par Thibaut Emme

Ouverture de la première station à hydrogène publique

L'hydrogène et la pile à combustible sont des sujets à la mode depuis plusieurs mois, portés entre autre par Toyota et sa Mirai. La toute première station-service publique à hydrogène vient d'ouvrir dans la Manche, avec la livraison des premiers Kangoo ZE-H2.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

L'hydrogène et la pile à combustible sont des sujets à la mode depuis plusieurs mois, portés entre autre par Toyota et sa Mirai. La toute première station-service publique à hydrogène vient d'ouvrir dans la Manche, avec la livraison des premiers Kangoo ZE-H2.

C'est à Saint-Lô que cette première station publique a été inaugurée par le Conseil Général de la Manche. Le Président du Conseil Général, Jean-François Le Grand déclare à ce propos : "(...) nous sommes intimement persuadés que l'hydrogène va prendre de plus en plus de place. A terme, ce sera très certainement une énergie de substitution aux énergies fossiles" et de rajouter "Nous avons décidé d'être en avance".

D'autres stations existent déjà, que ce soit sur le Territoire de Belfort, à Loges-en-Josas, ou à Sassenage, mais c'est la première ouverte au public. Cette station alimentera le parc de 5 voitures à hydrogène que le Conseil vient de recevoir. D'ici juin la flotte sera portée à 10 véhicules puis 40 à terme. Ces véhicules sont des Renault Kangoo modifiés par la société Symbio FCell. Les Kangoo ZE sont équipés d'une pile à combustible (PAC) qui agit comme un prolongateur d'autonomie.

Aux 200 km NEDC de la batterie s'ajoute près de 200 km grâce au plein de H2. En effet, si Symbio FCell annonce des Kangoo ZE-H2 a plus de 600 km d'autonomie, ceux livrés dans la Manche n'embarquent "que" 1,8 kg d'hydrogène soit environ 180 km. De quoi augmenter considérablement le rayon d'action des véhicules mais pour un coût pour le moment assez important. La transformation avoisine les 30 000 euros (sans le véhicule d'origine) et pour le moment le plein de H2 est sensiblement plus cher qu'un plein de gazole (environ 50 euros les 600 km selon Air Liquide). La station de son coté a coûté 400 000 euros.

Air Liquide qui a installé cette première station doit en installer une seconde à l'horizon 2016 à Cherbourg. Cette station devra en outre alimenter 5 bus à hydrogènes qui sillonneront la ville. Contrairement à la Mirai qui ne roule qu'à l'hydrogène (ne pas oublier qu'au finale un véhicule à PAC est un véhicule électrique), les Kangoo ZE-H2 de Symbio FCell sont des hybrides électrique-électrique qui combinent deux formes de stockage, batterie et réservoir d'hydrogène. Du coté de chez Michelin on y croit puisque le Bibendum a récemment investi dans Symbio FCell.

Source : Air Liquide, Symbio FCell, Ouest France, illustration : Symbio FCell

Pour résumer

L'hydrogène et la pile à combustible sont des sujets à la mode depuis plusieurs mois, portés entre autre par Toyota et sa Mirai. La toute première station-service publique à hydrogène vient d'ouvrir dans la Manche, avec la livraison des premiers Kangoo ZE-H2.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.