par Nicolas Anderbegani

F1 2020-Silverstone-GP: Hamilton gagne même en crevant !

La F1 a retrouvé son berceau avec la première des deux courses prévues à Silverstone au calendrier 2020. La passe de trois pour Hamilton ?

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Les Mercedes ont encore verrouillé la première ligne, tandis que Verstappen fait toujours office de "premier des autres". La bagarre s'annonce intense entre les Ferrari, les McLaren, les Renault et les Racing Point, avec peut-être l'Alpha Tauri de Pierre Gasly en trouble-fête. Par contre, déception pour George Russell, qui avait accédé à la Q2 avec la Williams mais qui se retrouve dernier suite à une pénalité pour non respect des drapeaux jaunes.

Les Mercedes, Verstappen, Leclerc et Stroll partent en mediums, alors que d'autres, comme Vettel, partent avec des tendres qui sont censés se mettre en action plus vite. La dégradation des pneus, alors que le climat de dimanche est très chaud, va encore une fois peser sur les stratégies. Les tendres vont-il tenir ou imposer deux arrêts aux stands ?

Départ

Premier abandon avant la course : Hülkenberg, victime d'un souci mécanique, reste au stand ! Sacrée malchance et grosse frustration pour le revenant...

Verstappen pendant ce temps fait de l'humour, soulignant que ses mécanos sont plus "relax" qu'en Hongrie, en référence à sa sortie de piste dans le tour de mise en grille...

Extinction des feux !

Hamilton a eu du mal à s'élancer mais il garde son bien devant Bottas qui a joué la prudence dans le 1er virage, alors que Verstappen résiste à un Leclerc agressif. Stroll perd 2 places. Sainz et Ricciardo ont bondi aux 5e et 6e places en profitant de leurs gommes rouges. Vettel pour sa part a allumé ses pneus en essayant de doubler Ocon.

Fin du 1er tour

Magnussen est envoyé dans le mur dans le dernier virage par Albon, voiture de sécurité ! Le danois y laisse une roue et un train avant arraché dans l'aventure...le thaïlandais a été un peu optimiste !

Tour 6

C'est reparti ! Hamilton s'est mieux réveillé que Bottas...Sainz talonne Leclerc, Stroll est aux prises avec Ocon, belle passe d'armes !

Albon entre aux stands et troque les mediums par des durs. Pour aller au bout ?

Tour 7/8

Gasly se fait pressant sur Vettel. Inimaginable l'an passé ! Devant, les écarts se sont déjà installés, seul Verstappen s'accrochant un peu au rythme des Mercedes. Les trains se forment.

Tour 10

Hamilton mène avec 1"7 sur Bottas, Verstappen est déjà à 5", Leclerc à 10" ! Ocon est un peu distancé de Stroll et emmène Vettel, Gasly, Giovinzzi et Kyvat.

Tour 12

Leclerc se retrouve isolé en 4e place, à 7" de Verstappen et avec 3" sur Sainz. Les gommes rouges semblent tenir le coup.

Meilleur tour de Bottas, qui reste à 1"5 de son leader.

Tour 13

Gros crash de Kyvat à l'entrée de l'enchaînement rapide Becketts ! Sur le vibreur, l'Alpha Tauri est partie brutalement en toupie et tape très fort le mur. C'est vraisemblablement une rupture mécanique.

Safety-Car. Les Renault, Norris, Gasly, Vettel dans les stands pour chausser les durs !

Tour 14

Double arrêt de Mercedes. Verstappen, Leclerc et Sainz s'arrêtent aussi car ils n'avaient pas eu le temps au tour précédent. Vettel est passé devant Ocon à la faveur des arrêts. Grosjean reste en piste avec ses mediums, un pari à essayer.

Tour 17

Comme souvent, Hamilton se plaint d'une Safety-Car trop lente. Il faut dire que la montée en température des gommes dures est délicate dans ces circonstances. La relance sera intéressante à observer.

Tour 19

Restart ! Hamilton à l'aise. Ricciardo en bagarre avec les McLaren, et Grosjean suit Leclerc. Norris double Ricciardo à la sortie de Luffield puis tente de passer Sainz dans Copse mais il doit relâcher. C'est maintenant Stroll qui est en sandwich entre les Renault.

Pénalité de 5" pour Albon suite au contact avec Magnussen.

Tour 21/22

Sainz talonne Grosjean, toujours avec ses gommes de départ, mais le français a un rythme correct. Grosjean se défend assez rudement, avec des décalages au dernier moment sont un peu limites. Au tour suivant, l'espagnol a le dernier mot.

Tour 23

Meilleur tour sous les 1'30 d'Hamilton.

Tour 24

Norris double Grosjean qui a été plus conciliant.

