par Thibaut Emme

Voltswagen : histoire d'une communication foirée ?

Volkswagen pensait sans doute que c'était une bonne opération de communication : dire que l'on va changer son nom en Voltswagen pour souligner le virage électrique. Fausse bonne idée visiblement.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Cela a commencé par des rumeurs et des relais des agences de presse. Même les plus sérieux s'y sont laissé prendre comme Reuters, CNBC, etc. Une fuite semblait indiquer que VW USA allait changer de nom pour Voltswagen...la puissance du jeu de mot ! Résultat, tout un tas de journaux ont repris l'information. Pour nous, il s'agissait d'un poisson d'avril échappé en avance. Un tel changement de nom ne pouvait être que mondial, pas qu'aux USA et surtout on voyait mal "la voiture du peuple" changer de nom comme cela.

Ne jamais lancer une opération de communication début avril !

Pourtant, hier, VW Usa a tweeté et communiqué sur ce changement. Diantre...serait-ce alors possible que VW se fourvoie autant ? Surtout que là encore, il n'était question que du nom opérationnel aux Etats-Unis... Sur les réseaux, les réactions ont été plus ou moins unanimes, à savoir : "mais que peuvent bien pendre les dirigeants pour avoir de telles idées" ? Et les parodies comme "gaswagen" ou "fraudwagen" (vue il y a quelques années en "souvenir" du Dieselgate) de ressortir.

Cette nuit, patatras, un porte-parole du groupe VW a annoncé que Voltswagen était une opération de communication pour mettre en avant son engagement dans la voiture électrique et accompagner le lancement de l'ID.4 Outre-Atlantique. L'opération de communication a-t-elle atteint son but ? Ce n'est pas certain. Certes on en parle, mais pas en bien. Certains communicants estiment que l'on parle en bien d'une marque, que l'on en parle en mal, on en parle toujours. Mais...est-ce bon pour l'image ?

Au final, ce brouhaha médiatique obfusque le lancement de l'ID.4 et brouille le message. Surtout, quelle idée de lancer une telle opération au moment d'April Fools, alias le Poisson d'avril ? Ni fait ni à faire selon nous. On a connu opération de com' plus maîtrisée.

Certains grands noms de la presse qui s'étaient faits avoir par la fausse fuite ont vite supprimé les articles en ligne qui relatait ce "scoop". Sans doute un peu honteux de s'être faits prendre, ils risquent de conserver une dent contre VW.

Pour résumer

Volkswagen pensait sans doute que c'était une bonne opération de communication : dire que l'on va changer son nom en Voltswagen pour souligner le virage électrique. Fausse bonne idée visiblement.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.