par Thibaut Emme

412 km/h pour la Rimac Nevera

Il est loin le temps (29 avril 1899) où la Jamais Contente du Belge Jenatzy était la première voiture au monde à franchir les 100 km/h. La Rimac Nevera, électrique elle-aussi a atteint 412 km/h.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Le Croate Mate Rimac n'est pas considéré comme un génie du véhicule électrique pour rien. Avec sa Nevera, il marque les esprits. La voiture avait déjà le record d'accélération d'une voiture de production sur le quart de mile avec 8,582 secondes. Là, c'est la barre des 400 km/h qui est largement franchie.

Le record a eu lieu sur le circuit de tests automobile de Papenburg (en Basse-Saxe en Allemagne). Cet endroit comporte plusieurs tracés dont un immense oval avec deux lignes droites de 4 km pour bien lancer les machines. Ce genre de circuits ne court pas les rues même si on peut citer Nardo en Italie ou Ehra-Lessien en Allemagne. Hennessey et sa monstrueuse Venom GT utilisent de leur côté des aéroports ou carrément le John F. Kennedy Space Center avec la piste d'atterrissage des navettes spatiales (avec une piste de 5150 m environ).

Pour le record, la Nevera a été mise en configuration "top speed" qui modifie l'aérodynamique du véhicule en réduisant la traînée, tout en assurant un minimum d'appui pour les hautes vitesses. Elle était chaussée de pneus de route Michelin Cup 2R avec un ingénieur du manufacturier de Clermont-Ferrand présent sur place.

Derrière le volant, on retrouvait Miro Zrnčević. Le Croate n'est autre que le patron des tests et le pilote de développement de Rimac. La difficulté consistait principalement à prendre le meilleur virage pour sortir "à fond" et ainsi profiter de la ligne droite (finalement assez courte à ces vitesses) avant le prochain banking. Dans le virage, la voiture est à 250 km/h déjà.

La Rimac Nevera a atteint les 412 km/h, soit un peu plus que la vitesse simulée sur ordinateur à la création de la voiture. Elle décroche ainsi le record de vitesse pour un véhicule 100% électrique de série. C'est aussi la vitesse record à Papenburg.

La Nevera peut compter sur ses 4 moteurs électriques et son contrôle hyper-fin de la traction de chaque roue. C'est la marque de fabrique de Rimac, ainsi que l'agencement de ses batteries pour créer des voitures basses et sportives. La puissance cumulée est de 1914 chevaux ce qui lui permet de faire le 0 à 96 km/h (60 mph) en 1,85 secondes. Elle atteint les 100 mph (160,934 km/h) en 4,3 secondes quand bien des sportives atteignent péniblement les 100 km/h.

La Rimac Nevera est bridée à 219 mph (352 km/h) quand elle est livrée à ses clients. Mais ces riches clients peuvent la débrider avec l'aide de Rimac qui va alors venir encadrer le roulage. On ne fait pas ce que l'on veut avec sa propre voiture. Il faut dire qu'à 400 km/h les pneus surtout sont ultra-sollicités. Ils subissent un stress tel qu'il faut les inspecter avant chaque roulage à ces vitesses.

Notre avis, par leblogauto.com

Rimac n'a pas communiqué sur la consommation de la voiture à cette vitesse. On se souviendra que la Bugatti Veyron vide son réservoir en 15 minutes à 400 km/h, à raison de 100 l/100 km. Ici, la batterie de 120 kWh ne doit pas permettre tellement plus de distance au-dessus des 400 km/h. Selon le cycle WLTP, elle peut parcourir 550 km.

Sur la vidéo de la VBox (un GPS ultra-précis) on peut voir le moment quand le pilote met "plein gaz" et passe de 260 km/h à 360 en 10 secondes à peine. Impressionnant ! D'ailleurs pour atteindre les 412 km/h, il n'a fallu finalement que "peu" de kilomètres quand les Bugatti ont fait les records sur des lignes droites de près de 9 km à Erha-Lessien. Mais la Chiron a atteint 490,484 km/h, un gouffre par rapport à cette Nevera.

La stabilité de la voiture est elle-aussi bluffante. Ah si on avait les moyens !

Pour résumer

La Rimac Nevera, 100% électrique, a utilisé ses 1914 chevaux et ses 4 moteurs pour pulvériser le record d'un véhicule électrique de production avec 412 km/h.

Thermique ou électrique, la course aux records et à la vitesse a toujours marqué l'automobile, de la Jamais Contente à cette Nevera.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.