Accueil Lexus Detroit 2017 : Lexus LS

Detroit 2017 : Lexus LS

276
8
PARTAGER

Près de trois décennies plus tard, là où tout avait débuté, voici la dernière LS dévoilée par Lexus.Le porte-drapeau est annoncé.

Après une décennie de carrière la Lexus LS fait sa mue.

C’est au salon de Detroit que la cinquième génération est révélée. Logique puisque le marché américain est le plus important pour Lexus. Encore plus logique si on se rappelle que la première du nom avait été dévoilée au même endroit il y a vingt-huit ans.

La nouvelle Lexus LS, au style simili coupé quatre portes, pose le renouveau maison du segment supérieur. Encore plus longue à 5,24 m, elle repose sur une version rallongée de la plateforme GA-L (étrennée par le coupé LC) à roues arrières motrices.

Son style élancé est renforcé par une hauteur réduite (à 1,45 m) quand l’empattement se fait encore plus conséquent à 3,12 m. Le poids ? En repli de 90 kg par rapport à celle qu’elle envoie à la retraite.

Face à la concurrence allemande articulée autour des Classe S, Série 7 ou A8, la LS (LS 500) s’annonce pour l’heure uniquement avec un V6.

Il s’agit du tout premier V6 biturbo de 3.5 l développant 421 ch et 600 Nm, cavalerie qui passe par la nouvelle boîte auto dix rapports (partagée avec la LC 500). Le 0 à 96 km/h est expédié en 4,5 s en quatre roues motrices. La version hybride ? Lexus n’en parle pas.

Au niveau des liaisons au sol et du châssis, on note le dernier système Vehicle Dynamics Integrated Management (VDIM) qui joue sur plusieurs organes (moteur, direction, frein, suspension) pour offrir le meilleur confort de conduite possible.

Les aides à la conduite et les équipements sont légion pour une auto de ce rang. Se détache notamment un inédit système de détection conjuguant braquage et freinage en cas de risque de collision avec un piéton.

Appelée à entamer sa carrière aux USA à la fin de l’année, la nouvelle Lexus LS sera commercialisée sur 90 marchés dans le monde.

Ci-dessous les images pour apprécier le style plus ciselé et anguleux et mieux appréhender l’habitacle.

 

 

Source : Lexus.

Crédit vidéo : Lexus.

Crédit illustrations : Lexus.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Detroit 2017 : Lexus LS"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Houari
Invité

Sublime ! vraiment une voiture remarquable, je me disais que pouvait faire Lexus face aux nouvelles Série 7 et classe S. La pub d’introduction est vraiment très artistique : Ciselée dans la Lave des volcans….

neutre
Invité

My oh my… un diamant cette voiture!!!

miamdeschips
Invité

J’ai quand même du mal à m’y faire à la calandre béante. On dirait qu’il manque quelque chose.

Invité

La plaque d’immatriculation…. qui doit un peu ameliorer les choses.

Bizaro
Invité

L’ouvrier devrait mettre des gants car ça à l’air vraiment chaud!
Faudra pas s’étonner si à la fin de la journée en usine il a des cloques !

on remarquera que lors de l’éclaté technique, outre des suspension et des pistons la voiture est faite de verre à cocktail.

Eric78450
Invité

Lors de la sortie de la toute première LS, il y avait une pub où il y avait une montagne de verres comme ceux-ci empilés sur la capot d’une LS qui faisait rugir son moteur (pour montrer que la voiture ne vibrait pas). Sûrement un clin d’oeil. Sinon, je ne vois pas…..

Bizaro
Invité

Elle est rafraîchissante, intérieure comme exterieur.
Autant sur le coupé LC la calandre était d’à propos, autant sur cette berline elle en fait trop. d’ailleurs les lamelle de la grille font très fouillie.

wpDiscuz