Lancer le diaporama
Ferrari 296 GT3
+14
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Ferrari 296 GT3 : lignée de championnes

En marge des 24 Heures de Spa (GT World Challenge Europe), Ferrari a dévoilé la 296 GT3 qui aura la lourde tâche de succéder à la 488 GT3 EVO. C'est la dernière d'une grande lignée de voitures de course.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Les prototypes GT3 sont à la croisée des chemins entre voiture de série, voiture purement de course, mais aussi pilotes professionnels et gentlemen drivers. Véritable caméléon de la course, elle doit aussi se faire sprinteuse, tout en sachant faire des courses au long cours. C'est l'une des vitrines les plus importantes de Ferrari. Une 296 GT3 qui gagne, ce sont des clients des voitures de route en plus ou qui reviennent.

La pièce centrale de cette Ferrari 296 GT3 est son moteur : V6 (angle à 120°) de 2992 cm3 avec turbos à l'intérieur du V pour une compacité maximum. Il est intégré à la voiture en position basse et centrale pour un centre de gravité bas et un centrage des masses optimal. Contrairement au modèle de route, pas de partie électrique ici. Il développe environ 600 chevaux à 7250 tours/min pour 712 Nm.

Ferrari a pu ainsi distribuer les composants comme la boîte, et tous les autres organes pour faciliter les réparations et les changements dans les stands. C'est le nerf de la guerre en endurance de pouvoir réparer en quelques minutes. Autant rendre la tâche plus facile. La carrosserie quant à elle ressemble à une 296 GTB, mais a été revue pour générer de l'appui, minimiser la traînée, etc.

Aux 24 Heures du Mans dès 2024

Visuellement par rapport à la 488 EVO, cette 296 GT3 fait plus bestiale. Elle possède plus d'appendices aéro et les ailes sont moins "douces" que sa devancière. Les ailes avant ainsi que l'arrière tout entier sont "coupés" et sculptés.

Ferrari insiste sur une maintenance facilitée, tant en dehors des courses que pendant celles-ci. La conception a été améliorée pour des accès simplifiés et des changements plus rapides et aisés. Sans pilote, sans carburant, la 296 GT3 pèse le poids règlementaire de 1250 kg.

Les GT3 vont devenir essentielles en compétition Gran Turismo et plus. En effet, l'ACO (Automobile Club de l'Ouest) et le WEC ont choisi la GT3 pour remplacer le GTE. Ce changement aura lieu en 2024. Le GT3 a aussi été choisi par le DTM. Bref, cela devient un élément crucial et il ne faut pas se rater.

Pour résumer

Ferrari dévoile la 296 GT3 qui reprendra le flambeau de la 488 EVO en 2023. On devrait la retrouver dans différentes courses dont les mythiques 24 Heures du Mans quand les GTE cèderont la place aux GT3.

Grace à son expérience en endurance, mais aussi en Formule 1, Ferrari promet une voiture plus simple (donc moins chère) à entretenir tout en étant plus performante.

La 488 GT3 EVO est morte, vive la 296 GT3 !

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos