Accueil Electriques Tesla : la construction du site allemand gelée, l’eau l’enjeu n°1

Tesla : la construction du site allemand gelée, l’eau l’enjeu n°1

0
46
PARTAGER

Tesla a été contraint d’arrêter les travaux de construction de son usine de véhicules électriques et de batteries près de Berlin après avoir omis de payer une facture d’eau à la société d’approvisionnement locale. Laquelle a ensuite fermé le robinet. Une information relayée par la chaîne de télévision publique allemande rbb24.

Pas de paiement, pas d’eau même quand on se nomme Tesla

Tesla avait été averti à plusieurs reprises par le fournisseur, lequel avait tenté d’obtenir le paiement de la facture via des menaces de blocage. Mais le délai de 14 jours a toutefois expiré sans que le constructeur ne daigne réagir.

« Tesla n’est pas traitée différemment des autres », a déclaré une porte-parole. Ajoutant que lorsque l’argent arrivera, l’eau sera à nouveau ouverte.

La société fournisseur WSE a déclaré à rbb24 que l’arrêt de l’approvisionnement en eau d’un client en cas de paiement impayé était une procédure de routine courante et qu’aucune exception ne serait faite pour Tesla. Ajoutant toutefois qu’elle s’attendait à ce que le constructeur s’acquitte rapidement de sa facture. (Il faut dire que l’enjeu est de taille !).

Contrat de construction retardé par Covid et protecteurs de l’environnement

Cette interruption des travaux intervient alors que Tesla n’avait pu signer le contrat de construction que la veille, après un long retard causé par la pandémie de coronavirus mais également une audition publique de groupes d’intérêt locaux, lesquels s’opposent à l’impact environnemental de l’usine, et notamment à la consommation d’eau du site, attendue comme très élevée.

Selon le fournisseur, le plus grand défi dans la construction des conduites d’eau est lié à l’écoulement des eaux usées qui doivent être acheminées vers la ville d’Erkner. L’eau potable provenant quant à elle de Freienbrink.

La date de début des travaux de construction des conduites d’eau n’est pas encore connue à l’heure actuelle, mais selon l’association, le temps de construction stricto-sensu est de deux à trois mois.

Demande annuelle d’eau d’environ 1,4 million de m3

Selon le journal Der Spiegel, l’usine de Grünheide, à la périphérie de Berlin, aura une demande annuelle d’eau d’environ 1,4 million de mètres cubes, ce qui signifie que le réseau d’eau local devra faire l’objet d’une restructuration majeure pour répondre aux besoins de cet nouvel « acheteur en gros ».

Demande initialement chiffrée à 3,3 millions de m3

Tesla avait initialement chiffré une demande annuelle de 3,3 millions de mètres cubes, mais avait réduit ce montant après la déclaration d’opposants au projet affirmant que ce dernier pourrait gravement réduire les réserves locales dans une région qui a été aux prises avec des sécheresses intensives ces dernières années.

Les besoins en eau pourraient devenir un problème permanent pour Tesla

Cependant poursuit Der Spiegel, toute expansion de l’usine ferait à terme probablement accroître la demande, le journal concluant que la demande en eau de la gigafactory pourrait devenir un «problème permanent» pour l’entreprise.

La construction de l’usine, qui devrait employer quelque 12 000 personnes, a déjà commencé malgré les licences en attente.

Tesla prévoit d’ouvrir l’usine, destinée à devenir son pilier européen de production, en 2021. Le projet a été salué comme pouvant potentiellement changer la donne pour l’industrie allemande des voitures électriques.

Notre avis, par leblogauto.com

Entre écologie et emploi … la bataille pourrait être rude.

A noter par ailleurs, que Tesla semble prendre quelques légèretés avec les contraintes juridiques et financières. Les travaux ont ainsi débuté, même en l’absence des autorisations nécessaires.

Ce n’est pas non plus la première fois que le constructeur tente d’obtenir quelques largesses sur le paiement de ses factures.

Reste que compte-tenu de l’enjeu, il semble quelque peu étonnant que Tesla ne se soit pas acquitté de son dû … à moins que sa trésorerie ne lui permette pas de telles sorties de cash ? Ce qui, pour le coup, serait encore plus inquiétant.

Autre problème enfin, les énormes besoins en eau du site qui ne devraient que tendre la situation …

Enfin, précisons  que le gel de la construction est extrêmement gênant pour Tesla. Le groupe souhaite démarrer la production  rapidement. Le constructeur veut commencer à produire des voitures électriques à Grünheide dès l’été prochain. Dans un premier temps, une production annuelle de 500 000 voitures électriques est prévue.

Sources : rbb24, Der Spiegel

Poster un Commentaire

46 Commentaires sur "Tesla : la construction du site allemand gelée, l’eau l’enjeu n°1"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

Si la construction du site est gelée c’est normal que l’eau soit coupée, la glace pourrait endommagées les canalisations.😊

Fabi35
Invité

Ça laisse présager de ce que fera Tesla si il devait y avoir une pollution industrielle …. faire le mort et ne pas payer pour les dégâts

Dom
Invité

3,3 millions de m3 = 3,3 millions tonnes
3,3 millions de m3 : 365 jours = 9041 tonnes / jour ?
Pour quoi faire ? …. les WC pour les 12 000 personnes de l’usine ?
Chez Tesla c’est 3,3 millions de m3 = 3,3 millions tonnes sans recyclage de l’eau ?

