par Patrick Garcia

Seat élargit la coupe

Seat dont nous vous annoncions récemment les difficultés ainsi que leur "surcapacité" en personnel sur le site de Martorell, vient d'en rajouter une belle couche. Après un rapide recalcul incluant les filiales, dont Gearbox,  et les concessionnaires, ce ne sont plus 800 mais 1400 emplois qui sont menacés. Une surenchère qui vise à faire peser la culpabilité sur le personnel pour l'amener à renégocier une baisse des salaires et des heures de travail sur lesquels les syndicats rechignent depuis le début.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Seat dont nous vous annoncions récemment les difficultés ainsi que leur "surcapacité" en personnel sur le site de Martorell, vient d'en rajouter une belle couche. Après un rapide recalcul incluant les filiales, dont Gearbox,  et les concessionnaires, ce ne sont plus 800 mais 1400 emplois qui sont menacés. Une surenchère qui vise à faire peser la culpabilité sur le personnel pour l'amener à renégocier une baisse des salaires et des heures de travail sur lesquels les syndicats rechignent depuis le début.

La baisse de production atteint les 12% depuis le début de l'année et l'objectif de 449 000 autos construites ne devrait finalement pas dépasser les 390 000. L'émotion n'est pas toujours où l'on pense chez Seat...

lire également: VW la restructuration

source Autoactu

Pour résumer

Seat dont nous vous annoncions récemment les difficultés ainsi que leur "surcapacité" en personnel sur le site de Martorell, vient d'en rajouter une belle couche. Après un rapide recalcul incluant les filiales, dont Gearbox,  et les concessionnaires, ce ne sont plus 800 mais 1400 emplois qui sont menacés. Une surenchère qui vise à faire peser la culpabilité sur le personnel pour l'amener à renégocier une baisse des salaires et des heures de travail sur lesquels les syndicats rechignent depuis le début.

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.