Accueil Actualités Entreprise Denso va investir $1 milliard pour les véhicules électriques, autonomes et connectés

Denso va investir $1 milliard pour les véhicules électriques, autonomes et connectés

673
0
PARTAGER

Denso, fournisseur japonais de pièces détachées détenu en partie par Toyota, prend le pari que l’avenir de l’industrie automobile américaine est électrique. Et pour cela, il met le paquet. En mettant 1 milliard de dollars sur la table.

Il a ainsi annoncé vendredi qu’il allait investir en vue d’étendre son usine de Maryville, dans le Tennessee aux Etats-Unis. Le montant des dépenses est plus du double que celui investi en 2015 avec 400 millions de dollars. L’objectif de Denso  est de fabriquer des composants pour véhicules électriques, voitures connectées et autonomes. Cet investissement permettra la création d’environ 1000 postes, ce qui portera le total Equivalent Temps Plein à 4 600 emplois.

Les pièces ainsi produites seront notamment destinées à Toyota, son premier actionnaire ainsi qu’à Honda, Nissan et leurs concurrents de Détroit.

A l’heure où les véhicules électriques dotés de fonctionnalités autonomes  et connectées entrent pour la première fois dans un processus production de masse, le site ainsi agrandi devrait devenir l’une des plus importantes usines de composants automobiles en Amérique du Nord. Les pièces qui y seront fabriquées comprendront notamment des capteurs radar pour la conduite autonome  et des modules de contrôle de données reliant à Internet les véhicules en mouvement.

La volonté affichée par Denso est de s’assurer qu’il puisse apporter sa contribution à une société avec zéro accident tout en offrant un impact minimal sur l’environnement.

Pour rappel, selon les données de Bloomberg, Toyota Group détient 38,1% de Denso. Le constructeur nippon est le client principal de l’équipementier. Néanmoins, environ 60 % des revenus nord-américains de Denso proviennent d’autres constructeurs automobiles  que Toyota.

Reste que si le constructeur japonais investit dans des pièces destinées aux voitures électriques et hybrides, elle n’a pas encore abandonné le moteur à combustion interne. Selon Bill Foy, premier vice-président de l’ingénierie pour Denso International America, la situation actuelle devrait perdurer jusqu’à 2040 au moins. Néanmoins, selon lui, d’ici 2025, environ une voiture sur sept vendue à l’échelle mondiale sera une voiture avec batterie ou une hybride.

« C’est un investissement dans l’avenir de Denso, et également dans l’avenir des transports « , a déclaré pour sa part Kenichiro Ito, PDG de Denso International America. Lequel constate « des changements spectaculaires dans le rôle du transport » au sein de la société.

Sources : Bloomberg, Automotive News

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz