La Peugeot e-308 éligible au bonus finalement
par Thibaut Emme

La Peugeot e-308 éligible au bonus finalement

C'est un lancement totalement ubuesque que celui de la Peugeot e-308 100% électrique. La First Edition lancée à 48 000 € (sans bonus donc) passe sous la barre fatidique grâce à une ristourne exceptionnelle.

Zapping Le Blogauto Au volant avec Chat GPT

La e-308 First Edition a été annoncée à 48 000 €. Hors, pour prétendre à la subvention étatique de 5 000 € (voire 7 000 pour certains foyers), il faut un prix maximum de 47 000 €. Pas de souci, Peugeot annonçait alors une remise exceptionnelle qui faisait passer le véhicule à 47 040 € ! Mais ? Pourquoi 40 € de trop ? Volonté de faire un "bad buzz" mais un "buzz" quand même ?

Toujours est-il que cette remise a été modifiée avec la mise en ligne du configurateur (qui affichait une page 404 jusqu'à il y a peu NDLA). Désormais, sur Internet seulement, on a une remise 50 € plus élevée. Le prix catalogue reste de 48 000 €, mais exceptionnellement, Peugeot fait une remise de 1 010 € ce qui met le prix à 46 990 € pour cette First Edition.

Trois coloris au choix

10€ de moins que le plafond et donc pour 50€ de remise l'acheteur peut bénéficier de 5000€ de bonus. Magie des plafonds stricts non progressifs. Le prix de départ de cette édition de lancement bonifié est donc de 41 990 € ce qui est déjà plus en ligne avec la concurrence. Les performances électriques sont légèrement en retrait avec 410 km WLTP revendiqués, mais c'est déjà moins aberrant qu'une e-308 à 48 000 € !

Excellente nouvelle, la Peugeot e-308 First Edition est disponible en trois coloris gratuits, à savoir le Blanc Okenite métallisé, le Gris Sellenium métallisé, et le très beau Vers Olivine métallisé. Les véhicules seront livrés à partir d'octobre 2023.

Notre avis, par leblogauto.com

Cette "affaire" du prix de la Peugeot e-308 est symptomatique du malaise des constructeurs français vis-à-vis du véhicule électrique. Bousculés par des Tesla ou des constructeurs chinois qui arrivent à casser les prix, certains réagissent comme Renault qui supprime la petite batterie de la Megane E-Tech (véhicule assemblé à Douai, en France) et aligne les prix face à Tesla, d'autres, comme Peugeot, tergiversent.

D'où un prix de lancement qui dépasse le plafond du bonus pour un véhicule qui est lui aussi assemblé en France, à Mulhouse. Est-ce que Stellantis a voulu envoyer un signal à l'Etat Français en expliquant qu'un véhicule fait en France était forcément plus cher ? Toujours est-il que ce lancement fait brouillon. Il y a mieux pour débuter sa carrière commerciale.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Peugeot consent à une ristourne de 50 € de plus sur sa e-308 First Edition. Petit geste mais lourde conséquence puisque le prix passe sous les 47 000 € qui conditionnent l'octroi du bonus électrique de 5 000 €. Cela replace la Peugeot face à ses concurrentes qui jouent la baisse de prix.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.