015…

TRS5

Ssangyong Actyon Racing Series

La coupe monotype d’Actyon pick-up est également à Hamptons Down. Visiblement, le circuit réussit aux dames. Chelsea Herbert (ci-dessous) décroche la pole devant Alexandra Whitl…

Ssangyong NZ

Mais 4 virages plus loin, Herbert sort violemment. Whitl est accusée de l’avoir un peu poussée. Du coup, elle part la victoire au profit  d’une 3e femme, Christina Orr.

Ssangyong NZ 2

F4 MSA

La F4 MSA va succéder à la FF. Ricky Collard est, pour l’instant, le seul pilote de F4 MSA à avoir effectué une saison complète en FF. Le fils de Rob Collard (pilote de BTCC) avait réalisé de bons chronos à l’hiver 2013-2014. Néanmoins, ce n’est qu’à l’automne qu’il a trouvé le chemin des podiums. Il a terminé 7e et 2e débutant.
Pour 2015, il a été recruté par Arden. Parmi les 9 pilotes déjà inscrits (+ Jessica Hawkins, qui a un sponsor et une voiture, mais pas d’écurie), il est l’un des plus capés.

FF

DTM

Lucas Auer abandonne la monoplace. Le neveu de Gerhard Berger a débuté en fanfare. En effet, pour ses débuts, en 2011, il remportait la Formule BMW Pacific. L’année suivante, il passa en F3 ATS. Sans complexe, il se frotta aux pilotes Motopark et termina 2e (entre Jimmy Ericsson et Kimi Sato.) En 2013, il se lança en championnat européen. Longtemps 2e, il s’effondra face au forcing de Felix Rosenqvist et d’Alex Lynn. En 2014, on le citait parmi les favoris. Mais il s’est complètement évaporé. Il n’a même pas su tirer parti des pannes de cerveau de Max Verstappen. En parallèle, il a débuté en WEC, avec Lotus. A l’automne, il testa une FR 3.5 et une Mercedes DTM. Il a donc privilégié le DTM.

DTM 1

Autre pilote testé à l’automne par Mercedes (mais lors d’une autre session), Maximilian Götz va également rejoindre l’équipe. Champion de Formule BMW ADAC en 2003, devant un certain Sebastian Vettel, il n’avait pas réussi à percer en F3. Il s’est reconverti en endurance où il s’est fait un palmarès : vainqueur de l’ADAC GT Masters 2012, des 24 heures de Spa 2013 et de la Blancpain 2014. C’est donc une consécration pour ce pilote allemand.

DTM 2

Crédits photos : TRS (photos 1), GulfSport (photos 2 à 5 et 7 à 11), FIA F3 Europe (photo 6), Ssangyong NZ (photos 12 et 13), Formula Ford (photo 14) et Mercedes (photos 15 et 16)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz