Allemagne : les points de recharge rapide obligatoires pour les grands opérateurs de stations-service
par Elisabeth Studer

Allemagne : les points de recharge rapide obligatoires pour les grands opérateurs de stations-service

Petite révolution en Allemagne ! Les grandes compagnies opérant des stations-service devront offrir au moins un point de recharge rapide pour les véhicules électriques à partir de 2028, selon un projet de loi approuvé par le cabinet du gouvernement allemand.

Zapping Le Blogauto Essai Opel Grandland GSE

Les grands opérateurs devront proposer un point de recharge rapide

Les opérateurs possédant au moins 200 stations-service seront obligés d'offrir un point de recharge d'une capacité minimale de 150 kilowattheures (kWh) dans toutes leurs stations.

Le gouvernement a déclaré que cette mesure ajoutera environ 8 000 nouveaux points de recharge rapide à travers le pays.

Résoudre le problème de la poule et de l’œuf

Selon le secrétaire d'État Steffen Hebestreit, cela devrait en quelque sorte résoudre le "problème de la poule et de l'œuf" auquel la mobilité électrique est actuellement confrontée.

"Il y a trop peu de points de recharge, donc les clients hésitent à acheter un véhicule électrique car ils ne peuvent pas être sûrs de pouvoir le recharger là où ils en ont besoin". "En même temps, il n'est souvent pas encore rentable d'installer une station de recharge rapide car le marché n'existe pas encore pour cela, puisqu'il n'y a pas encore assez de véhicules électriques qui les utilisent » a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

« Pour que davantage de citoyens décident de passer à un véhicule électrique, il faut que des points de recharge publics suffisants soient disponibles, en particulier dans les grandes villes et les centres urbains », a ajouté Hebestreit.

Critique de l'association des services publics BDEW

L'association des services publics BDEW a critiqué le projet de loi, affirmant que les cas d'utilisation de la recharge des véhicules électriques sont différents de ceux du ravitaillement en carburant des voitures à moteur à combustion et que l'infrastructure se développait en fonction de la demande.

« Au vu de cette évolution positive du marché, il n'y a aucune justification pour une mesure réglementaire aussi sévère », a déclaré Kerstin Andreae, présidente du BDEW.

Selon elle, le gouvernement devrait plutôt se concentrer sur des modèles de véhicules électriques abordables pour atteindre son objectif d'avoir 15 millions de véhicules sur la route d'ici 2030.

Rejet de l’exigence

Achim Bothe, directeur d'Aral, le plus grand fournisseur du marché des stations-service en Allemagne, a également rejeté l'exigence prévue. « Nous devrions nous concentrer sur les emplacements où nous voyons le plus grand potentiel de demande et d'utilisation », a déclaré Bothe. « Toutes les stations-service n'ont pas besoin d'un point de recharge » selon lui.

Le gouvernement allemand prévoit de porter le nombre de points de recharge publics pour véhicules électriques à un million d'ici 2030. Ce chiffre a également été critiqué par le BDEW dans le passé. Selon lui, à mesure que les chargeurs deviennent plus efficaces, l'accent devrait être mis sur la capacité plutôt que sur le nombre d’équipements.

Ce débat intervient alors que la mobilité électrique constitue une pierre angulaire de l'objectif du pays d'atteindre la neutralité climatique d'ici 2045.

Sources : presse allemande

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Les grandes compagnies opérant des stations-service en Allemagne devront offrir au moins un point de recharge rapide pour les véhicules électriques à partir de 2028, selon un projet de loi approuvé par le cabinet du gouvernement allemand.
L'association des services publics BDEW a critiqué le projet de loi, affirmant que les cas d'utilisation de la recharge des véhicules électriques sont différents de ceux du ravitaillement en carburant des voitures à moteur à combustion et que l'infrastructure se développait en fonction de la demande.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.