Emmanuel
Invité
A Maubeuge Sevelnord avait mis en place un système de récupération total de l’eau de pluie : celle des toiture comme celle des parking, ainsi qu’un système de filtration complet des eaux utilisées permettant d’en recycler encore une partie en la renvoyant directement dans les cuves à eaux de pluie. A notre époque, récupérer, stocker et utiliser l’eau de pluie est quand même un acte simple à mettre en place, surtout quand il s’agit de bâtiments neufs et de zones dont les surfaces sont artificialisées. Il faut des zones de stockage (cuves, citernes souples ou rigides), des filtres et des… Lire la suite >>
SGL
Invité

Effectivement, à terme, la récupération des eaux de pluie est une chose ultra efficace !
… Très recommandable à terme même pour les particuliers.

SGL
Invité

…Surtout en Allemagne !

Dom
Invité

3,3 millions tonnes par an sur l’usine de Tesla 300 hectares en Allemagne .Cela fait 1,1 tonne au m2.
C’est biblique, Musk a besoin de Noé pour sa giga 8.0

Dom
Invité

Je viens de rechercher sur internet …. les écarts sur la consommations d’eau pour produire une voiture vont de 1 à 10 !
On a même Audi qui a une cuve de 240 000 m3 ou tonnes pour le recyclage! c’est plus une cuve, c’est un lac de barrage.

Bizaro
Invité

Attention.
ici il s’agit d’une facture d’eau pour construire une usine de voiture. Pas la facture d’eau annuelle de l’usine en fonctionnement.
Le bâtiment est très gourmand en eau : Béton etc…

Bizaro
Invité

je précise « Le bâtiment est très gourmand en eau » : l’industrie de construction de bâtiment, pas le futur bâtiment en lui même .

Emmanuel
Invité

3.3 millions de tonnes d’eau c’est vraiment énorme.
Mais eau de pluie + recyclage, ça doit bien permettre de diminuer le besoin de 1 tiers peut être même la moitié ?

je viens de regarder, précipitations annuelles à Berlin : 591 mm
Je vous laisse calculer le volume d’eau que ça représente, et ce qu’il manquerait à Tesla si 90% de l’eau de pluie était capturée et 60% de l’eau filtrée et réutilisée.

olive911
Invité

avec les pluies acides 😉

SGL
Invité

On avait appris que les Tesla pouvaient être très fiables si elles ne subissaient pas des affres de problèmes de construction.
Ce n’est pas gagner encore pour la « tranquillité » pour l’Allemagne comme on le voit ici.
Néanmoins, les bonnes nouvelles continuent régulièrement à arriver chez Tesla :
« Tesla Model 3 : mise à jour pour 2021 »
https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/mises-a-jour/tesla-model-3_5f896e8d83a2e.html
Le Tesla Model 3 reçoit sa première « grosse » mise à jour.
Un groupe motopropulseur plus efficace et un intérieur de meilleure qualité.
Des Model S et X moins chers… etc.
Pauvres BAM ! Les cauchemars de leurs dirigeants n’ont pas fini.

wizz
Membre

pour les BAM comme pour Tarzan, l’importance est le moment idéal pour lacher l’ancienne liane (thermique) et attraper la nouvelle (électrique)

Tesla n’a pas le choix : leur première et unique liane, c’est l’électrique. C’est ça ou rien

Les BAM et autres : ce n’est pressant

SGL
Invité

…ça ne fait pas plaisir les bonnes nouvelles de Tesla manifestement !? 😀
Bah oui @wizz, mais la liane des BAM thermique commence sérieusement par s’effilocher et ce n’est qu’un début de commencement.

wizz
Membre

il suffit juste que les Etats soient à court d’argent, ne subventionnent plus la voiture électrique, pour que rapidement le darwinisme naturel reprenne ses droits…

SGL
Invité

Déjà au vu des ventes des 6 cylindres, et plus, il va falloir envisager de subventionner ces derniers tellement que leurs existantes est menacé…

wizz
Membre

c’est sûr qu’avec 50000€ de taxe, les grosses cylindrées vont souffrir.
mais ce n’est pas de la sélection naturelle du marché

versdemain
Invité

En même temps sur 2019 la model 3 représentait 10% du marché des VE en Allemagne.

Et sur 9 mois 2020 la tesla model 3 est tombé 5% du marché allemand des VE.

La croissance des autres a été beaucoup plus rapide, il devenait urgent de réagir pour tesla.

SGL
Invité

Tesla, on subit des interruptions de production aux USA et livre leurs autos suivant les arrivages de leurs navires.
Avec le Covid19, c’est dur de bien apprécier les ventes.

wpDiscuz