par Elisabeth Studer

Tesla /Gigafactory allemande : docs réunis pour l’approbation

Tesla et les autorités compétentes allemandes viennent de soumettre tous les documents nécessaires au processus d'approbation de son projet d'usine près de Berlin, a annoncé mercredi le ministère de l'Environnement du Land allemand de Brandebourg. Enfin … diront certains.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Giga-factory de Berlin : processus d’approbation toujours en cours

Le ministère a par ailleurs indiqué que le processus d'approbation était toujours en cours.

En raison des résistances des associations et lobbies pro-environnementaux et des obligations administratives, la date de sortie de chaînes des premiers véhicules Tesla produits dans la Giga-factory allemande du constructeur n’est pas encore connue.

Le Premier ministre du Brandebourg, Dietmar Woidke, avait récemment suggéré qu'une décision pourrait être prise au début de 2022.

Tesla contrainte de repousser l’ouverture du site à plusieurs reprises

Tesla a dû repousser à plusieurs reprises l'ouverture prévue de l'usine. Son fougueux Directeur général, Elon Musk, s'est régulièrement rendu en Allemagne pour vérifier les progrès de l'usine, critiquant la bureaucratie allemande, estimant qu’elle était la cause des retards pris dans la construction.

Nouveau processus de consultation publique lié au rajout d’une usine de batteries

Depuis que Tesla a élargi son plan initial pour y inclure une usine de batteries, les plans de construction ont dû faire l'objet d'un nouveau processus de consultation publique qui s'est achevé le 22 novembre.

La réponse à toutes les objections soulevées lors de cette consultation est une condition préalable à l'obtention d'un permis de construire définitif.

A l'heure actuelle, Tesla n’exerce une activité sur l'usine que sur la base de permis de construire préliminaires.

Notre avis, par leblogauto.com

Véritable arlésienne que cette Giga-factory allemande. Reste que le site s’avère stratégique pour Tesla pour ses ventes de véhicules en Europe. Aurait-il fait un mauvais choix en décidant de s’implanter dans le fief des constructeurs allemands tels que Volkswagen et Mercedes qui voient d’un mauvais œil l’entreprise américaine arriver sur leur terre de prédilection ?

Reste qu’au-delà des pressions exercées de part et d’autre, les besoins astronomiques en eau de Tesla figurent au cœur du dossier.

Selon le journal Der Spiegel, l’usine de Grünheide, à la périphérie de Berlin, aura une demande annuelle d’eau d’environ 1,4 million de mètres cubes, ce qui signifie que le réseau d’eau local devra faire l’objet d’une restructuration majeure pour répondre aux besoins de cet nouvel « acheteur en gros ».

Tesla avait initialement chiffré une demande annuelle de 3,3 millions de mètres cubes, mais avait réduit ce montant après la déclaration d’opposants au projet affirmant que ce dernier pourrait gravement réduire les réserves locales dans une région qui a été aux prises avec des sécheresses intensives ces dernières années.

Cependant poursuivait Der Spiegel, toute expansion de l’usine ferait à terme probablement accroître la demande, le journal concluant que la demande en eau de la Giga-factory pourrait devenir un «problème permanent» pour l’entreprise.

Sources : Reuters, Der Spiegel

Pour résumer

Tesla et les autorités compétentes allemandes viennent de soumettre tous les documents nécessaires au processus d'approbation de son projet d'usine près de Berlin, a annoncé mercredi le ministère de l'Environnement du Land allemand de Brandebourg. Enfin … diront certains.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.