par Elisabeth Studer

Bugatti vendu à Rimac ? Décision de VW au 1er semestre

Le constructeur d'hypercars électriques Rimac Automobili et Bugatti, marque Volkswagen connue pour ses somptueuses voitures mais également ses supercars, se complètent technologiquement, a déclaré le DG de Porsche, Oliver Blume, à l'hebdomadaire allemand Automobilwoche. Alimentant ainsi l'espoir qu'un accord entre les deux protagonistes pourrait être conclu prochainement.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Rumeurs de vente de Bugatti à Rimac en septembre 2020

En septembre 2020, le magazine automobile britannique "Car Magazine" avait affirmé que Volkswagen était sur le point de vendre Bugatti à Rimac Automobili, citant des sources proches du dossier.

En échange, Porsche AG, également détenue par Volkswagen, augmenterait la participation de 15,5% qu'elle détient dans Rimac Automobili, fondée par l'entrepreneur croate Mate Rimac, ajoutait le media anglo-saxon.

Des sources avaient alors affirmé que les dirigeants de VW avaient approuvé l'accord, mais qu'il n'avait pas encore été signé par le conseil de surveillance.

Intenses délibérations sur la manière de développer Bugatti

Le DG de Porsche, a précisé qu'à l'heure actuelle, d'intenses délibérations étaient menées sur la meilleure façon d'orienter le développement de Bugatti. Indiquant que Rimac pourrait jouer un rôle important dans l'affaire, les marques étant en phase au niveau technologique.

La question devrait être tranchée au cours du premier semestre

«Il existe différents scénarios avec des structures différentes. Je pense que la question sera tranchée par le groupe au cours du premier semestre », a déclaré Blume, qui siège également au conseil d'administration de la société mère Volkswagen.

Plate-forme de supercar électrique de Rimac

Rimac a développé une plate-forme de supercar électrique, qu'il fournit à d'autres constructeurs automobiles, dont Automobili Pininfarina.

En 2018, Porsche a acquis une participation de 10% dans Rimac Automobili, puis 5,5% supplémentaire en 2019.

Parmi les autres investisseurs figurent Hyundai, Jaguar, Koenigsegg et Magna.

En 2020, le fondateur de l'entreprise, Mate Rimac, comptait 15 constructeurs utilisant son savoir-faire technologique. Pas mal pour une entreprise qui a vu le jour en 2009, mais qui emploie aujourd'hui plus de 600 personnes spécialisées dans l'électromobilité, le développement de batteries et l'électronique de performance.

La société détaille les points forts tels que la configuration de packs de batteries haute performance, le développement de moteurs électriques sur mesure, les innovations en termes d'assistance au conducteur, de connectivité et d'infodivertissement ainsi que l'intégration et le contrôle des systèmes.

Mate Rimac affirme que sa concentration sur la performance donne un avantage à son entreprise. «Nos systèmes de transmission présentent la densité de puissance la plus élevée et la densité d'énergie la plus élevée. Si vous avez besoin d'avoir autant de puissance dans le moins d'espace possible, vous venez chez nous » dit-il fièrement.

Rimac est peut-être surnommée la Tesla européenne, mais alors que la société d'Elon Musk a produit plus de 600 000 voitures Model 3 et Y au cours des trois dernières années, la société croate n'a fabriqué qu'une poignée d'hypercars électriques. Le premier était le Concept One, introduit en 2011 et dont seulement huit unités ont été fabriquées. Le dernier en date est l'impressionnant coupé C-Two de 1914 ch.

Notre avis, par leblogauto.com

Le groupe Volkswagen souhaite consacrer ses ressources au financement de son programme d'investissement massif dans l'avenir de l'automobile - électrification, numérisation et conduite autonome. Le tout pour les véhicules "grand public".

Mais pour pouvoir rompre ses liens avec Bugatti sans perdre le soutien des membres de la famille Piech, qui détient 50% de la participation majoritaire dans le groupe, VW semble vouloir placer leur "bien-aimée" Porsche au cœur de tout accord et en agissant dans l'intérêt mutuel de toutes les parties.

Volkswagen pourrait également vouloir regrouper en une entité certes croate – mais au sein de laquelle Porsche aura un pouvoir accru – ses segments Premium et super car, qui plus électriques. En profitant parallèlement de la synergie avec Rimac pour commercialiser à terme de superbes bolides et supercars électriques.

Le tout sous fiscalité … croate ?

Sources : Reuters, Automobilwoche, Car Magazine

A lire également :

. Rimac Automobili : l’ogre Croate inattendu

. Bugatti : un crossover électrique en projet ?

Pour résumer

Le constructeur d'hypercars électriques Rimac Automobili et Bugatti, marque Volkswagen connue pour ses somptueuses voitures mais également ses supercars, se complètent technologiquement, a déclaré le DG de Porsche, Oliver Blume, à l'hebdomadaire allemand Automobilwoche. Alimentant ainsi l'espoir qu'un accord entre les deux protagonistes pourrait être conclu prochainement.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.