Suzuki Wagon R 2012
par Pierre-Laurent Ribault

Suzuki Wagon R 2012

Suzuki, traditionnellement en tête des ventes toutes catégories au Japon avec le Wagon R, s’est fait bousculer ces dernières années par l’ascension irrésistible de la gamme Prius et par les autres constructeurs de kei, Daihatsu et dernièrement Honda. Une situation qui ne pouvait pas satisfaire Osamu Suzuki qui contre-attaque avec une toute nouvelle version de son best-seller, le Wagon R.

Zapping Le Blogauto Essai de la Honda CRV, PHev 2024

Suzuki, traditionnellement en tête des ventes toutes catégories au Japon avec le Wagon R, s’est fait bousculer ces dernières années par l’ascension irrésistible de la gamme Prius et par les autres constructeurs de kei, Daihatsu et dernièrement Honda. Une situation qui ne pouvait pas satisfaire Osamu Suzuki qui contre-attaque avec une toute nouvelle version de son best-seller, le Wagon R.

Un peu comme pour la nouvelle mouture de la compacte vedette de son éphémère ex-partenaire allemand, Suzuki a caché les changements importants de sa voiture sous une carrosserie remarquablement proche de la génération précédente. La plateforme, à l’empattement augmenté, est nouvelle et le Wagon R a fait l’objet d’une cure d'allègement drastique de 70 kg, soit près de 9% du poids total qui s’affiche désormais à 780 kg.

Suzuki inaugure avec la Wagon R une série de technologies regroupées sous le vocable de “Suzuki Green Technology” qui seront progressivement déployées sur l’ensemble de la gamme. Cet ensemble comprend un système de régénération de freinage “ENE-CHARGE” qui stocke l'électricité dans une batterie Lithium-Ion à peu près de la taille et de la capacité de deux batteries d’ordinateur portable, un système Stop & Start qui coupe l’alimentation à la décélération sous 13 km/h et un astucieux dispositif de refroidissement par eau de la ventilation baptise “ECO-COOL” pour suppléer à l’air conditionné lorsque celui-ci est inactivé durant les courtes séquences d'arrêt du moteur. Ces deux dernières technologies sont des premières dans la catégorie kei.

Ces progrès, associés à l’utilisation d’un nouveau 3 cylindres, permettent au Wagon R de revendiquer 3,47l aux 100 km selon le cycle JC08 pour la version atmosphérique, s’approchant de très près du record détenu par la Daihatsu Mira e:S.

Pour le reste on retrouve l'intérieur vaste et modulable qui a fait le succès du modèle, avec encore un peu plus d’espace et de rangements, et les instruments de bord se sont accordés au ton “Eco” avec un éclairage reflétant la sagesse ou non de la conduite, le vert étant bien entendu la couleur des bons élèves.

Le nouveau Wagon R continue d'être décliné dans ses deux gammes, Wagon R et Wagon R Stingray, tous deux disponibles avec les deux configurations de moteur classiques 3 cylindres 660cm3 atmosphérique 54 ch et 3 cylindres 660cm3 turbo 64 ch. Les prix s'échelonnent selon les versions entre 1 109 850 yens (11 200 euros) et 1 613 850 yens (16300 euros).

Source : Suzuki

[zenphotopress album=13760 sort=random number=12]

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Suzuki, traditionnellement en tête des ventes toutes catégories au Japon avec le Wagon R, s’est fait bousculer ces dernières années par l’ascension irrésistible de la gamme Prius et par les autres constructeurs de kei, Daihatsu et dernièrement Honda. Une situation qui ne pouvait pas satisfaire Osamu Suzuki qui contre-attaque avec une toute nouvelle version de son best-seller, le Wagon R.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.