par Elisabeth Studer

Free2Move passe d'une marque de PSA à une entité séparée

Free2Move la bien nommée ! L'entreprise prend désormais son indépendance. PSA vient en effet d'annoncer que sa plateforme de mobilité allait devenir une société à part entière et non plus plus la « simple » marque mobilité du groupe automobile.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Free2Move désormais une entité séparée

Le siège social de la nouvelle entité sera situé à Paris. Représentant une équipe autonome et unifiée composée de 150 experts en technique, data, design et e-commerce à travers le monde, et une nouvelle offre de services de mobilité.

La start-up TravelCar,rachetée par PSA en février 2019 , et destinée à l'origine à assurer la location des véhicules stationnés près des hubs de transports lorsque leurs propriétaires partent en voyage, intègre cette nouvelle entité.

Free2Move : pour quelques minutes à plusieurs années

Présent dans 170 pays, Free2Move propose des offres pour des déplacements de quelques minutes à la journée (autopartage), de plusieurs jours à un mois (location courte durée) et d'un mois à plusieurs années (abonnement mensuel sans engagement et la location longue durée).

Des services au delà de l'auto-partage

En plus de ses services de véhicules en auto-partage, Free2Move  peut aussi proposer l'accès à une offre de parking dans 65 pays, des réservations de chauffeurs VTC dans 150 pays, et un service de recharge électrique partout en Europe. S'ajoute à cette offre un outil de gestion de flotte connectée pour les entreprises.

Un business model difficile à trouver

Si depuis plusieurs années, une clientèle de particuliers de plus en plus nombreuse préfèrent souscrire à un service qu'acheter un véhicule à titre personnel, un nombre croissant de constructeurs automobiles lancent leurs propres services de mobilités ou rachètent des start-up développées dans ce domaine.

Si les offres se multiplient, plus innovantes les une que les autres, il n'en demeure pas moins que les entreprises peinent à trouver un modèle d'entreprise leur assurant viabilité et rentabilité.

Ainsi, si Daimler et BMW avaient mis en commun leurs services de mobilité, ils ont du récemment  fermer leur service d'auto-partage en Amérique du Nord. Arguant de l'instabilité du secteur de la mobilité en général et de l'augmentation des coûts liée notamment au manque d'infrastructures.

Notre avis, par leblogauto.com

La création d'une entité séparée dédiée aux services de mobilité devrait certes permettre à Free2Move d'avoir les coudées franches .. mais signifie tout de même que les comptes de PSA ne seront pas impactés en cas de défaillance de l'entreprise. Le but final de l'opération ?

Pour résumer

Free2Move la bien nommée ! L'entreprise prend désormais son indépendance. PSA vient en effet d'annoncer que sa plateforme de mobilité allait devenir une société à part entière et non plus plus la « simple » marque mobilité du groupe automobile.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.