Accueil Alternatives Marché électrique France 2017 : léger rebond en mai

Marché électrique France 2017 : léger rebond en mai

125
49
PARTAGER

Après un mois d’avril qui a marqué un net recul sous le signe de retard de livraisons (de la Zoe par exemple), les ventes de véhicules électriques sont reparties à la hausse au mois de mai. L’arbre qui cache la forêt ?

12 850 véhicules électriques sur 5 mois

Selon les chiffres compilés par l’Avere, 1906 VE particuliers ont été immatriculés. Cela représente une hausse modérée de 4,6% par rapport au même mois l’an dernier. Surtout, le VE retrouve une part de marché supérieure à 1% en France. La Renault Zoe reste la reine de l’hexagone avec plus de 1200 unités vendues, suivie par la Nissan Leaf avec 237 véhicules. Le modèle qui commence à dater et dont le design divise désormais se tient relativement bien en attendant la prochaine génération dévoilé à la rentrée prochaine.

Elle se fait tout de même talonner par la BMW i3 (avec ou sans prolongateur d’autonomie). Loin derrière, on trouve la Tesla Model S avec 63 unités, la Peugeot iOn à 55 unites (on continue de vider les stocks) qui devance de peu la Hyundai Ioniq. Sur les 5 premiers mois de l’année 2017, 10 775 véhicules électriques ont été mis à la route ce qui représente une hausse de plus de 8%.

Du côté des véhicules électriques utilitaires, on dénombre 390 immatriculations. Ce marché plus planifié par nature est aussi plus stable. Le Renault Kangoo Z.E. reste le roi du marché avec 158 unités (soit 40% du marché utilitaire électrique). Il est suivi de loin par le Nissan e-NV200 à 50 immatriculations, puis la doublette Citroën Berlingo/Peugeot Partner à respectivement 44 et 38 unités. Sur les 5 premiers mois de l’année, le marché de l’utilitaire électrique se tasse légèrement avec 2073 immatriculations contre 2173 l’an dernier.

Un marché pas si mature ?

Mais au-delà d’un marché qui semble attendre encore des nouveautés (Nissan Leaf 2, Opel Ampera-e, etc.), se pose la question de sa maturité. Désormais installé durablement au-dessus des 1% de part de marché, le véhicule électrique doit-il continuer d’être subventionné par le bonus-malus ? Ou bien le bonus doit-il être réduit progressivement jusqu’à disparition ? Certains annoncent des VE moins chers que les VT à l’horizon 2025.

La question se pose après l’exemple du Danemark qui a stoppé les aides aux VE et les a taxés comme les véhicules thermiques (1). Les ventes ont immédiatement été divisées par 2 ou plus. Preuve s’il en est que le marché électrique n’est pas encore mature. Ou bien que les constructeurs ne sont pas encore prêts à descendre les prix pour s’adapter à des subventions en baisse. La Cour des Comptes pousse pour une baisse du bonus pour les véhicules électriques. Mais, elle ne prend en compte que la dimension financière du système, sans la dimension pollution urbaine de l’air et les dépenses qui en découlent.

Modifier le bonus ?

Une nouvelle formule de bonus pourrait comprendre une partie fixe, identique pour tous les VE. Puis, une partie variable en fonction de différents critères dont la consommation et l’autonomie. En effet, le bonus/malus thermique prend en compte la consommation normalisée. Ce que ne fait pas du tout le bonus électrique. Cette consommation est inhérente au véhicule mais aussi à la capacité embarquée. On pourrait donc par un calcul (2) pondérer la consommation par la capacité des batteries.

Une autre façon de pousser une partie des consommateurs vers le VE serait d’étendre les zones de circulation restreinte (ZCR). Malgré la grogne des usagers, cela devrait se faire naturellement au fil des mois avec des mairies de plus en plus enclines à cela. Gageons que le nouveau Ministre de l’Ecologie, Nicolas Hulot, clarifiera prochainement la situation.