Tour 26

Drapeau noir et blanc pour Grosjean, avertissement donc par rapport à sa défense trop musclée face à Sainz.

Tour 27

Stroll est sorti large de Chapel et Ocon s'est porté à sa hauteur, mais la Racing Point défend bien. Les pilotes se plaignent un peu plus du vent désormais.

Tours 28/29

Hamilton se balade avec 1"5 sur Bottas qui signe le meilleur tour pour se montrer. Verstappen est à 7"5, Leclerc à 18", les McLaren à 24-25". Et Grosjean revient sur Norris, étonnant avec ses gommes usées ! Les gommes dures risquent de craquer en fin de course.

Tour 31

Retour d'Albon aux stands, les gommes blanches ont souffert. Il repart en mediums neufs.

Tour 33

Meilleur tour de Bottas, qui n'a pas dit son dernier mot ? En fond de peloton, les Alfa Romeo sont à la ramasse. Raikkonen se fait doubler par Latifi...

Tour 34

Hamilton répond à Bottas, histoire de rappeler qu'il maîtrise la course.

Pendant ce temps, Verstappen rappelle à son ingénieur de bien s'hydrater. Max est taquin aujourd'hui !

Tour 36

Ricciardo puis Stroll passent Grosjean, qui rentre aux stands logiquement pour enfin chausser ses pneus. Le pilote Haas a encore utilisé une défense limite contre Ricciardo.

Tour 38

Gasly passe Vettel au dernier freinage du circuit, belle manœuvre !

Tour 40

Albon passe Raikkonen pour la 16e place...et nouveau meilleur tour d'Hamilton.

Tour 41

Meilleur tour d'Albon, immédiatement repris par Hamilton..puis Verstappen !

Tours 42-43

Ocon talonne Stroll mais la vitesse de pointe de la Racing Point est élevée. L'usure des pneus commence à se voir, notamment sur l'intérieur des pneus avant et arrière gauche.

Tour 46

Nouvel essai d'Ocon en bout de ligne droite, mais Stroll referme la porte à la limite. Le canadien reçoit également un avertissement. Et le français réussit dans Brooklands à l'aspiration, joli !

5 derniers tours

Belle lutte entre les McLaren et Ricciardo pour la 5e place. Raikkonen est au ralenti, avec un morceau d'aileron en moins qui a lâché dans Maggots.

Gasly revient sur Stroll et le dépasse superbement dans Abbey ! La Racing Point est aux abois. Albon enchaine les meilleurs tours, revient sur Vettel et le passe !

Crevaison pour Bottas !!! et il a un tour entier à faire !!! Le calice jusqu'à la lie pour le finlandais, qui revit le cauchemar de Bakou 2018.

Verstappen passe aux stands. Il va chercher le meilleur tour mais aussi pour prévenir une crevaison. Bottas arrive enfin aux stands mais il repart 12e !

Albon 9e, quelle remontée !

Sainz crève !!! Il a du couper tout droit dans Becketts.

Hamilton crève !!!! C'est de la folie. Par chance, il est dans le dernier secteur. Verstappen va s'en mordre les doigts.

Hamilton passe la ligne en vainqueur sur trois roues, c'est du jamais vu !!!!! de la réussite pour l'anglais.

Bilan

Quelle fin de course à Silverstone ! On a rarement connu un tel final. En attendant confirmation suite aux vérifications techniques, Hamilton signe sa 87e victoire, sans doute la plus originale, et sa 7e en Grande-Bretagne.Au passage, il signe un nouveau record avec une 7e victoire dans son GP national, alors qu'il partageait jusque-là cet accessit avec Alain Prost, sextuple vainqueur du GP de France.

Verstappen, 2e, empoche le point du meilleur tour devant Charles Leclerc, qui signe un podium inespéré pour Ferrari.

Daniel Ricciardo et Esteban Ocon, 4e et 6e, signent un joli tir groupé pour les Renault en encadrant Lando Norris.

Pierre Gasly profite des rebondissements pour termine 7e, devant Alex Albon qui est bien remonté, Lance Stroll décevant pour Racing Point et Vettel, totalement inexistant, qui décroche un petit point de consolation.

Au championnat, Hamilton inflige un 25-0 à Bottas et conforte son leadership avec 88 points contre 58 au finlandais, qui voit désormais Verstappen se rapprocher à 6 unités. Norris est 4e (36 pts) devant Leclerc (33 pts).

Rendez-vous dès la semaine prochaine, pour le grand prix du 70e anniversaire à Silverstone. Pirelli devait apporter des gommes plus tendres, mais à la vue des déchappements de fin de course, la donne va-t-elle changer ?

Pour résumer

La F1 a retrouvé son berceau avec la première des deux courses prévues à Silverstone au calendrier 2020. La passe de trois pour Hamilton ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.