Credit Photo - HysetCo
par Thibaut Emme

La plus grande station à hydrogène d’Europe à Paris

L’entreprise française HysetCo inaugure, Porte de Saint Cloud à Paris, la plus grande station à hydrogène d’Europe. Elle alimentera à partir de juin 2022 les voitures et poids lourds. Mais "plus grande" ne veut pas dire "très grande".

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

HysetCo ouvre donc ce qui est selon elle la plus importante station hydrogène d'Europe. Cette station, elle va d'abord servir en interne. En effet, HysetCo a été cofondé par les taxis Step (Société du Taxi Electrique Parisien alias Hype), taxis hydrogène. 15 millions d'euros d'investissement (en partie financé par l'Etat qui soutient la filière H2) pour implanter cette station à la Porte de Saint-Cloud, côté XVIe arrondissement de Paris.

A destination des taxis à hydrogène de HYPE, mais pas que...

La station n'est pas qu'une réserve d'hydrogène puisqu'elle dispose de son propre électrolyseur. Cet électrolyseur, comme son nom l'indique, réalise la séparation de l'eau (H2O) en dioxygène (O2) et dihydrogène (H2). Elle est en théorie capable de produire jusqu'à 1 tonne de H2 par jour.

6 pompes sont disponibles, ce qui devrait être largement suffisant vu la rapidité d'un plein de H2 et la flotte limitée de véhicules utilisant ce gaz comme carburant. Ce sont en quasi-totalité des véhicules à pile à combustible H2 qui l'utiliseront. Selon HysetCo, cette station doit pouvoir réaliser 400 pleins par jour. Autant dire, une goutte d'eau par rapport à ce qu'une station carburant classique délivre quotidiennement.

HysetCo a été créée par Air Liquide, Toyota, la société d'investissement Kouros, l'ETI spécialisée dans les services d'efficacité énergétique Idex et la compagnie de taxis Step. La start up attise les convoitises.  et a réussi une levée de fonds de 80 millions d'euros début 2021. Le H2 a le vent en poupe et un géant comme TotalEnergies a carrément pris des parts dans l'entreprise (TotalEnergies possède 20% de HysetCo NDLA).

L'hydrogène poussé en avant et financé par l'Etat

La France, sous l'impulsion de l'ancien Ministre Djebarri passé chez Hopium, acteur de la filière H2, va investir plus de 7 milliards d'euros dans l'hydrogène d'ici 2030. Cela devrait permettre l'installation de plus de 10 stations à hydrogène rapidement sur l'Ile de France, mais aussi dans les territoires. Au Mans, une station a été installée il y a plusieurs mois déjà, pour alimenter les bus à hydrogène.

L'hydrogène est poussé par plusieurs acteurs automobiles. Le dernier à entrer dans la danse pour les véhicules particuliers est Renault. En effet, si les Master et autres utilitaires existent déjà avec un fonctionnement à l'hydrogène (via HYVIA, coentreprise Renault-Plug Power), les véhicules particuliers étaient jusqu'alors ignorés. C'est désormais réparé avec le concept Renault Scenic Vision qui inaugure la future motorisation hybride électrique+H2, la H2-Tech. Une pile de 16 kW alimente une batterie qui alimente le moteur électrique.

Le H2 pour les particuliers : un avenir flou et incertain

Cependant, pas de miracle, ces véhicules restent très cher pour ceux qui existent comme la Toyota Mirai. Et un plein de H2 est très onéreux. Il faut compter encore plus de 10 € le kg de H2. Et 1 kg de H2 (33 kWh bruts) permet en gros de parcourir 80 à 100 km (hors autoroute). Le H2 demande de lourds et volumineux réservoirs pour une quantité limitée de gaz comprimé.

En revanche, l'hydrogène a pour lui de pouvoir être produit sur place, à partir d'électricité nucléaire décarbonée, ou d'énergie renouvelable. Et aussi de pouvoir faire le plein en 5 minutes. Pour le reste, il pourrait être utilisé directement dans l'industrie sans passer par les rendements médiocres des PàC par exemple.

Les véhicules particuliers à hydrogène (donc électriques) ne devraient pas devenir "bon marché" avant 2030 au mieux. Quant au prix du H2, aura-t-il baissé alors qu'il demande de l'électricité qui sera très demandé pour pallier la baisse des énergies fossiles ? Rien n'est moins sûr.

A date, HysetCo a trois stations opérationnelles en Ile de France et deux - dont celle de la Porte Saint Cloud - bientôt en service. En France, il existe pour le moment environ 30 stations H2, dont seulement 10 fonctionnent sous 700 bars de pression. La majorité fournit du H2 sous 350 bars, ce qui ne permet qu'un demi-plein.

Pour résumer

L’entreprise française HysetCo inaugure, Porte de Saint Cloud à Paris, la plus grande station à hydrogène d’Europe. Elle alimentera à partir de juin 2022 les voitures et poids lourds. Mais "plus grande" ne veut pas dire "très grande".

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.