par Elisabeth Studer

Ventes de véhicules électriques en hausse de 40 % en 2016

Selon l'voitures électriques ont progressé de 40% en 2016 à 750.000 unités. A noter que dans le cadre de ce rapport, les hybrides sont prises en compte dans le calcul, avoisinant 270.000 unités. Désormais le parc roulant global de ce type de véhicules est de plus de deux millions.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), les ventes mondiales de voitures électriques ont progressé de 40% en 2016 à 750.000 unités. A noter que dans le cadre de ce rapport, les hybrides sont prises en compte dans le calcul, avoisinant 270.000 unités. Désormais le parc roulant global de ce type de véhicules est de plus de deux millions.

Si certes, ce chiffre pourra en réjouir plus d'un, un tel succès doit être relativisé. Selon l'AIE, les voitures fonctionnant à l'électricité (hybrides rechargeables incluses) ne représentent que deux sur mille du total du parc automobile mondial. L'agence tient par ailleurs à signaler que le secteur dépend toujours des aides publiques.

Près de la moitié des voitures électriques ou hybrides rechargeables neuves vendues en 2016 ont été acquises en Chine, le premier marché automobile mondial, tout type de motorisation confondu. Leur taux de pénétration n'est toutefois que de 1,5 % dans le pays doté d'un parc automobile colossal. Plus précisément, les ventes de véhicules tout électriques ont progressé de 75 % (257 000 unités vendues) tandis que celles des hybrides rechargeables ont crû de 30 % avec 79.000 unités vendues.

L'Europe représente le deuxième marché pour les véhicules de ce type en valeur absolue. 215.000 unités y ont été écoulées en 2016. Les ventes ont été réalisées principalement dans six pays. La Norvège figure en première place, 29% des voitures immatriculées en 2016 dans le pays étant électriques (29 520 unités) ou semi-hybrides (20 660 unités), un résultat dû notamment aux très fortes incitations fiscales. Viennent ensuite le Royaume-Uni (10 509 entièrement électriques et 27 403 hybrides rechargeables), la France, l'Allemagne, la Suède et les Pays-Bas.

En 2016, les ventes de voitures entièrement électriques ont représenté 21 758 unités dans l’Hexagone, soit une part de marché de 1,08 % des ventes de véhicules neufs contre 0,9 % en 2015. En  hausse de 26 %, le marché a notamment été dopé par un élargissement de l'offre en concession mais avant tout par des aides à l’achat plus attrayantes. Renault et Nissan se partagent près de 70 % de ce marché. La Renault ZOE à elle seule en détient 52 % avec 12 809 immatriculations (dont 405 en utilitaire et société), soit une progression de 9,6 %. Parallèlement, les hybrides rechargeables progressaient de 30 % avec 7 749 unités vendues.

Les Etats-Unis, deuxième marché automobile mondial, figurent à la troisième place des ventes de voitures électriques ou semi-électriques en 2016, avec 160.000 véhicules de ce type vendus l'année dernière. L'AIE y observe un rebond après une légère baisse en 2015. En détail, la progression des véhicules 100 % électriques est de 22 % avec 86 731 unités vendues, les hybrides rechargeables progressant quant à eux de 70 % avec 72 885 unités vendues.

L'agence note toutefois que malgré l'augmentation de l'offre des constructeurs et de nets progrès technologiques, les véhicules inclus dans le périmètre ne rivalisent pas encore à l'heure actuelle avec leurs homologues thermiques en matière d'autonomie et de coût. L'AIE estime que des politiques publiques fortes seront nécessaires pour poursuivre la trajectoire. Une position qui détonne quelque peu avec un récent rapport publié par Bloomberg laissant entendre que les voitures électriques devraient être moins chères que les véhicules à moteur thermique d’ici à 2025.

Sur l'aspect environnemental, l'agence estime que la route est encore longue pour que les motorisations électriques puissent avoir un réel impact – positif - sur notre planète. Elle fait ainsi remarquer à juste titre que les véhicules électriques n'ont représenté que 0,2% du parc de voitures particulières roulant en 2016.

L'AIE estime que pour contribuer à maintenir le réchauffement moyen de la planète sous les 2°C en 2040 – objectif défini par l'accord de Paris sur le climat en 2015 - 600 millions de véhicules électriques  ou hybrides rechargeables devraient être alors en circulation, soit 60% du parc mondial actuel.

Détail par pays établi par l'AIE :

  • Voitures 100% électriques :

  • Voitures hybrides rechargeables :

Sources : AIE

Crédit Photo : Renault

Pour résumer

Selon l'voitures électriques ont progressé de 40% en 2016 à 750.000 unités. A noter que dans le cadre de ce rapport, les hybrides sont prises en compte dans le calcul, avoisinant 270.000 unités. Désormais le parc roulant global de ce type de véhicules est de plus de deux millions.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.