Une LMP2 Vaillante aux 24 heures du MansLancer le diaporama
LMP2 Vaillante Le Mans 2023
+4
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani
Le 13 sera au départ !

Une LMP2 Vaillante aux 24 heures du Mans

Tower Motorsports s'associe avec TDS Racing pour son engagement aux 24 Heures du Mans 2023 avec les couleurs Vaillante. Il ne pouvait en être autrement pour le centenaire !

Zapping Le Blogauto Essai Citroën e-C4X de 136ch

 En juin prochain, la voiture n°13 sera bien au départ de l’épreuve sarthoise, engagée par l’équipe Tower Motorsports en partenariat avec TDS Racing. L’écurie canadienne, invitée au Mans , sera engagée en catégorie LM P2 Pro/Am avec John Farano (champion IMSA LMP2 en titre), Ricky Taylor (double champion IMSA 2017 et 2020 en catégorie DPi) et René Rast, triple champion de DTM. Sur cette belle livrée, le graphisme de Tower sur les flancs fait presque penser aux fameux "Vrooooar" des bulles de la BD.

Les précédentes livrées

Si l’on excepte la Lola B98/10 décorée aux couleurs Vaillante en 2002 pour les besoins du film, ce ne sera que la 4ème fois qu’un prototype prend le départ des 24 heures du Mans avec la légendaire livrée tricolore. Les 24 heures du Mans occupent une place de choix dans la saga BD créée par Jean Graton, avec plus de 17 albums, sur les 81 actuels, dont le scénario se déroule dans le cadre de cette course.

En 1997, pour le double anniversaire de la première visite mancelle de Jean Graton et de la naissance de Michel Vaillant, un prototype Courage, baptisé pour la circonstance Courage-Vaillante, est piloté par Didier Cottaz, Marc Goossens et Jérôme Policand. Il porte le numéro 13, nombre fétiche de Jean Graton, et se qualifie treizième sur la grille de départ.

En 2017, ce double anniversaire est à nouveau célébré avec la sortie de l’album Rébellion et une participation en catégorie LMP2 aux 24 Heures du Mans et en Championnat du Monde d’Endurance FIA, en partenariat avec l’écurie suisse Rebellion Racing et Motul. Sur les Oreca 07 n°13 et 31 de Vaillante Rebellion, les équipages ont fière allure avec les héritiers de trois noms légendaires du sport automobile (Nelson Piquet Jr, Nicolas Prost, Bruno Senna), un expert LMP2 (Mathias Beche) et deux gentlemen-drivers de talent (David Heinemeier Hansson et le Manceau Julien Canal).

Enfin, l’an passé, En 2022, Michel Vaillant est associé à TDS Racing, équipe française de référence de la catégorie LMP2, sous le nom de TDS Racing x Vaillante, avec une Oreca 07 engagée en European Le Mans Series pour Mathias Beche, le gentleman-driver Philippe Cimadomo et Tijmen van der Helm.

Un chiffre légendaire de la saga

Le N°13 porté par le prototype est évidemment un clin d’œil au fameux album « le 13 est au départ », le 5ème de la série, sorti en 1963. La mère de Michel Vaillant fait un cauchemar dans lequel elle voit son fils se tuer lors des 24 heures du Mans à cause d'un accrochage avec une voiture rouge et blanc arborant le numéro 13.  Quelques jours avant la course, le clan Vaillant apprend la participation de l'équipe américaine "Texas Driver's", qui engage une voiture rouge et blanc portant le numéro 13, alors même que ce numéro était normalement retiré des pelotons en raison de la superstition l‘entourant.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Vaillante sera présente, comme en 2022, avec l'équipe Tower Motorsports. La classique mancelle a été souvent mise à l'honneur dans la saga Michel Vaillant, comme lors du récent album Rébellion. La tradition veut aussi que la voiture porte le numéro 13.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos