par Joest Jonathan Ouaknine

Wang Chuan Fu, fondateur de Byd et première fortune de Chine

Le constructeur Chinois gagner un milliard de dollars. Quant à son fondateur, Wang Chuan Fu (qui possède 28% des actions), il est désormais l'homme le plus riche de Chine. En un an, sa fortune est passée de 604 millions d'euros à 3,5 milliards d'euros.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le constructeur Chinois Byd connait une croissance quasi-exponentielle. Cela a permis à Warren Buffet de gagner un milliard de dollars. Quant à son fondateur, Wang Chuan Fu (qui possède 28% des actions), il est désormais l'homme le plus riche de Chine. En un an, sa fortune est passée de 604 millions d'euros à 3,5 milliards d'euros.

D'après sa biographie officielle, Wang est né en 1966 dans la province d'Anhui. En 1990, il décroche un master à l'institut de recherche sur les métaux non-ferreux de Pékin.

Il y reste et travaille ensuite comme chercheur. Il s'intéresse alors aux batteries de téléphones portables.

Pour rappel, à l'époque, le dernier cri des téléphones c'était ça:

Il perçoit un potentiel et en 1995, Wang fonda sa propre boite: Byd. Une démarche dans l'air du temps, en Chine, où les premières PME privées apparaissent.

Byd est l'acronyme de "Built Your Dream" (construisez vos rêves.)

La firme débute avec une vingtaine d'employés. Wang reprend une maxime chinoise: "pour battre les barbares (NDLA: les étrangers, dans la terminologie traditionnelle), il faut s'inspirer de leur savoir."

C'est ainsi que les batteries de Byd sont 40% moins chères que celles des fabricants Japonais. Wang devient "le roi de la batterie".

En 2001, la Chine entre dans l'OMC, le pays connait un boum économique et la demande en voitures explose.

De nombreux acteurs se lancent dans l'automobile. Wang préfère utiliser la technique de la coquille vide: racheter un constructeur et n'en garder que les murs.

Byd s'offre Tsinchuan, alors en difficulté. Ce minuscule constructeur produisait l'oubliable Flyer.

Tsinchuan devient "Byd Auto" et en 2005, la marque lance la berline F3.

Les Byd sont mal finies et leur design est carrément calqué sur les productions étrangères. Les Chinois eux-même s'en moquent volontiers.

Quant à Wang, il se fait traiter de "lunatique", de "fou de voitures", voir de "réactionnaire".

Mais les Byd ne sont pas chères et les ventes s'envolent: 50 000 unités en 2006, 100 000 en 2007, 200 000 en 2008 et 180 000 au premier semestre 2009. Il est désormais le 8e constructeur Chinois, le 2ème constructeur "pur" et le premier constructeur privé.

En guise de prévisionnel, Wang prend sa règle et il prolonge le graphique des ventes. Il espère ainsi que Byd soit N°1 Chinois en 2015 et N°1 mondial en 2025.

Pour grandir, Byd lance de nouveaux modèles et souhaite monter en gamme. Première étape: la S8. Le premier coupé-cabriolet Chinois connait un démarrage timide avec 60 ventes en 2 mois.

En 2008, Byd Auto vint au salon de Détroit, signant ainsi son entrée sur la scène internationale.

Quelques mois plus tard, le milliardaire Américain Warren Buffet s'offrait 10% du capital. Un investissement rentable car depuis, la valeur du titre a été multipliée par 4,4!

Depuis ses débuts, Byd Auto planche sur les voitures hybrides et électriques.

Fin 2007, le constructeur propose son hybride F3 DM aux collectivités Chinoises. Ensuite, il compte lancer un monospace tout électrique, l'e6 et exporter la F3 DM jusqu'aux Etats-Unis.

Néanmoins, là encore, les débuts sont modestes: seules une centaine de F3 DM ont été testées par les collectivités et la version "grand public" (attendue pour septembre 2009) tarde à venir.

Source:

Auto.sina

A lire également:

BYD numéro un 2025

Chine: Warren Buffet un peu plus milliardaire grâce à Byd

Pour résumer

Le constructeur Chinois gagner un milliard de dollars. Quant à son fondateur, Wang Chuan Fu (qui possède 28% des actions), il est désormais l'homme le plus riche de Chine. En un an, sa fortune est passée de 604 millions d'euros à 3,5 milliards d'euros.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.