La location de bornes particulières prend son envol
par Thibaut Emme

La location de bornes particulières prend son envol

C'est une tendance depuis quelques mois et même Renault ou Volkswagen s'y sont mis. Les particuliers peuvent louer leur wallbox à d'autres particuliers pour recharger les voitures électriques. Un pis-aller qui peut dépanner.

Zapping Le Blogauto Essai Peugeot 408 Hybrid 225

Attention, quand on parle de location de wallbox, on ne parle pas de la solution de location vis-à-vis de l'achat de sa propre box. Non, on parle de louer son point de charge à un autre particulier pour qu'il puisse recharger son véhicule. Chez Renault, c'est l'offre "Plug Inn". Lancée il y a un an, mais mis sur le devant de la scène depuis mi-mars, l'application permet aux particuliers d'ouvrir leur box à d'autres. On a aussi sur le marché l'application Wattpark, ou même Shargy (qui appartient à Volkswagen et a été lancée à l'été 2022).

Pour Renault, c'est Publicis qui s'est chargé du développement. Le principe est toujours le même : on a une communauté d'utilisateurs qui déclarent la disponibilité de leur point de charge. L'hôte peut fixer librement le prix de la recharge, mais il est guidé. Attention, comme on n'est pas sur du compteur homologué par les poids et mesures (les étiquettes vertes de métrologie NDLA), on ne fait pas payer au kWh consommé mais au temps passé. Cela pourra occasionner des discussions sur le tarif.

Même les constructeurs automobiles

Dans les applications, on peut réserver son point de charge, payer la charge, et même évaluer l'hôte et l'invité. Mais, ces nouveaux points de charge disponibles restent des charges d'appoint. En effet, les particuliers ont plutôt des wallbox 7,4 kW ou maximum 11 kW. Souvent ce sera aussi une vraie prise 16A capable de fournir 3,7 kW. Largement de quoi charger pour un trajet du quotidien. Les utilisateurs seront donc sans doute les "commuters" qui cherchent à charger durant la journée de boulot pendant que le propriétaire du point de charge est lui-même à son travail et n'a pas l'usage de sa borne murale.

Le marché des points de charge privés est énorme. En effet, Enedis estime à environ 700 000 le nombre de points de charge chez les particuliers. C'est à comparer avec les 80 000 bornes publiques actuellement disponibles. Ces points de charge ne sont pas, comme on l'a déjà dit, pour les longs trajets puisqu'ils ne permettent pas de récupérer 80% de la batterie en 30 minutes. Ce ne sont pas des bornes à courant continu. Mais, cela va participer au maillage territorial des bornes et cela peut permettre aux particuliers d'amortir plus rapidement leur installation.

A noter que sur les applications promues par les constructeurs, aucune commission n'est prise. Leur but est de démocratiser le véhicule électrique sur lequel ils se rattraperont niveau marge financière. La location de point de charge entre particuliers existe depuis plusieurs années (via Chargemap par exemple), mais commence à peine à se développer. On peut citer Batwatt, ou Wattpark (dont le site est joyeusement en vrac à l'heure de l'écriture de ces lignes).

Notre avis, par leblogauto.com

La location entre particuliers de tout un tas de choses se démocratise à vitesse grand V grâce aux applications mobiles et les plateformes d'échange. Pour la recharge électrique, on y vient petit à petit avec les constructeurs qui s'y mettent et en font même la publicité.

Cela ne révolutionnera pas l'univers du VE, mais cela peut permettre aux VE du quotidien de devenir moins contraignants pour ceux qui n'ont pas de borne à disposition chez eux par exemple. Lors du premier lancement de "Plug Inn", l'axe pris était le tourisme qui prend son temps, le temps d'une recharge chez un particulier.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

La location de point de charge électrique entre particuliers se démocratise avec des constructeurs qui investissent dans le créneau. Le but est d'enlever des contraintes au véhicule électrique pour qu'il se vende mieux. En France, il y a un réservoir de 700 000 points de charge privés qui ne cesse d'augmenter.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.