Volkswagen / Xpeng : accord-cadre technologique
par Elisabeth Studer

Volkswagen / Xpeng : accord-cadre technologique

Volkswagen vient de conclure un accord-cadre technologique pour la Chine en vue d’une coopération à long terme avec la startup chinoise de voitures électriques Xpeng. 
La société basée à Wolfsburg prend également une participation dans Xpeng. L'accord Audi avec SAIC a également été confirmé par le Groupe VW.

Zapping Le Blogauto Essai de l'Abarth 500E

Volkswagen veut faire avancer sa stratégie VE en Chine via Xpeng

Via la nouvelle collaboration avec Xpeng, Volkswagen veut faire avancer sa stratégie d'électrification locale.  Le constructeur a pour objectif majeur d’accélérer le rythme de développement : "L'objectif est d'exploiter rapidement de nouveaux segments de clientèle et de marché, exploitant ainsi systématiquement le potentiel du marché chinois de la mobilité électrique en croissance dynamique", a écrit Volkswagen.

Deux modèles électriques de milieu de gamme VW lancés sur le marché chinois en 2026

Deux modèles électriques de milieu de gamme de VW seront lancés sur le marché en 2026. Selon les termes de l’accord, ils doivent être développés conjointement avec Xpeng.

 Ces deux modèles, qui ne sont pas encore décrits en détail, doivent compléter le portefeuille de produits MEB en tant que véhicules spécifiquement dédiés à la Chine.

L'accord prévoit également un développement conjoint de nouvelles plateformes locales pour la prochaine génération de véhicules électriques intelligents et entièrement connectés". Les détails font néanmoins encore l'objet de négociations ultérieures.

Coopération via la Volkswagen Group China Technology Company (VCTC)

Du côté de VW, la coopération se fera via la Volkswagen Group China Technology Company (VCTC). Lorsque ce centre de développement eMobility a été présenté en avril  dernier, le nom du projet était encore « 100 % TechCo ». 

Selon VW, plus de 2 000 experts en développement et en méthodes d’approvisionnement y travailleront au développement de nouveaux véhicules électriques intelligents et entièrement connectés.

VW prend près de 5% du capital de Xpeng

Pour bien montrer que la coopération sur les deux modèles de milieu de gamme s'inscrit dans la durée, le groupe VW annonce investir environ 700 millions de dollars (actuellement 632 millions d'euros) dans Xpeng. Selon le communiqué, l'investissement sera réalisé dans le cadre d'une augmentation de capital, dans laquelle VW a l'intention d'acquérir 4,99 % de Xpeng.

 De plus, VW aura un siège d'observateur au conseil d'administration de Xpeng, bien que probablement sans droit de vote. L'émission d'actions nouvelles est soumise aux conditions de clôture habituelles, y compris l'approbation des autorités compétentes.

Xpeng : rythme de développement rapide, mais ventes peu étendues en Chine

Xpeng s'est fait un nom, entre autres, grâce à son rythme de développement rapide et à sa gamme de modèles en croissance rapide. De plus, des modèles tels que les berlines électriques P7 et P5 ont impressionné les testeurs avec leurs fonctionnalités de connectivité étendues. 

Sur le marché chinois, toutefois, cela ne fonctionne jusqu’à présent que de manière assez limitée : en 2022 , l'entreprise a livré un peu plus de 120 000 voitures électriques. Depuis le début de l’année, Xpeng n'a pas commercialisé plus de 10 000 unités par mois.  Début 2023, Xpeng a temporairement interrompu son expansion européenne prévue en juin 2022 , annonçant toutefois  de nouveaux plans.

Audi commente son accord avec SAIC

Dans le communiqué, le groupe Volkswagen a également commenté pour la première fois l'accord entre sa filiale Audi et SAIC, lequel avait initialement fait l'objet de rumeurs avant qu'un accord ne soit confirmé par la Chine.

 "Audi s'est mis d'accord avec son partenaire de coentreprise chinois SAIC dans un mémorandum stratégique pour étendre davantage la coopération existante. Grâce à un travail de développement conjoint, la gamme de véhicules électriques intelligents et entièrement connectés dans le segment haut de gamme doit être élargie rapidement et efficacement. Le plan est de commencer avec des modèles électriques dans un segment dans lequel Audi n'est pas encore représenté en Chine », indique-t-il.