(1) le Danemark, tout comme la Norvège et d’autres pays du nord de l’Europe taxe fortement les véhicules. Les véhicules électriques bénéficient alors d’un rabais sur les taxes ce qui correspond peu ou prou à un bonus.
(2) on compte grosso-modo +3% de consommation par 100 kg de charge en plus

Source : Avere, illustration : T. Emme/le blog auto

Poster un Commentaire

49 Commentaires sur "Marché électrique France 2017 : léger rebond en mai"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
amiral_sub
Invité

il ne faut pas oublier que la production des zoé a été stoppée quelques temps pour cause de problèmes de qualité, les ventes devraient rebondir le mois prochain. Les ventes de i3 sont surprenantes vu son design « clivant », son tarif élitiste et la médiocrité de son chargeur embarqué (11kW max en option). Comme quoi le logo fait vendre.

SGL
Invité

Euh… un petit détail : 55 % des ventes des i3 sont faites avec un moteur thermique ! (REX)
Un succès tout relatif pour une voiture électrique 😉

Roadrunner
Invité

Euh …. i3 ….. 169 ventes dont 98 avec moteur thermique = 71.
Leaf 237 ventes.

Panama
Invité

Effectivement quand on lit les forums de possesseurs de Zoé, ça refroidit très vite !

denis
Invité

Pourquoi panama? Que disent-ils?

SGL
Invité

Comme le témoignage du journaliste de BFM : à partir de 40:40 au compteur
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/audio/bfm-0706-tech-co-381306.html
Il remplace sa Golf TSI par une Zoe40 : que du bonheur ! enfin presque…

amiral_sub
Invité
à part les problèmes de moteur sur la première série en 2013, cette voiture est encensée niveau fiabilité https://www.breezcar.com/actualites/article/fiabilite-renault-zoe-enquete-automobile-magazine-0117 de plus coté sécurité c’est la meilleure: https://www.breezcar.com/actualites/article/euro-ncap-securite-renault-zoe-5-etoiles-2013 La i3 n’a que 4 étoiles, on en revient à ma première remarque sur les qualités de cette BMW. Au delà de ces considérations, la zoé est un dragster des feux rouges dans un silence et une douceur de conduite que même une rolls royce ne peut soutenir. Acheter une clio neuve alors que pour le même budget on peut rouler en zoé est une erreur. Mais chacun fait ce qu’il veut de… Lire la suite >>
Panama
Invité

Très amusant 😉
Quand les Zoé auront la fiabilité d’une Yaris Hybride on en reparlera. En attendant, ceux qui s’offrent une Clio font le bon choix s’ils doivent partir en vacances avec. Ou en WE dans la famille. Ou au plus proche Ikea. Etc, etc.
Pour l’air en effet le niveau d’émission est incomparable. Il y a juste ce problème de déchets nucléaires pour produire de l’électricité mais c’est exact que l’on n’en voit pas les effets immédiatement, enfin pour l’instant.

miké
Invité

Le rechauffement climatique est deja la, et on en voit deja les consequences… Pour quelle boite est ce que tu bosses ?

Panama
Invité

La mienne.

denis
Invité

Panama, tu n’as pas répondu a ma question?

denis
Invité

Quelles conséquences miké?

Verslefutur
Invité

« Certains annoncent des VE moins chers que les VT à l’horizon 2015 »
Je dirais plutôt 2025 🙂

Panama
Invité

Et comme d’habitude : toujours aucun chiffre des ventes aux administrations ?
Concernant le bonus, il est évident que l’effet d’aubaine est bien là. Je reviens sur ce que j’ai toujours dit : la voiture purement électrique n’est destinée qu’à être utilisée en ville, c’est dans sa nature. Autonomie suffisante, recharges disponibles, pas de bruit, zéro émissions : c’est du tout bon.

SGL
Invité

@Panama
Pourquoi, que la ville !? 😯
Les déplacements en provinces ne dépassent pas quotidiennement les 100 km, pour quoi le faire en thermique ?
Je vois de plus en plus de Zoe/Leaf a la campagne.

psam
Invité
« la voiture purement électrique n’est destinée qu’à être utilisée en ville, c’est dans sa nature » : argument d’autorité. Ce n’est pas en le répétant que cela deviendra vrai. En caricaturant, je pourrais dire : « Le VT est destiné à n’être utilisé nulle part » (polluant, bruyant, dépendant des grèves des transporteurs …. ) alors que les VE auront de l’énergie de plus en plus renouvelable (ce qui ne sera pas le cas avant longtemps pour les VT) . Et que signifie « ville » : est ce que Penvenan est une ville ? ESt ce que la petite couronne de la region parisienne… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

@psam : « qui a besoin d’un monstre de plus de 2 tonnes pour aller bosser et emmener ses enfants au tennis ? »
Le même qui a besoin d’une maison de 8 pièces avec 4 salles de bain alors qu’ils ne sont que deux et d’une immense cuisine à l’équipement hi teck alors qu’il prend la plupart de ses repas au restaurant.
Ça s’appelle avoir les moyens de se faire plaisir. Et c’est tant mieux.

amiral_sub
Invité

pour le teck, tu faire allusion au parquet en bois tropical de la grosse baraque

gigi4lm
Invité

Hi tech bien sûr

Psam
Invité

Tant mieux pour qui ? La planète ? Parce que l’on a les moyens on peut émettre du co2, des particules, nox , consommer des énergies fossiles sans mesure ?
Bof, je ne suis pas vraiment convaincu..

Panama
Invité

Bien dit ! Totalement d’accord

eresse
Invité

La ville n’est pas faite pour la voiture même électrique. En ville transport en commun, vélo, a pied mais pas de caisse fut elle électrique

Miamdeschips
Invité

Le plus important, cest d’avoir le choix.
Le choix d’acheter une essence, un diesel, une gpl, une électrique et bientôt une hydrogène.
De même que pour les marques automobiles.

amiral_sub
Invité
Oui, mais la grande question c’est si l’état favorise les choix. Depuis 30 ans l’état a favorisé le gasoil (quel bon choix!!!) , désormais il favorise le V.E. et va probablement sanctionner le gasoil. Les ventes devraient suivre. Si par exemple l’état supprimait les taxes sur les carburants, gageons que ford importerait le F150 en France, dodge le RAM. Ils se vendraient comme des petits pains: imaginez ces mastodontes de plus ou moins 400ch à moins de 25.000€! pourquoi se cantonner à de vulgaires petits SUV diesel? Si l’état taxe à fond les véhicules thermiques comme en Norvège, ça sera… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

merci lym. on voit l’impact Juste en jouant avec le malus

SGL
Invité

Oui dans moins de 10 ans, on aura compris l’aberration de faire des multiples trajets de moins de 20 km en campagne (généralement en diesel) comme il se fait naturellement des millions de fois par jour.
Je pense qu’il n’y a pas vraiment de plaisir de rouler dans un Kangoo diesel de 15 ans, le même en électrique n’est pas plus mal !?
Bon pour remplacer une Mustang V8… c’est une toute autre histoire, bien évidemment !

amiral_sub
Invité

pas la peine d’attendre 10 ans pour le comprendre…

SGL
Invité

Oui enfin à la campagne, la voiture électrique est vue, au mieux comme une Mia et le reste… il n’ont jamais entendu parler de la voiture électrique, ça n’existe même pas.
Dans le 89, ils roulent parfois dans des tracteurs de 60 ans… Alors leur parler de Zoe 😀

Psam
Invité

Ça dépend de quelle « campagne » vous parlez …
plein de Zoé en Bretagne, dans des coins paumés … la Zoé est idéale quand on fait entre 40 et 80 km par jour, et que l’on a un accès facile pour la charger chez soi…
c’est plus un profil rural qu’urbain, non ?
Donc non seulement ils en ont entendu parler, mais en plus ils en achètent !

SGL
Invité

Attention @Psam, je ne dis pas que je n’en vois pas, mais pour en avoir discuté avec un petit garage / concessionnaire Renault, il a un mal fou d’imposer une Zoe à la vente même pour faire 10 km par jour, les gens préfère encore prendre une Clio diesel.
Franchement, il y a encore un vrai blocage !
La voiture électrique n’est pas pour eux, même s’ils ne dépassent jamais les 100 km/jour.

miké
Invité

Cliché

amiral_sub
Invité

faut dire que pour faire 10km par jour, autant s’acheter une mustang

wpDiscuz