par Elisabeth Studer

Mercedes EQS : large autonomie, même selon les critères EPA

L'autonomie de la Mercedes EQS calculée l'un des véhicules électriques du marché  ayant la plus grande autonomie.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

L'autonomie de la Mercedes EQS calculée selon les critères de l'EPA (l'Agence pour la protection de l'environnement US) est notablement inférieure à son autonomie WLTP. Elle demeure néanmoins l'un des véhicules électriques du marché  ayant la plus grande autonomie.

Mercedes EQS : une large autonomie grâce aux qualités de sa batterie

La Mercedes EQS est l'une des voitures les plus avancées sur le marché aujourd'hui, tant au niveau de la version électrique que non électrique, et aussi l'une de celles avec le plus d'autonomie - non seulement en raison de la taille de sa batterie, mais aussi en raison de son rendement élevé.

L’Agence américaine de protection de l'environnement rend son verdict sur la Mercedes EQS

La version électrique la plus avancée et la plus luxueuse de Mercedes est désormais passées sous les fourches caudines de l' Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) pour son approbation de consommation. Comme d'habitude, les mesures font apparaître une différence significative d'autonomie approuvée par rapport à l'Europe.

On sait déjà que l'EPA a des critères d'homologation différents de ceux réalisés avec le protocole WLTP, se montrant plus stricts et dans certains cas, plus conformes à la réalité. En conséquence, pour un même modèle, l'autonomie selon l'EPA est presque toujours inférieure à celle approuvée sous le protocole WLTP. Et le Mercedes EQS n'échappe pas à cette règle.

31 % de différence entre WLTP et EPA

L'électrique allemande a débarqué sur le marché américain et l'EPA a estimé son autonomie à 350 miles pour la version EQS 450+ , soit 563 kilomètres sur une charge. Cette même version homologue 741 kilomètres selon WLTP, soit environ 31 % de plus. De son côté, l'EQS 580 4Matic, la version la plus puissante (523 ch) et à transmission intégrale, a homologué 340 miles d'autonomie (547 kilomètres).

La différence d'autonomie entre les deux versions est très faible, seulement 3%, ce que les clients intéressés par le modèle apprécieront sûrement. En comparaison, sous le cycle WLTP, la version EQS 450+ dispose d'environ 10 % d'autonomie en plus.

La Mercedes EQS dans le trio de tête avec Tesla et Lucid Air

Quoi qu'il en soit, et malgré la baisse notable de l'autonomie homologuée par rapport à l'Europe, la Mercedes EQS continue de faire partie des voitures électriques à plus grande autonomie que l'on peut acheter -aussi bien en Europe qu'aux États-Unis-. Dans ce groupe privilégié se trouve également la Tesla Model S Plaid , qui malgré ses plus de 1 000 chevaux, certifie 348 miles (560 km) selon l'EPA ; la Tesla Model S Long Range, qui certifie 405 miles (652 km) ; et surtout, la gamme Lucid Air Dream Edition , qui, avec des pneus 19 ", parvient à homologuer une autonomie spectaculaire de 520 miles (837 kilomètres).

A lire également :

. Mercedes EQS : va-t-elle foudroyer la Tesla Model S ?

. Rencontre EPA /Volkswagen US sur fond de révision des normes

Pour résumer

L'autonomie de la Mercedes EQS calculée l'un des véhicules électriques du marché  ayant la plus grande autonomie.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.