Lancer le diaporama
La Hyundai Ioniq se modernise 1
+3
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

La Hyundai Ioniq se modernise

Première voiture à proposer trois motorisations électrifiées différentes, la Hyundai Ioniq doit affronter une concurrence de plus en plus riche, y compris en interne du groupe Hyundai / Kia. Un petit restylage n'est donc pas de trop pour la rendre un peu plus attractive. L'opération débute par les hybride et hybride rechargeable, l'électrique suivre sous peu.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

En lançant sa Ioniq, Hyundai faisait sensation sur le marché, en proposant des motorisations hybride, hybride rechargeable et électrique dans une même voiture. Une jolie façon de lancer son offensive en matière d'électrification étendue depuis avec le Niro chez Kia, le Kona électrique ou encore le Nexo (pile à combustible). Mais le temps passe, même sur les formes aérodynamiques... La Ioniq se pare donc de légères retouches avec une nouvelle grille de calandre, de nouveaux boucliers et de nouveaux phares et feux. Avec à la clef une allure un peu plus "riche".

Le grand changement est surtout opéré à l'intérieur avec une toute nouvelle planche de bord. Les formes vieillottes de la précédente mouture cèdent leur place à un ensemble d'allure plus moderne : bandeau continu reliant les aérateurs, et ensemble écran (10,25 pouces) / commandes de climatisation / aérateurs unifiés et implanté "façon tablette".

Quelques ajustements de fonctions à signaler avec l'évolution du système d'info-divertissement connecté BlueLink, la mise à jour des aides à la conduite, mais surtout l'arrivée d'un freinage régénératif amélioré autorisant la conduite "une pédale" comme sur la Kona. Elle se veut aussi la première voiture à disposer d'un mode "Green Zone" basculant automatiquement en mode électrique à l'entrée d'une zone à circulation restreinte. Un fonctionnement qui sera à détailler ultérieurement.

L'avis de Leblogauto.com

Si elle a étonné à sa sortie par la variété de ses mécaniques, la Ioniq n'a pas pour autant attiré les clients avec 60 000 exemplaires revendiqués en deux ans. Dans le monde. Ce restylage ne devrait pas fondamentalement bouleverser son attractivité. La version électrique devrait néanmoins profiter de l'évolution pour accueillir les batteries de 39,2 et surtout 64 kWh des Kona et Niro...

Pour résumer

Première voiture à proposer trois motorisations électrifiées différentes, la Hyundai Ioniq doit affronter une concurrence de plus en plus riche, y compris en interne du groupe Hyundai / Kia. Un petit restylage n'est donc pas de trop pour la rendre un peu plus attractive. L'opération débute par les hybride et hybride rechargeable, l'électrique suivre sous peu.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos