par La rédaction

Toyota profitera des jeux de Tokyo 2020 pour communiquer sur la voiture autonome

Pour Toyota, les technologies autonomes ne sont pas encore prêtes pour remplacer les conducteurs humains dans un futur proche. Le constructeur y va donc pas à pas mais devrait profiter des prochains jeux olympiques de Tokyo en 2020 pour passer à la vitesse supérieure dans son plan de communication.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Pour Toyota, les technologies autonomes ne sont pas encore prêtes pour remplacer les conducteurs humains dans un futur proche. Le constructeur y va donc pas à pas mais devrait profiter des prochains jeux olympiques de Tokyo en 2020 pour passer à la vitesse supérieure dans son plan de communication.

La firme nippone est dans les temps pour le développement de ses technologies semi-autonomes, qui sont déjà présentes sur ses modèles les plus haut de gamme notamment chez Lexus et sa nouvelle LS embraquant les habituelles aides à la conduite.

Toyota et Ken Koibuchi, responsable du développement des véhicules autonomes de la marque, souhaitent justement se servir de la forte exposition des prochains jeux de Tokyo pour présenter des concepts inédits préfigurant les prochaines étapes de l'expansion de l'automatisation de la conduite dans les futures voitures. Ces modèles seront visibles en action aux abords du village olympique.

Cet horizon 2020 devrait également voir une réduction importante des coûts de développement tout comme l'adaptation progressive de certaines infrastructures routières au Japon pour accueillir les prochains véhicules autonomes. "Autonome", un terme que Toyota refuse pour le moment d'utiliser lui préférant "automatisé", qui devrait moins induire en erreur les conducteurs sur la véritable nature de ces systèmes.

Source : Automotive News

Photo : Toyota

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Pour Toyota, les technologies autonomes ne sont pas encore prêtes pour remplacer les conducteurs humains dans un futur proche. Le constructeur y va donc pas à pas mais devrait profiter des prochains jeux olympiques de Tokyo en 2020 pour passer à la vitesse supérieure dans son plan de communication.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.