par Frederic Papkoff

Shanghai 2009 : Geely GE

Voici quelques mois, Geely annonçait son ambition de produire si bien recette en Chine...

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Voici quelques mois, Geely annonçait son ambition de produire une mini Rolls, mais à prix Chinois. Même connaissant l'aisance des producteurs Chinois en matière de copie, il était difficile d'imaginer à quel point cette déclaration était proche de la réalité... La GE est, sans aucune honte, une copie de la Phantom, qui fait si bien recette en Chine...

Nous sommes en mai 2008, au salon de Pékin. Geely expose sur son stand plus de 10 nouveautés, qui s'avèrent toutes êtres des créations originales, de la CE à la GT en passant par la HL ou la NL... Une pléthore de nouveautés qui tendrait à l'époque à donner l'image d'un Geely devenu créatif.

Cette nouvelle étude dénommée GE (un monospace profilé utilisait déjà ce nom voici un an) vient infirmer cette supposition, car tout dans ce modèle évoque la Phantom. La calandre surmontée d'une sculpture ailée, dessin des rétroviseurs, ou même des montants et des vitrages...

A l'intérieur, l'inspiration est un peu moins directe, puisque l'on est en présence d'une habitacle, certes d'inspiration Britannique, plus moderne dans son aspect, et habillé de cuirs clairs, de chromes et de boiseries. Pas de place pour la promiscuité, puisque l'unique passager qui trône au centre de la cellule arrière et soigneusement séparé des occupants des places avant, forcément ses employés...

Et la GE peut même revendiquer de véritables origines Britanniques, puisqu'elle a pour base le taxi londonien, dont Geely possède la licence de fabrication, le TX4...

180278180282180285180288180291

Pour résumer

Voici quelques mois, Geely annonçait son ambition de produire si bien recette en Chine...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.