Lancer le diaporama
Essai Seat Ateca 2.0 TDI 150 ch 1
+15
LANCER LE DIAPORAMA
par Pierrick Rakotoniaina

Essai Seat Ateca 2.0 TDI 150 ch

Dans un des segments les plus populaires du moment, Seat n’était pas encore présent. Voici cette erreur corrigée, avec le tout nouvel Ateca, appelé à venir troubler la bagarre où les Français notamment se disputent le marché avec le Nissan Qashqai. C’est logiquement en Espagne que nous l’avons essayé, sous le radieux soleil de Barcelone.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Style extérieur

Qu’il est loin… qu’il est loin ce temps où les Seat, même après le rachat par Volkswagen, n’arboraient pas toutes un design qui faisait l’unanimité. Depuis la dernière Leon, les productions ibériques affichent des lignes modernes et tendues, qui quelque part visuellement marquent la filiation avec les cousines plus huppées dans le groupe. Entendons par là un regard très technologique avec des feux full leds, désormais signature des nouvelles Seat. Les traits saillants de l'Ateca ne sont pas sans rappeler le Tiguan par exemple. Le crossover ibérique joue la carte du classicisme moderne si l’on peut dire, sans fioriture. Il lui manque peut-être une petite touche latine, histoire de faire tout de même un peu moins « allemand ». A vrai dire, la plupart du temps il semble plaire à ceux qui l’observent. Il n’a pas l’air d’un baroudeur pur et dur, et pourtant ses airs de voiture solide convainquent la plupart de ceux à qui on la présente.

Style intérieur et équipement

A l’intérieur, on pourrait réduire les choses en deux lignes, puisqu’il reprend plus ou moins les traits de celui de la Leon. On retrouve donc cette planche de bord orientée plutôt vers le conducteur. Depuis la place de ce dernier, on a la main sur un large écran tactile depuis lequel on commande tout ce qui touche au confort (navigation, audio etc) et aussi le paramétrage de certains modes du véhicule. Comme il s’agit du dernier arrivé sur le marché, heureusement il dispose des dernières technologies pour synchroniser à peu près tous les types de smartphones du moment. En termes de qualité perçue et de finition, on n’atteint pas la rigueur de son cousin Tiguan, et on se trouve peu ou prou dans les standards d’un Kadjar. Pour ce qui est de l’espace à bord, on se trouve évidemment bien à l’avant, mais surtout à l’arrière la place s’avère royale. Quel que soit la taille de l’occupant, on se sent à l’aise sur la banquette, qui peut aussi se rabattre pour agrandir le volume du coffre qui se situe dans la moyenne supérieure du segment.

Motorisation

Sous le capot de notre version d’essai se trouvait le bien connu 2.0 TDi 150 ch du groupe, qui nous semble le meilleur compagnon Diesel de l'Ateca. Certes, il se fait entendre quand on sollicite toute la puissance d’un coup, mais il se montre plutôt discret dans le reste des situations, notamment à allure stabilisée pour tranquilliser les longues liaisons autoroutières. Rien à signaler en ce qui concerne la boîte mécanique douce, bien guidée et plutôt bien étagée. Toutefois, pour qui ceux qui pourront se le permettre, la DSG reste à privilégier pour son confort d’utilisation, même si avec le 150 ch elle n’est disponible qu’en 4X2. Que ceux qui se posent la question soient rassurés sur ses performances, elles sont de bon aloi pour la plupart des situations de conduite. Sa sobriété entre 6 et 7 litres sans jouer ni les Fangio, ni les Hulot, lui permet de rouler longtemps sans trop se soucier de l’autonomie.

Sur la route

En terme de châssis, on le rappelle, il s’agit de celui du Tiguan. Pas d’amortissement piloté ici, et franchement ce n’est pas spécialement nécessaire. Il fait preuve d’une rigueur assez remarquable pour un véhicule de cette hauteur sur route. Les mouvements de caisse assez réduit limitent les maux de cœur, et la question du confort ne se pose pas vraiment. Sans parler de sportivité, il se montre assez dynamique pour ne pas nous faire regretter le choix des routes tortueuses des massifs de l’arrière-pays barcelonais. Une molette nous permet d’adapter son humeur ou/et ses besoins. Individual, Sport, Normal et Eco, voici les programmes à disposition. Le principal intérêt se situe dans la façon de gérer la réactivité du moteur et la transmission (avec DSG). Si l’Eco fait surtout preuve d’une utilité limitée, le Sport effectivement facilite la vie sur les petites routes, notamment lors des relances.

Tarif et conclusion

Au regard de ses tarifs, le Seat Ateca se montre être une bonne affaire. En oubliant l’entrée de gamme qui représente une part négligente du mix des ventes chez tout le monde, pour à peine moins de 30 000 € on dispose d’une voiture bien équipée dont de série le GPS et les feux leds entre autres. Le concurrent Nissan à ce tarif n’en propose pas autant, le Renault non plus, alors que le vieux 3008 qui arrive en fin de vie se montre plus cher de manière très injustifiée. Et quand on préfère l’original à la copie (Tiguan), il faut accepter l’idée de mettre presque 10 000 € de plus. On en arrive à se demander d’ailleurs si le SUV de Volkswagen n’exagère pas en termes de prix. Pour résumer, si vous recherchez un Tiguan avec ses prestations et ses équipements au prix d’un Qashqai, il a désormais un nom et il s’appelle Seat Ateca.

Crédit photos : le blog auto

+Style moderne
Habitabilité
Tarifs
-Pas de suspension pilotée en option
TDi un peu bruyant à l'accélération

Seat Ateca 2.0 TDI 150
Moteur
Type et implantation4 cylindres Diesel Turbo
Cylindrée (cm3)1968
Puissance (kW/ch) à tr/mn115/150 à 3500
Couple (Nm) à tr/mn340 à 1750
Transmission
Roues motricesQuatre roues motrices (modèle d'essai)
Boîte de vitessesManuelle à 6 rapports
Châssis
Suspension avantMcPherson
Suspension arrièreEssieu de torsion
FreinsDisques ventilés AV disques AR
Jantes et pneus215/55R17
Performances
Vitesse maximale (km/h)202
0 à 100 km/h (s)9,7
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)NC
Cycle extra-urbain (l/100 km)NC
Cycle mixte (l/100 km)4,4
CO2 (g/km)114
Dimensions
Longueur (mm)4363
Largeur (mm)1841
Hauteur (mm)1601
Empattement (mm)2638
Volume de coffre (l)510 → 1600
Réservoir (l)50
Masse à vide (kg)1417

Pour résumer

Dans un des segments les plus populaires du moment, Seat n’était pas encore présent. Voici cette erreur corrigée, avec le tout nouvel Ateca, appelé à venir troubler la bagarre où les Français notamment se disputent le marché avec le Nissan Qashqai. C’est logiquement en Espagne que nous l’avons essayé, sous le radieux soleil de Barcelone.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos