par Elisabeth Studer

Renault : JV avec Geely pour Chine et Corée du Sud

Renault et Geely Holding Group, le plus grand groupe automobile privé chinois propriétaire de Volvo, ont annoncé lundi avoir signé un protocole d’accord ("Memorandum of Understanding") en vue d’établir de nouvelles formes innovantes de partenariats. Et tout particulièrement dans le domaine des véhicules hybrides.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Renault et Geely Holding Group, le plus grand groupe automobile privé chinois propriétaire de Volvo, ont annoncé lundi avoir signé un protocole d’accord ("Memorandum of Understanding") en vue d’établir de nouvelles formes innovantes de partenariats. Et tout particulièrement dans le domaine des véhicules hybrides.

Co-entreprise Renault / Geely

Renault souhaite relancer ses activités en Chine en fondant une entreprise commune avec Geely Holding Group. Un rapprochement qui voit le jour un an après que le groupe automobile français a mis fin à ses précédentes opérations sur le premier marché mondial.

Tôt dans la matinée, des sources proches du dossier indiquaient que la future entreprise produirait et vendrait des véhicules hybrides de Renault en Chine en utilisant les technologies, les chaînes d'approvisionnement et les usines de Geely, tandis que le groupe français se chargerait de la commercialisation et du marketing.

Véhicules hybrides sous marque Renault en Chine

En Chine, les deux partenaires introduiront conjointement des modèles de véhicules hybrides sous la marque Renault.

Selon plusieurs sources, Renault et Geely envisageraient également de développer des véhicules entièrement électriques via cette coentreprise.

Projet de production en Corée du Sud

Dans le cadre de ce partenariat, Renault et Geely sont également accordés pour étudier la mise en place d'une possible entreprise commune en Corée du Sud pour y vendre les véhicules hybrides de Geely, alors que Renault est implanté dans ce pays depuis plus de deux décennies.

Les deux partenaires étudieront également la possibilité de localiser la production de véhicules sur la base des plateformes "Lynk&Co", afin d'aider Renault Samsung Motors (RSM) à élargir sa gamme.

Geely déjà partenaire de Daimler … lui-même partenaire de Renault

Vers la création d’une future entité Renault-Geely-Daimler ? La nouvelle co-entreprise Renault / Geely serait de même type que celle fondée par Geely avec Daimler. Elle serait toutefois totalement indépendante de cette dernière, alors que le constructeur français et Daimler sont déjà partenaires par ailleurs.

On ne sait pas précisément dans l'immédiat comment ce nouveau partenariat affectera les opérations communes du groupe français avec Nissan, ni dans quelles usines seront produits les véhicules de la coentreprise Renault-Geely.

Notre avis, par leblogauto.com

Après avoir dissout en 2020 sa coentreprise avec Dongfeng Motor, Renault ambitionne de retrouver une place sur le marché chinois. Geely devrait l’y aider.

Un document consulté par Reuters indique que la coentreprise Renault – Geely se fixerait dans un premier temps comme priorité les marchés chinois et sud-coréen pour élargir par la suite ses activités aux marchés asiatiques à forte croissance.

Reste tout de même à savoir comment Nissan devrait être positionné dans cet « ensemble » …

Sources : AOF, Renault, Reuters

A lire également :

. Smart annonce son nouveau SUV, né chez Geely

. Chine : Renault cesse sa coentreprise avec Dongfeng et change de stratégie

Pour résumer

Renault et Geely Holding Group, le plus grand groupe automobile privé chinois propriétaire de Volvo, ont annoncé lundi avoir signé un protocole d’accord ("Memorandum of Understanding") en vue d’établir de nouvelles formes innovantes de partenariats. Et tout particulièrement dans le domaine des véhicules hybrides.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.