PSA eVMP : jusqu'à 650 km d'autonomie électrique
par Thibaut Emme

PSA eVMP : jusqu'à 650 km d'autonomie électrique

Après l'eCMP, le groupe PSA présente sa plateforme modulaire eVMP pour les véhicules électriques du segment C et D (compacts et familiaux).

Zapping Le Blogauto Essai Mercedes Classe E400E 4MATIC

Les véhicules électriques actuels du groupe PSA reposent sur la plateforme eCMP, la version électrifiée de la plateforme modulaire multi-énergie CMP (Compact Modular Platform). Mais, ce sont des véhicules urbains ou compacts. Pour les véhicules plus grands (segments C et D), PSA a conçu une nouvelle plateforme, la eVMP.

Enfin nouvelle, pas vraiment. C'est en fait une plateforme dérivée de la plateforme EMP2 et surnommée EMP2 V4. Elle devrait aussi avoir sa version thermique (VMP ?). A partir de 2023, les berlines tout comme les SUV des segments des compactes ou des familiales bénéficieront donc de l'Electric Vehicle Modular Platform.

L'eCMP dispose d'emplacement pour les batteries sous la banquette arrière, les sièges avant et la console centrale. Avec l'eVMP, la batterie se trouvera dans le "sous-plancher" et proposera "50 kWh par mètre disponible entre les roues". Selon PSA, ce sera "une référence sur le marché des véhicules électriques". Cela devrait permettre entre 400 et 650 km d'autonomie WLTP. Surtout, la plateforme pourra être déclinée en version hybride. De quoi réduire les coûts de développement des véhicules en mutualisant la plateforme.

D'ailleurs la eVMP devrait réutiliser certains sous-ensembles existants de l'EMP2 ce qui va encore plus contenir les coûts de R&D de cette plateforme. Des composants communs à PSA, Nidec-PSA emotors et Total-PSA ACC (batteries) seront aussi employés.

Le nouveau Peugeot 3008 1er utilisateur de l'eVMP ?

"Avec cette plateforme eVMP, Groupe PSA fait une fois de plus la démonstration de sa capacité à innover en développant pour ses clients des technologies au meilleur état de l’art et abordables grâce à la frugalité qui a permis de réduire fortement les dépenses de R&D et les investissements industriels".

"Cette plateforme mondiale permettra de proposer une offre de véhicules parfaitement respectueux de l’environnement, répondant à l’évolution des attentes de nos clients et garantissant plaisir de conduite et sécurité à bord, valeurs qui fondent la renommée du Groupe aujourd'hui" déclare Nicolas Morel, Directeur Recherche et Développement du Groupe PSA

La plateforme eVMP devrait arriver en commercialisation en 2023 avec le nouveau Peugeot 3008. Elle autorisera des versions tractions comme quatre roues motrices (avec un moteur à l'avant et un à l'arrière dans l'essieu). Les puissances développées pourront aller jusqu'à 250 kW soit 340 chevaux.

Notre avis, par leblogauto.com

Carlos Tavares a beau avoir déclaré ne pas être certain que le véhicule électrique était la bonne voie, il n'a pas d'autre choix (loi CAFE) que de lancer l'offensive électrique. Avec leVMP, c'est une "vraie" plateforme électrique que propose le groupe PSA. Le cycle de vie des produits fait qu'il va falloir attendre jusqu'à 2023 pour voir arriver les premiers véhicules commercialisés sur cette PF, mais après tout, 2023 c'est "demain".

En tous les cas, on a hâte de voir ce que donnera cette plateforme avec une batterie plancher. L'une des première conséquence devrait être d'avoir des véhicules un peu plus haut-perchés que la e-208 et sa base eCMP.

Illustration : PSA

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Après l'eCMP, le groupe PSA présente sa plateforme modulaire eVMP pour les véhicules électriques du segment C et D (compacts et familiaux).

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.