Navya va ouvrir une usine à Saline, près de Détroit
par Thibaut Emme

Navya va ouvrir une usine à Saline, près de Détroit

Navya avait annoncé qu'elle allait s'implanter "à Détroit", berceau de l'automobile. On en sait un peu plus. La première usine américaine de la start up lyonnaise sera à Saline, Michigan.

Zapping Le Blogauto Renault Rafale: nos premières impressions

Navya avait annoncé qu'elle allait s'implanter "à Détroit", berceau de l'automobile. On en sait un peu plus. La première usine américaine de la start up lyonnaise sera à Saline, Michigan.

Au démarrage, l'usine aura une surface de plus de 20 000 pieds carrés (soit plus de 1850 m2). Prévu pour ouvrir rapidement à la rentrée, l'usine devrait sortir un premier lot de 25 ARMA (*), avant fin 2017. Ambitieux quand on sait qu'actuellement 45 ARMA roulent dans le monde. Mais, les prévisions du marché américain sont prometteuses.

Longtemps considérée comme LA ville de l'automobile, Détroit a perdu peu à peu de son influence. Elle s'est même trouvé acculée à la faillite. Depuis, les villes satellites tentent de renaître. Ann Arbor est de celles-là et investit massivement dans des projets dont beaucoup tournent autour du véhicule autonome.

"Chez NAVYA, nous ne pouvions pas être plus heureux d'appeler Saline, Michigan la maison de notre première usine d'assemblage en Amérique du Nord. Alors que la zone d'Ann Arbor continue de s'affirmer comme un centre de développement du véhicule autonome, nous avons le sentiment que c'est le lieu parfait pour nous. Le fort support du gouvernement et de la communauté envers les initiatives de mobilité, ainsi qu'un vivier de talents, nous fournissent l'environnement idéal pour notre croissance en Amérique du Nord"

Christphe Sapet, PDG de NAVYA

50 emplois prévus pour Saline

Navya est aidé par la Michigan Economic Development Corporation (MEDC) ainsi que Ann Arbor SPARK, un incubateur qui va continuer de suivre la start up et lui fournir des talents. Le soutien, c'est par exemple une subvention sur objectifs du MEDC de 435 000 dollars. Et ce, en échange d'un investissement de 1 million de dollars et la création de 50 emplois.

Le Maire de Saline, Brian Marl, ne manque pas d'éloges envers Navya. "La ville de Saline est extatique à l'idée d'accueillir NAVYA dans notre communauté, et je n'ai aucun doute qu'ils vont devenir un membre important et estimé de notre communauté d'entreprises superbes".

(*) Lancé fin 2015, l'ARMA de NAVYA est électrique et autonome. C'est une navette capable d'emmener 15 passagers jusqu'à 45 km/h. L'ARMA a été le tout premier véhicule de série autonome de niveau 5 (c'est à dire totalement autonome NDLR). On peut le croiser dans différentes villes, comme Lyon par exemple, ou à Paris à La Défense.

Le marché de la navette autonome est foisonnant. Ces véhicules du premier et dernier kilomètre suscitent l'intérêt de beaucoup d'investisseurs. La France peut s'enorgueillir d'avoir deux acteurs majeurs de ce marché, Navya et EasyMove.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Navya avait annoncé qu'elle allait s'implanter "à Détroit", berceau de l'automobile. On en sait un peu plus. La première usine américaine de la start up lyonnaise sera à Saline, Michigan.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.