par Elisabeth Studer

EP Tender : pourparlers avec Renault et PSA pour une batterie en remorque

La start-up française EP Tender est en pourparlers avec Renault et PSA pour installer en usine la barre de remorquage et les connecteurs nécessaires pour permettre de relier ses remorques à batterie aux véhicules électriques des constructeurs. Une solution permettant aux automobilistes d'accroître l'autonomie de leur voiture.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Remorque intégrant une batterie

Les clients qui veulent acheter une voiture électrique sont la plupart du temps confrontés à un cruel dilemme  : payer plus cher pour avoir une batterie de plus grande capacité et une plus large autonomie de charge ou être obligé de recharger leur véhicule électrique plus souvent.

La start-up EP Tender affirme désormais avoir une solution permettant de résoudre le problème, offrant la possibilité prix abordable du véhicule et longues distances. Son plan? Une remorque intégrant une batterie.

Tender batterie de 36.5 kWh, 60 kWh à terme

L'entreprise souhaite implanter des stations de remorques louables sur les principaux itinéraires de vacances. Les conducteurs de véhicules électriques s'arrêteront, attendront que la remorque s'accroche de façon autonome à l'arrière de la voiture, et bénéficieront ainsi d'une batterie supplémentaire pour les emmener à leur destination ou à la prochaine station de remorques. A l'heure actuelle, la société développe un « Tender batterie » d’une capacité de 36.5 kWh. Son objectif est d’atteindre 60 kWh d’ici 5 ans.

Un Tender déchargé est ainsi échangé avec un Tender chargé en une minute, équivalent à une charge à 3.6 MW.

Le coût de location maximum serait de 34 euros pour une remorque, prévoit la société.

D'une solution hybride vers une batterie électrique

L'idée initiale d'EP Tender  était de mettre un moteur à combustion dans la remorque en vue de transformer les voitures électriques en véhicules hybrides. La société a actuellement 20 remorques de ce type utilisées par des clients, qui disposent tous de Renault Zoe ou de Kangoo électriques. Mais la baisse du coût des batteries a convaincu l'entreprise de changer sa stratégie et de les implanter dans les remorques.

"La version du moteur à combustion est toujours utilisée par nos clients, mais nous ne la développons pas car l'offre de la batterie suscite beaucoup plus d'intérêt, compte-tenu de l'important progrès enregistré dans le domaine » a déclaré Hugo Basset,  ingénieur simulation et analyse de données, à Automotive News au salon de la mobilité MOVE2020 à Londres.

EP Tender en pourparlers avec Renault et PSA

L'ancien élève de Polytechnqiue det de l'université de Bekerley a par ailleurs déclaré que la société était en pourparlers avec Renault et le groupe PSA pour installer en usine la barre de remorquage et les connecteurs sur leurs véhicules électriques.

Si à l'heure actuelle, de nombreux véhicules électriques ne sont pas homologués pour le remorquage, EP Tender indique que cela devrait changer à partir de 2022. D'ici là, la start-up pourra proposer une barre de remorquage et des connecteurs pour un coût de 600 euros.

Echec du pari de Renault avec Better Place

Renault a été l'un des premiers à souhaiter résoudre le problème de la recharge longue distance en collaborant avec la société israélienne Better Place d'Israël en 2008 pour introduire des batteries interchangeables dans ses véhicules électriques, à commencer par la Fluence. Le pari a cependant échoué et Better Place a été dissous en 2013.

Une batterie externe au véhicule : une solution beaucoup moins coûteuse en développement

Selon Hugo Basset, une remorque comporte beaucoup moins de risques. Son argument : la start-up n'a pas besoin de dépenser des millions pour mettre en place des stations d'échange de batterie. Le fait d'avoir une batterie externe et non interne au véhicule solutionnant bien des difficultés.

L'entreprise travaille sur les inconvénients potentiels. Les remorques sont notamment en train d'être repensées de manière à optimiser leur aérodynamisme. Elles intégreront également un deuxième jeu de roues plus petites qui s'abaisseront pour faciliter la marche arrière.

Restitution d'énergie aux heures de pointe

Autre avantage et non des moindres : lorsqu'elles ne seront pas utilisées, les remorques pourront être reliées au réseau pour restituer de l'énergie aux heures de pointe. Ce qui permettra d'accroître la rentabilité du système.

Les Tenders sont quant à eux rechargés en différé, en mode demand-response, en utilisant une énergie renouvelable sans impact sur les infrastructures du réseau électrique.

La start-up se fixe pour cible d'atteindre un coût de 10 000 euros pour une remorque. Le business plan prévoit que la société réalisera son premier bénéfice en 2024, comptant disposer à cette date de 60 000 clients louant 4 150 remorques.

Notre avis, par leblogauto.com

Le concept de remorques de batterie pourrait faciliter le passage d'une voiture dotée d'un moteur thermique à véhicule électrique plus cher et tributaire de ses capacités de recharge.

Reste tout de même un problème à surmonter : la conduite d'un véhicule avec remorque et son stationnement. Une solution difficile à adopter en milieu urbain.

Sources : EP Tender, Automotive News

Pour résumer

La start-up française EP Tender est en pourparlers avec Renault et PSA pour installer en usine la barre de remorquage et les connecteurs nécessaires pour permettre de relier ses remorques à batterie aux véhicules électriques des constructeurs. Une solution permettant aux automobilistes d'accroître l'autonomie de leur voiture.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.