par Stéphane Schlesinger

Total, BP et Esso baissent leurs prix demain

Total, BP et Esso ont annonc une baisse du prix du carburant dans leurs stations demain: -3 centimes sur le sans-plomb et -2 centimes sur le gasoil. Pas norme mais mieux que rien. Il faut dire que d'une part, le prix du baril est retomb 65$, ce qui reste trs lev, et que d'autre part, Thierry Breton avait menac les compagnies ptrolires d'une "taxe exceptionnelle correspondant une situation exceptionnelle". En effet, plus les cours montent, plus ces firmes dgagent de bnfices (+50% pour Total sur le premier trimestre 2005).
Mais ce ne sont pas les seules: le gouvernement est lui aussi largement gagnant de cette flambe, et il promet de restituer aux Franais un ventuel reliquat des taxes sur les produits ptroliers. Pas de retour de la TIPP flottante naturellement, donc il conviendra de se montrer trs vigilant quant la forme que revtira cette "restitution" en s'assurant qu'elle s'adresse bien tous les franais et pas seulement les professionnels, dont sait que certains ont dj bloqu des raffineries.
A toute chose, malheur est bon: ce choc ptrolier incite les constructeurs automobiles (Toyota, Ford, BMW et VW entre autres) dvelopper plus rapidement des techniques permettant de consommer toujours moins.

Zapping Le Blogauto Renault Rafale: nos premières impressions

Total, BP et Esso ont annonc une baisse du prix du carburant dans leurs stations demain: -3 centimes sur le sans-plomb et -2 centimes sur le gasoil. Pas norme mais mieux que rien. Il faut dire que d'une part, le prix du baril est retomb 65$, ce qui reste trs lev, et que d'autre part, Thierry Breton avait menac les compagnies ptrolires d'une "taxe exceptionnelle correspondant une situation exceptionnelle". En effet, plus les cours montent, plus ces firmes dgagent de bnfices (+50% pour Total sur le premier trimestre 2005).
Mais ce ne sont pas les seules: le gouvernement est lui aussi largement gagnant de cette flambe, et il promet de restituer aux Franais un ventuel reliquat des taxes sur les produits ptroliers. Pas de retour de la TIPP flottante naturellement, donc il conviendra de se montrer trs vigilant quant la forme que revtira cette "restitution" en s'assurant qu'elle s'adresse bien tous les franais et pas seulement les professionnels, dont sait que certains ont dj bloqu des raffineries.
A toute chose, malheur est bon: ce choc ptrolier incite les constructeurs automobiles (Toyota, Ford, BMW et VW entre autres) dvelopper plus rapidement des techniques permettant de consommer toujours moins.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Total, BP et Esso ont annonc une baisse du prix du carburant dans leurs stations demain: -3 centimes sur le sans-plomb et -2 centimes sur le gasoil. Pas norme mais mieux que rien. Il faut dire que d'une part, le prix du baril est retomb 65$, ce qui reste trs lev, et que d'autre part, Thierry Breton avait menac les compagnies ptrolires d'une "taxe exceptionnelle correspondant une situation exceptionnelle". En effet, plus les cours montent, plus ces firmes dgagent de bnfices (+50% pour Total sur le premier trimestre 2005).
Mais ce ne sont pas les seules: le gouvernement est lui aussi largement gagnant de cette flambe, et il promet de restituer aux Franais un ventuel reliquat des taxes sur les produits ptroliers. Pas de retour de la TIPP flottante naturellement, donc il conviendra de se montrer trs vigilant quant la forme que revtira cette "restitution" en s'assurant qu'elle s'adresse bien tous les franais et pas seulement les professionnels, dont sait que certains ont dj bloqu des raffineries.
A toute chose, malheur est bon: ce choc ptrolier incite les constructeurs automobiles (Toyota, Ford, BMW et VW entre autres) dvelopper plus rapidement des techniques permettant de consommer toujours moins.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.