Le rachat de la plateforme par Audi n'est pas confirmé

Des nouvelles en phase avec de précédentes informations indiquant que Audi et SAIC ont l'intention de se concentrer sur les modèles électriques de milieu de gamme. 

Le constructeur automobile basé à Ingolstadt construit déjà une usine de voitures électriques conjointement avec FAW, où des voitures électriques basées sur la plate-forme PPE (Premium Platform Electric) - imaginée et mise au point en coopération avec Porsche - seront construites à partir de fin 2024 . Pour rappel, Audi a précédemment annoncé que le Q6 e-tron et l'A6 e-tron seront basés sur cette plate-forme.

  « Les e-modèles développés conjointement doivent être équipés de logiciels et de matériel de pointe, afin d'offrir aux clients chinois une expérience numérique intuitive et connectée. Toutes les parties apportent leurs compétences de base respectives à l'effort de développement », indique VW. La société ne donne toutefois pas plus de précisions à ce stade, ne laissant que des déclarations assez vagues sur le segment et la portée exacte de la coopération. 

Il est fait mention de travaux de développement conjoints, mais pas explicitement de l'achat ou de la licence d'une plate-forme complète de véhicules électriques, comme cela a été dit.

 Cependant, alors que le groupe indique que l'offre électrique d'Audi doit être "élargie rapidement et efficacement", il pourrait s’agir d’une allusion à l'acquisition d'une plate-forme entièrement développée. Comme pour VW et Xpeng, Audi et SAIC négocient toujours une collaboration sur les futures plateformes électroniques.

« Les partenariats locaux sont une pierre angulaire de la stratégie « en Chine pour la Chine »

« Les partenariats locaux sont une pierre angulaire de la stratégie « en Chine pour la Chine » du groupe Volkswagen. Nous accélérons maintenant l'expansion de notre portefeuille électrique local et préparons en même temps la prochaine étape d'innovation », déclare Ralf Brandstätter, membre du conseil d'administration de VW responsable de la Chine. 

« Avec Xpeng, nous avons maintenant un autre partenaire solide qui est l'un des principaux fabricants en Chine dans des domaines technologiques clés. Dans un environnement de marché concurrentiel et dynamique, nous tirons parti des atouts de Volkswagen et de nos partenaires pour créer des synergies afin de commercialiser plus rapidement des produits supplémentaires.

 Ce faisant, nous nous concentrons sur les besoins spécifiques de nos clients en Chine. Dans le même temps, nous souhaitons optimiser considérablement les coûts de développement et d'approvisionnement. « Le groupe Volkswagen et XPENG apportent chacun des atouts hautement complémentaires dans ce partenariat stratégique à long terme. Nous partagerons les technologies Smart EV et les capacités de conception et d'ingénierie de classe mondiale les uns avec les autres et apprendrons les uns des autres », a déclaré He Xiaopeng, président-directeur général de Xpeng. 

Ajoutant que depuis sa création, Xpeng développe en interne des technologies complètes allant de la plate-forme EV à la connectivité et au logiciel ADAS.  Stefan Mecha, PDG de la marque VW dans la région chinoise, a indiqué pour sa part que VW continue de se concentrer constamment sur les « architectures MEB et SSP hautes performances ». 

« Avec la forte croissance du segment électrique, il existe désormais de nouvelles opportunités de marché que nous souhaitons exploiter. Nous nous concentrons également sur des projets de développement conjoints avec des partenaires locaux solides afin d'élargir rapidement notre portefeuille de produits », a-t-il déclaré.

Sources : volkswagen-newsroom, VW

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Volkswagen vient de conclure un accord-cadre technologique pour la Chine en vue d’une coopération à long terme avec la startup chinoise de voitures électriques Xpeng. 
La société basée à Wolfsburg prend également une participation dans Xpeng. L'accord Audi avec SAIC a également été confirmé par le Groupe VW.

Dans un communiqué, le groupe Volkswagen a également commenté pour la première fois l'accord entre sa filiale Audi et SAIC.

"Audi s'est mis d'accord avec son partenaire de coentreprise chinois SAIC dans un mémorandum stratégique pour étendre davantage la coopération existante. Grâce à un travail de développement conjoint, la gamme de véhicules électriques intelligents et entièrement connectés dans le segment haut de gamme doit être élargie rapidement et efficacement. Le plan est de commencer avec des modèles électriques dans un segment dans lequel Audi n'est pas encore représenté en Chine », indique-t-il.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.