Accueil Constructeurs chinois EVE, la berline autonome de NIO

EVE, la berline autonome de NIO

296
0
PARTAGER

NIO est actuellement au Coppertank Event Center d’Austin, au Texas. Il y expose son hypercar électrique EP9 et pour la première fois, il évoque son prochain projet, l’EVE. Il s’agit d’une berline électrique autonome.

Pour commencer, ne l’appelez plus NextEV ! Désormais, la marque, c’est NIO et elle est basée aux Etats-Unis. Des investisseurs chinois sont néanmoins présents au capital, comme Tencent (QQ, Wechat) ou Lenovo. Mobileye, Nvidia et NXP se joignent à l’aventure comme partenaires techniques. NIO possède aussi désormais un visage, celui de sa PDG, Padmasree Warrior.
De quoi dissiper un peu le halo de mystère autour de NIO (et prendre ses distances avec la tripotée de constructeurs chinois d’hypercars…)

Et donc, après l’hypercar EP9, voici la berline électrique autonome EVE. Elle dispose de deux portes qui s’ouvrent largement. A l’arrière, les siège s’inclinent jusqu’à ce qu’ils deviennent des couchettes. Les passagers disposent également de tablettes rabattable. Apparemment, les vitres latérales se transforment en écrans géants. A l’avant, lorsque la voiture est en mode autonome, le pare-brise dispose d’une vision en réalité augmentée. Dans le film, il fait allusion à un système de communication entre voitures. C’est tout ce que le constructeur en dit. Il n’en précise aucune caractéristique technique (autonomie, performance…)

Warrior annonce une commercialisation, aux USA, pour 2020. La grande question que tout le monde se pose, c’est : lorsqu’une EVE scanne une autre EVE, fait-elle le fameux « Wouh-ouh » de K2000 ?

Source :
NIO

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz