Accueil Actualités Entreprise L’usine Tesla de Berlin stoppée par la justice ?

L’usine Tesla de Berlin stoppée par la justice ?

0
43
PARTAGER

Tesla pourrait devoir arrêter la construction de sa Gigafactory près de Berlin à la suite d’une nouvelle action en justice intentée par des ONG environnementales, rapporte le journal allemand Tagesspiegel.

Une ONG environnementale demande en justice l’arrêt des tests sur le site de Tesla

L’Union pour la conservation de la nature et de la biodiversité du Brandebourg (Nabu), la plus importante organisation environnementale de la région, et la Ligue verte demandent l’arrêt immédiat des tests des machines de l’atelier de peinture, de la fonderie et de l’atelier d’emboutissage, lesquels sont déjà en cours.

Fuite de produit toxique

Les ONG soutiennent que ces opérations sont réalisées de manière irresponsable en raison du risque de fuites chimiques – par exemple dans le cas d’un « accident de liquide de refroidissement » dans lequel du fluorure d’hydrogène hautement toxique s’est échappé.

L’agence environnementale de l’État avait autorisé Tesla à effectuer des tests – à ses propres risques – lors de la 15e approbation préliminaire, alors que la procédure d’approbation principale en cours se déroule en parallèle.

Demandes de permis de Tesla à nouveau présentés, le projet élargi

Les demandes de permis de Tesla sont à nouveau présentées au public depuis vendredi dernier, le constructeur américain ayant élargi le projet pour inclure la production de plastiques et de cellules de batterie.

Demande d’installer 1 150 pieux supplémentaires

Tesla a également demandé l’autorisation d’enfoncer 1 150 pieux supplémentaires dans le sol pour l’agrandissement de l’usine de presse, en plus des 550 pieux déjà installés.

Un sujet soumis à controverses, l’usine étant en partie située dans une zone de protection de l’eau potable.

L’approbation du projet ne peut plus être acquise d’avance

Au vu de cette évolution, l’agence environnementale ne pouvait pas simplement s’en tenir au « pronostic d’approbation positif », ont déclaré les ONG. « On ne peut plus simplement supposer qu’il y aura également une approbation à la fin du processus », a déclaré au journal Christiane Schröder de Nabu.

Notre avis, par leblogauto.com

La société et le gouvernement régional ont tous deux déclaré la semaine dernière qu’ils tablaient sur un début de production à la fin de cette année.

L’usine devrait produire des centaines de milliers de voitures électriques dans le pays d’origine du moteur à combustion, bouleversant l’industrie automobile en Allemagne et en Europe, et accélérant le développement régional et le passage à la mobilité électrique. La construction avance rapidement même si le projet n’a pas encore reçu l’approbation finale des autorités.

Mais tout n’est pas encore gagné pour Tesla ….

A lire également :

Tesla : la construction du site allemand gelée, l’eau l’enjeu n°1

Poster un Commentaire

43 Commentaires sur "L’usine Tesla de Berlin stoppée par la justice ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
olive911
Invité

en bref l’usine est là ……

Arthur
Invité

Je n’en revient toujours pas qu’on leur ai accordé ce terrain à cet emplacement… C’est la faute de la région , pas de Tesla ! Ils fabriquent des voitures, on connait très bien l’impact de ce genre d’usine !

Michel
Invité

Petit coup de lobbying des BAM pour « freiner » un concurrent gênant?

SGL
Invité

Assurément, les malheurs des uns font le bonheur des autres, d’autant que leur gamme de VE n’est pas aussi fournis que leur gamme VT

amiral_sub
Invité

ça me semble évident. Comme l’histoire du ministre Allemand qui veut que tesla ouvre son réseau de recharge aux autres. Vite il faut mettre des batons dans les roues du tueur du premium Allemand

patdpau
Invité

C est bien connu que les allemands sont des gens tres propres en business… pas de mafia industriel , ni bancaire… et un gros respect des concurrents.. mais oui bien sur.. et la marmotte…

amiral_sub
Invité

chaque pays défend ses interets. La France est connue pour etre particulierement pas commode

Le Souterrain
Invité

des tests …… de la fonderie et de l’atelier d’emboutissage,
C’est des bouffons , des fonderies qui ferment il y en a des giga-pelles en France.

SGL
Invité

Rien ne favorise l’implantation des usines en France… Sauf sa géographie et le coût du kWh.
Pour le reste… le spectre du syndicalisme et les taxes françaises est connu dans le monde entier

Daniel des BdR
Invité

À mon avis le syndicat IG Métal en Allemagne est autrement plus puissant que tous les syndicats réunis chez nous.

wizz
Membre

tu peux avoir un syndicat très puissant, mais responsable, réaliste, qui discute et prend une décision en faveur de la pérenité de l’entreprise

et tu peux avoir plusieurs syndicats pas puissants, mais qui font grève pour un oui ou pour un non, des syndicats jusqu’au boutisme même si la décision finira par tuer l’entreprise à moyen terme….

SGL
Invité

Exact, j’ai vu des syndicalistes allemands parler avec les patrons de l’amélioration des rendements… Tout en respectant au mieux les conditions de travail.
En France, ils sont tellement faibles, qui sont obligés de provoquer des grèves pour montrer qu’ils existent.

Emmanuel
Invité

il y a une différence culturelle entre les syndicats, mais aussi les employeurs entre la France et l’Allemagne.
D’après des français ayant bossés en Allemagne, une négociation débute par : « je souhaite mettre en place ceci / cela, pensez que ce soit possible ? et sous quelles conditions »
par contre, mon expérience française, c’est plutôt :  » je vous réuni pour vous présenter ce qui sera mis en place le mois prochain »

et ça s’appelle « négociation » dans les deux cas …

Amazon
Invité

enfin je n’ai jamais vu de syndicaliste Français favorable à la négociation (à part peut être la CFDT de temps en temps), car qui dit négociation, dit faire un pas vers la position de l’autre.
Ce qui est étonnant, c’est que les représentants des syndicats sont rarement dans l’analyse, mais uniquement dans la posture. Quand tu entends une intervention d’un syndicaliste, tu sais à l’avance ce qu’il va dire.
du coup le patronat est sur le même mode…

Bon c’est surement aussi l’inverse de temps en temps.

Nithael70
Invité

Tu n’as pas du connaitre beaucoup de syndicalistes. J’ai vu beaucoup qui étaient dans la négociation et les dirigeants dans la posture, et ce, dont des syndicalistes Fo, CGT.
CFDT, c’est amen à tout tant que cela touche que les petits salaires, et que l’on peux avoir une place pour son enfant pendant les vacances.

Amazon
Invité

j’ai été délégué syndical dans une boite au moment d’un PSE, je peux t’assurer que ce n’est pas une légende en tout cas pas pour moi. Chacun défend son intérêt personnel, sans aucune volonté de chercher le compromis qui assurera la survie de la boite. et quand je dis intérêt personnel, c’est celui de sa petite personne, même pas de ses collègues.
Ca été ma seule expérience d’action syndicale, et cela m’a beaucoup appris sur la petitesse et la mesquinerie des collègues qui sont soit disant là pour le « bien commun »!

patdpau
Invité

Ah zut moi j ai vu linverse.
Comme quoi

Nithael70
Invité

L’intervention d’un syndicaliste est une synthèse de « discussions » entre les dirigeants et les syndicats, elle est generalement suivie par le communiqué officiel des autres parties.

patdpau
Invité

Jamais vu… mais vu a la tele alors ?
A part les cliches de type les syndicaliste pas beau et les arabes sont des voleurs vous en dites d autres des conneries ?

Emmanuel
Invité
je n’ai jamais été syndiqué, mais j’ai déjà été représentant du personnel. d’après des tests récents avec des psychologues je suis foncièrement altruiste et à l’écoute. et pourtant je n’ai jamais vue une discussion ne nécessitant pas une épreuve de force avant qu’elle ne puisse réellement démarrer. C’est complètement fou, ça faisait perdre du temps à tout le monde, y compris le patron, ça projetait une mauvaise image de l’entreprise, mais c’était comme ça. Aussi bien dans de vieilles entreprises familiales dirigées par des salariés cadres sup que dans de petites structures de moins de 20 salariés avec le fondateur… Lire la suite >>
patdpau
Invité

Aoparemment vous ne connaissez pas le site de production toyota a valencienne..
Mais bon les clichés sur les autres vous permette de vous hisser audessus de la melé.
Vous etes trop inteligent pour nous autre. Ahahahahahahaha

patdpau
Invité

Ah oui comme toyota valencienne..
Vous faites un concours pour racconter n importe quoi ?
Vous connaissez le syndicat igmetal ?
Vous allez dire que oui c’est ca ?

Kubota
Invité

toute la splendeur de l aberration électrique !!!

SGL
Invité

Je pense que beaucoup de régions françaises aimeraient bien avoir ce genre de problèmes à régler au lieu de gérer des fermetures d’usines à répétition depuis plus de 30 ans.
Si la France entière misait à fond pour l’ère VE, sachant que nous avons des compétences, on pourrait créer des millions d’emplois… Peut-être bien plus que les licenciements prévisibles des emplois de la VT.
Mais n’oublions pas que Renault aurait abandonné la Talisman 2 100 % électriques il y a 1 an, et que l’on attend une grande VE chez Stellantis pas avant 2023 dans les meilleurs des cas.

Dom
Invité

En France on a des ordinateurs beaucoup plus puissants que ceux de Musk , oublier 1 150 pieux supplémentaires dans le sol pour l’agrandissement de l’usine de presse, Tesla a construit son usine sur du sable , tout juste bon pour faire pousser des arbres , il le savait .
A combien de tonnes de pollution « ferraille et béton » le pieu ? Musk détruit l’humanité pour un nouveau monde électrique.

Dom
Invité

Lundi 21/06/2021 à 15h41 , dans la belle bande de d’imposteurs , GOOGLE en page d’accueil me présente ça:
Les mignons gentils , gentils …..
https://www.google.fr/logos/doodles/2021/summer-2021-northern-hemisphere-6753651837108969-law.gif

wizz
Membre

sgl
si la France misait à fond sur l’élect….

le soucis, c’est que dans un pays pas très lointain, il y a de la main d’oeuvre et des conditions de travail bien moins cher…
bref, la France se met à fond dans la voiture élect….à produire au Maroc, Turquie, Roumanie, voire Slovaquie, Hongrie…

SGL
Invité

En France, nous avons des salaires calibrés pour faire du HdG comme pour les KHOL.
Renault pourrait faire du HdG … pas sur son nom propre (repoussoir en terme d’image) mais sous le nom Alpine avec une participation de SAFT par exemple voire Dassault.

Nithael70
Invité

Dassault participe deja. si c’est juste pour rajouter le nom de pour la fourniture de CATIA, pas besoin.
Dassault, dans l’esprit collectif, c’est Armee, pas HdG. SAFT, BOF, Alpine, sportivité (sincerement, elles etaient mal finies les berlinettes à l’epoque)

SGL
Invité

Mais même les Ferrari étaient mal finies à l’époque… ce n’était pas un critère primordial.
40-50 ans après les priorités ont changé.
Mais Alpine, aujourd’hui, à une très bonne image… tout le contraire de la marque Renault !

patdpau
Invité

Et non. Dsl

patdpau
Invité

Toi pas cimprendre.
Lui te dit que les constructeurs francais preferent produire hors france.

wpDiscuz