Une Ferrari 250 GTO vendue 51.7 millions de dollars
par Bernard Fournol

Une Ferrari 250 GTO vendue 51.7 millions de dollars

Les GTO ont toujours enflammé les enchères. Le Châssis 3765 GT a été adjugée 51.7 millions de $ chez Sotheby’s à New York. C’est plus que la précédente vendue aux enchères, mais c’est moins qu’escompté

Zapping Le Blogauto Alpha Tonale Q4 PHEV-2 280ch Veloce

Elle a débuté sa carrière en endurance sur le Nurburgring puis au Mans au printemps 1962 avant de rester aux mains du même collectionneur de l'Ohio durant 38 ans. Elle n'est pas la plus titrée des 36 exemplaires de la lignée, mais son historique est riche et  limpide.

Car en matière de GTO l'égalité n'est pas de mise. Ainsi la 250 châssis 4153 GT, au palmarès exceptionnel, 4e aux 24 Heures du Mans 1963 et vainqueur du Tour Auto en 1964  a été vendue 80 millions de dollars en 2018. Quelques mois plus tard, la 3413 GT,  n'a pas dépassé 48 millions de dollars sous la marteau de RM Sotheby's. Sa carrière sportive modeste n’a pas joué en sa faveur.

On attendait donc un résultat intermédiaire pour la GTO (*) adjugée hier. De l’ordre de 60 millions pour une auto qui a terminé les 1000 kms du Nurburgring à la seconde place et qui a été pilotée par Willy Mairesse et Lorenzo Bandini. 

Il n’empêche la somme est rondelette. Elle fait de cette Ferrari la deuxième plus haute enchère automobile, derrière la Mercedes-Benz 300 SLR Uhlenhaut Coupé vendue 135 millions d’euros en 2022.

(*) le châssis est noté 3765LM, 3765GT ou 3765SA en fonction des sources. C'est un "monstre de Frankenstein" comme souvent à l'époque. Ici, le châssis est sorti avec un 4 litres. Ce sont les 250 GTO 4litres ou 330 GTO (véritable nom). Ce châssis a été équipé par la suite du moteur des 250 GTO.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Un record pour une GTO aux enchères, mais pas un record pour cette voiture. Le modèle gravite dans les plus hautes sphères depuis des décennies et les ventes sont scrutées comme autant de signes de santé ou de déraison de l'automobile de collection.

Bernard Fournol
Rédacteur
Bernard Fournol

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.