Adieu au Salon de Genève !
par Thibaut Emme

Adieu au Salon de Genève !

2024 n'aura donc été qu'un soubresaut avant la fin ? Le Comité permanent du Salon international de l’automobile annonce qu'il n'y aura pas de GIMS 2025, ou plutôt si, une nouvelle fois au Qatar en novembre 2025.

Zapping Le Blogauto Essai Peugeot 408 Hybrid 225

La pandémie de Covid-19 n'aura été qu'un révélateur du feu qui couvait depuis des lustres sur le "premier salon de l'année" en Europe. Le Salon de Genève a disparu pendant 4 années avant de revenir tel le phénix en février 2024. Le seul problème : les constructeurs ne jouent plus le jeu et les salons automobiles "à la papa" se casse la figure les uns après les autres.

Il faut dire que depuis plusieurs années les constructeurs ont vu qu'ils pouvaient organiser des "reveal" en ligne et toucher plein de monde, qu'ils pouvaient se passer de salons physiques. Etre présent sur un salon coûte très cher pour un constructeur, même si cela permet de nouer de nombreux contacts pour des ventes de véhicules (au Mondial par exemple à Paris). Donc, ils ont eu tendance à abandonner les organisateurs, et tant pis pour les dégâts.

Aussi, le comité qui gère l'organisation du GIMS (Geneva International Motor Show) annonce que l'édition 2025 ne se fera pas, et que les années suivantes sont plus qu'incertaines.

"C'est une décision extrêmement regrettable qui ne doit pas minimiser les efforts et la détermination que nous avons engagés pour retrouver notre lustre. Cependant, on doit bien avouer que le manque d'intérêt montré par les constructeurs pour le salon de Genève dans un contexte industriel compliqué, la concurrence de Paris et Münich qui ont les faveurs de leurs industrie nationale, et les niveaux d'investissement requis pour maintenir un tel salon, sonnent le glas d'une future édition" Alexandre de Senarclens, Président du Comité permanent du Salon international de l’automobile.

Et pour ceux qui espèrent le retour du retour du GIMS, la fondation va demander explicitement aux autorités cantonales (ASFIP) de dissoudre la fondation. Adieu le GIMS à Genève ! En revanche, le GIMS est devenu une marque et l'édition GIMS Qatar 2025 aura bien lieu en novembre. "Il est satisfaisant de voir que les salons automobiles continuent d'attirer des marques dans d'autres parties du monde, et que le Geneva International Motor Show a renforcé son attraction au Moyen-Orient."

Au final, comme le Dakar n'arrive plus à Dakar, le GIMS ne sera plus (jamais) à Genève. Les temps change et les barycentres automobiles aussi. Quand même l'industrie se détourne de ce qui a fait sa renommée, il faut se poser des questions. A noter que le salon de Genève aurait célébré les 120 ans de sa première édition en 2025.

Le GIMS est mort, vive le GIMS !

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

C'est bon, la fondation qui organise le salon automobile de Genève jette l'éponge. L'édition de 2024 après 4 années blanche n'aura été qu'un feu de paille. Il n'y aura plus de salon de Genève à Genève. En revanche le salon de Genève au Qatar (Doha) continue !

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.