Essai Seat Tarraco 2.0 TSI 190 chLancer le diaporama
Essai Seat Tarraco 2.0 TSI 190 ch 1
+37
LANCER LE DIAPORAMA
par Pierrick Rakotoniaina

Essai Seat Tarraco 2.0 TSI 190 ch

Le Seat Tarraco fait partie des SUV 7 places du groupe Volkswagen. L’Espagnol logiquement partage donc sa plateforme avec les Tiguan Allspace et Skoda Kodiaq notamment. Comment se différencie-t-il ? On vous donne quelques clés, après l’avoir essayé dans les environs de Martorell, le fief du constructeur.

Zapping Le Blogauto Essai Mercedes Classe E400E 4MATIC

Profil de Tiguan, feux full leds

Il existe parfois un décalage entre la réalité de la photo, celle des salons, puis la rue. 4,74 m, cela prend quand même un peu de place quand il s’agit de réfléchir à stationner. Mais le Tarraco le fait avec une certaine élégance, comme en témoignent la calandre chromée et le regard acéré. D’ailleurs c’est globalement sur ce point qu’il se différencie de l’Ateca.

Le profil reprend quasiment trait pour trait celui du Tiguan Allspace. L’arrière ne nie pas le lien de parenté avec d’autres modèles de la marque et du groupe Volkswagen. A l’image du bandeau rouge qui relie les deux blocs de feux comme chez certains modèles Audi, sans cependant s’illuminer. On ne trouve plus d’ampoules, la technologie LED ayant pris complètement le pouvoir pour la lumière.

7 places, équipements dernier cri

À l’intérieur la présentation moderne l’inscrit clairement dans l’air du temps. Un bandeau courant le long du tableau de bord lui donne même une petite touche de chic. Seat a simplifié la vie à bord, avec un large écran en position flottante, où on navigue pour tout ce qui touche au GPS et les technologies de divertissement au top niveau.

En dessous les commandes de climatisation, puis autour du sélecteur de la boite automatique, les commandes relatives à la conduite. Derrière le volant, on retrouve un autre écran couleurs, paramétrable suivant les envies. Au rang 1 et 2, rien à dire en termes d’espace disponible. Évidemment les occupants des 6ème et 7ème sièges ne seront pas forcément du même avis, mais on a vu bien pire en la matière. Côté charge, 760 l en 5 places et 1 920 en rabattant toutes les assises arrière.

Boite DSG qui commence à dater

Sous notre capot, le 2.0 TSi de 190 chevaux. Le chiffre sous-entend de la puissance sous le pied droit ce qui s’avère être le cas quand on enfonce franchement la pédale de droite. Cependant, il manque un chouïa de punch pour renforcer l’impression de watts en nombre dans le moteur. Difficile de dire si cela semble du au poids global ou aux normes antipollution. Un peu des deux peut-être.

Rassurez-vous, cela suffira tout de même amplement pour ne pas se retrouver limité dans la plupart des situations où on doit faire appel à la cavalerie. La transmission automatique DSG à 7 rapports fait le job, sans plus, et on le regrette. Le niveau des boites automatiques s’est amélioré chez tout le monde, mais celle de la Seat semble marqué un peu le pas. Cela ne gâche pas le tableau, mais on fait aussi bien, voire mieux ailleurs désormais.

Belle polyvalence

Sur autoroute, il se montre impérial par son confort et son insonorisation. On peut aligner les bornes sans craintes, avec le renfort d’aides à la conduite qui facilitent la vie derrière le volant. On en n’attendait pas moins, nous voilà rassurés sur ce point. Quand il s’agit d’aborder des routes plus secondaires, il étonne par le contrôle de son roulis. La direction consistante donne une belle sensation de maitrise.

Pour autant, il montrera ses limites à qui voudra le mener comme un Fangio. Aussi surprenant que ça puisse paraître, il n’aime pas le sport. Cette porte ouverte enfoncée, à défaut de se montrer aussi dynamique que les meilleurs, il s’avère plutôt rassurant en termes de comportement. Il peut même sortir des sentiers battus sans trop de difficultés grâce à sa technologie 4X4, mais ne tentez pas le parcours TT taillé pour un Land Rover non plus.

Dès 32 890 €

Le Tarraco coche beaucoup de cases, quasiment toutes. Au regard des tarifs, il effraie même pas mal de ses petits camarades. Comme souvent, il affiche un rapport prix / équipements plus intéressants que d’autres, sans sacrifier les technologies.

+ON AIME

  • 7 places
  • Liste d'équipements
  • Comportement routier

-ON AIME MOINS

  • DSG vieillissante
  • Look "allemand"
  • 190 chevaux un peu fainéants

Seat Tarraco 2.0 TSI 190 ch
Prix (à partir de)32 890 €
Prix du modèle essayé42 770 €
Bonus / Malus2 153 - 3 113 €
Moteur
Type et implantation 4 cylindres en ligne Turbo injection directe - Ess.
Cylindrée (cm3)1 984
Puissance (kW/ch)140  / 190
Couple (Nm) 320
Transmission
Roues motricesintégrale
Boîte de vitesses automatique
Châssis
Suspension avantDe type McPherson
Suspension arrièreIndépendantes Multibras
FreinsDisques ventilés 340x30 / Disques 300x12
Jantes et pneus 235/45 R20
Performances
Vitesse maximale (km/h)211
0 à 100 km/h (s)8,0
Consommation (WLTP converti en NEDC)
Cycle urbain (l/100 km)9,0
Cycle extra-urbain (l/100 km)6,3
Cycle mixte (l/100 km)7,3
CO2 (g/km)154 - 160
Dimensions
Longueur (mm) 4 735
Largeur (mm)1 839
Hauteur (mm) 1 658
Empattement (mm) 2 790
Volume de coffre (l) 760
Réservoir (l)60
Masse à vide (kg)1 634 (ODM)

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le Seat Tarraco fait partie des SUV 7 places du groupe Volkswagen. L’Espagnol logiquement partage donc sa plateforme avec les Tiguan Allspace et Skoda Kodiaq notamment. Comment se différencie-t-il ? On vous donne quelques clés, après l’avoir essayé dans les environs de Martorell, le fief du constructeur.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos