Accueil Dongfeng Chine : Renault cesse sa coentreprise avec Dongfeng et change de stratégie

Chine : Renault cesse sa coentreprise avec Dongfeng et change de stratégie

174
106
PARTAGER

Le Groupe Renault a annoncé la cession de sa participation dans DRAC à son partenaire, Dongfeng. Direction l’utilitaire et l’électrique !

« Concernant les véhicules particuliers thermiques, Groupe Renault a conclu un accord préliminaire avec Dongfeng Motor Corporation en vertu duquel Renault transfère ses actions à Dongfeng. Dongfeng Renault Automotive Company Ltd (DRAC) cessera ses activités liées à la marque Renault ».

Renault annonce que le service après-vente sera évidemment assuré. Il le sera, au travers des concessionnaires Renault. Mais, il le sera visiblement également au travers « des synergies au sein de l’Alliance ». Pour autant, les ponts ne sont pas coupés avec Dongfeng puisque l’Alliance continuera de fournir des moteurs Diesel au constructeur chinois. De plus, les deux partenaires sont engagés dans eGT (voir plus loin).

Désormais, Renault va concentrer ses efforts en Chine sur le véhicule utilitaire ainsi que le véhicule électrique. Considérant que le marché de l’utilitaire en Chine représente un potentiel de croissance plus intéressant que le marché du véhicule thermique particulier « saturé », Renault va donc pousser sa joint venture Renault Brilliance Jinbei Automotive Co., Ltd. (RBJAC), lancée en décembre 2017.

Se recentrer sur deux marchés porteurs

Renault précise que outre cinq lancements d’ici 2023, RBJAC devrait exporter des véhicules dans le futur, sans préciser les pays de destination de ces exportations.

Du côté du véhicule électrique, là aussi c’est un marché avec du potentiel et sur lequel les « places au soleil » sont encore à prendre. Pour le moment, le marché n’a pas encore atteint les 900 000 véhicules (2019) et les spécialistes estiment qu’il devrait atteindre 25% du marché automobile de Chine d’ici 10 ans.

Pour cela, le Renault City K-ZE est la première pierre de l’offensive électrique de Renault en Chine. Sur ce créneau, Renault est engagé au sein de deux coentreprises. La première, avec Dongfeng, eGT New Energy Automotive Co., Ltd (eGT), la deuxième en tant que partenaire de Jiangxi Jiangling Group Electric Vehicle Co. Ltd (JMEV).

A noter que le City K-ZE arrivera chez nous, en Europe en 2021. Ce sera le Dacia Spring, un VE d’entrée de gamme. Nous avons eu un « show car » qui préfigure ce véritable commuter.

Notre avis, par leblogauto.com

Voyant que le marché classique thermique est verrouillé et difficilement pénétrable, Renault change son fusil d’épaule. C’est une stratégie qui se comprend. Gagner un centième de part de ce marché demande des efforts commerciaux et publicitaires colossaux pour un résultat maigre. Alors que sur l’utilitaire et le VE, le marché est encore en forte croissance et des parts de marché importantes sont encore à distribuer.

Est-ce la bonne stratégie ? Difficile à dire. Mais la croissance potentielle du marché électrique est telle qu’il est impensable de ne pas consacrer de gros efforts sur ce créneau. Surtout que le VE comme le VUL sont des marchés mondiaux en croissance. Depuis la Chine, il sera alors facile d’exporter des modèles, vers les marchés voisins, ou d’adapter ces modèles pour l’Europe ou d’autres marchés.

Le plan « leader-follower » commence à être annoncé. Ceci en est la première pierre.

Poster un Commentaire

106 Commentaires sur "Chine : Renault cesse sa coentreprise avec Dongfeng et change de stratégie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Scott
Invité

Bientôt au tour de PSA??

Thomas
Invité

Comme ça la fusion avec FCA aura le « boulet » DongFeng en moins(vis à vis des Américains s’entend) 😉

SGL
Invité

Encore une bonne nouvelle pour Renault… qui ne sera pas pris en compte par S&P et tartempion… Comme d’habitude !

Allegra
Invité

En quoi c’est une bonne nouvelle ? Ce que je vois, c’est que c’est juste un aveu d’échec. Le plan A n’a pas marché, maintenant on passe au plan B avec le recentrage sur les utilitaires et l’électrique. On ne peut pas encore être sûr que ça marchera, donc pas encore dire que ça soit une bonne nouvelle.

SGL
Invité

Bah quand un plan ne marche pas depuis 40 ans … prendre un autre avec un potentiel de croissance pas négligeable… Difficile de voir une mauvaise nouvelle.
A l’image des calculs de tir d’artillerie, les premiers coups sont « forcément » ratés, on règle progressivement le tir… puis arrivent les tirs au but… Mauvaise nouvelle puis bonne nouvelle.

Allegra
Invité

Y a un potentiel de croissance, mais la question c’est plutôt vont-ils pouvoir en tirer profit ? Parce que c’est bien beau de parier sur l’électrique et les utilitaires, mais Renault n’est pas le seul à en faire aux dernières nouvelles, d’où mon interrogation…

SGL
Invité

Certes… ce n’est pas gagner d’avance !

Invité

En 2019 Renault a vendu avec la joint-venture Jinbei et Huasong :153 452 véhicules. Ce n’est pas le Pérou mais ce n’est pas nul.

SGL
Invité

Partout dans le monde, progressivement, la VE s’impose comme la solution d’avenir, même d’un point de vue économique !

COLAS
Invité

C’EST UNE BONNE NOUVELLE MAIS LES CHINOIS SE SONT DÉJÀ CONSTITUES UNE INDUSTRIE AUTOMOBILE SUR LE DOS DES ÉTRANGERS RENAULT Y COMPRIS CAR DONG FENG GARDERA LES OUTILS DE PRODUCTIONS ET CONTINUERA A PRODUIRE DES VOITURES QUI CONCURRENCERONT LA PRODUCTION ÉTRANGÈRE JUSQU’À LEUR CHUTE VOIRE LEUR DEPART DU TERRITOIRE CHINOIS ! C’ETAIT EN FAIT LA POLITIQUE DES JOINT VENTRUES IMPOSÉES PAR XINGPING DEPUIS LE DÉPART. ET LE GRAND PERDANT SERA UN JOUR VOLKSWAGEN . MAIS C’EST UNE BONNE CHOSE CAR AU MOINS DONG FENG N’AURA PAS DE PART DANS LE CAPITAL DE RENAULT A LA LONGUE COMME CHEZ PSA !!!

Gautier Bottet
Editor

Merci de ne pas rédiger tous les commentaires en majuscule… ça ne sert à rien.

Qui est Xingping? Vous pensez sans doute à Deng Xiaoping ?

bzep
Invité

C’est tellement vrai, hélas il faut composer avec du nationalisme minuscule (le « n ») primaire et à courte vue.

SGL
Invité

La fabrication nationale est une chose, la R&D nationale est au moins aussi importante !
L’idéal est d’avoir les deux…

koko
Invité

Implanter une usine à l’étranger, c’est souvent déménager une ligne de production (et des emplois) à l’étranger !

C Ghosn
Invité

Koko y a des francais qui sont prêts à bosser à l usine payés au lance pierre ? ,
des francais qui veulent ramasser les fruits ?

Je vois que des ex-colons qui bossent dans l’usine et les champs et qui vont lors de leurs transhumances annuels dépenser les €€ dans nos ex colonies. Donc au final carotte pour nous

SGL
Invité

Si les importations sont contrôlées correctement, on pourrait remonter les salaires pour les cueilleurs français !?

wizz
Membre

si on remontait les salaires pour les cueilleurs français, est ce que les consommateurs français seront toujours présents?

Payer le gasoil à 1.50€ au lieu de 1.20€, les Français considèrent que c’est au détriment de leur pouvoir d’achat

Payer l’élect à 20cts au lieu de 10cts, idem.

Et payer la barquette de fraise à 5€ (fraise française cueillie par des Français au salaire décent) au lieu de 2€ (fraise marocaine cueillie par des Marocains payé au lance pierre)???

https://www.sudouest.fr/2018/06/27/harcelees-agressees-en-espagne-la-revolte-des-cueilleuses-de-fraises-marocaines-5182994-4803.php

SGL
Invité
Oui @Wizz, il y a qquch de sournois dans la mondialisation, « l’usine chinoise » est devenue la norme pour tout « démocratiser » certains prix de biens de consommation a été divisée par 20… mais à quel prix ? Perte de compétence et emplois en Europe… alors que la produite qualité française et européenne a tendance à disparaître depuis 30 ans. Moi personnellement, cela ne me dérangerait pas que les TV et smartphone coûtent 10Xs plus cher s’ils étaient européens, et que tout le monde aurait un emploi. …mais il faut que toute l’Europe joue le jeu… s’il y… Lire la suite >>
wizz
Membre

si ça se vend moins parce que 10x plus cher (que maintenant, via made in China), alors pas de production de masse, pas de réduction des prix obtenue par cette production de masse que tu vantes tant…

si ça se vend très peu, alors les industriels rechigneront à investir des sommes astronomiques dans la R&D, et il n’y aura pas de progrès, chose dont tu vantes tant de fois avec les ENR toujours moins chères et plus performantes…

Alors SGL. Que faire? Que choisir?
Encore une pirouette cette fois ci, en fonction de la direction du vent…

wizz
Membre

tu vois que c’est difficile de juger

quand tu te focalises sur UN paramètre, ne vois les choses que sous un seul angle, alors c’est évident, c’est comme ça, c’est ainsi que ça doit se faire, dans cette direction….

mais quand tu remets les choses dans leur contexte, quand tu prends du recul pour pouvoir prendre en compte plusieurs paramètres, alors tu te rends compte que ce n’est pas aussi évident, qu’aller dans un telle direction, c’est forcement au détriment de quelque chose autre…

SGL
Invité
@Wizz, je ne comprends pas où tu veux en venir…Moi justement, je fais un jugement global, qui concernerait 550 millions d’Européens avec une vraie politique européenne… Sauf la GB qui ne veut encore moins jouer le jeu d’une grande entité unis et qui parle d’une seule voix. Je me place rarement au niveau de l’individu, mais au niveau politique global d’un peuple ou un ensemble de peuples. Individuellement, je ne fais « rien de bien » j’achète comme tout le monde « le moins cher » … bien que j’essaye de n’acheter que local dans la mesure du possible et… Lire la suite >>
wizz
Membre
SGL Tu sais très bien à quoi je veux en venir OUI ou NON, que tu es un fervent défenseur des ENR, dont les panneaux photovoltaiques qu’il faut mettre partout, à commencer par les parkings??? On t’a tous dit que ça coute très cher les ENR, spécialement les panneaux PV. A cela, OUI ou NON que tu as montré moult liens sur des articles montrant que le cout des PV a baissé, baissé de plus en plus? OUI ou NON que tous ces panneaux pas chers viennent de Chine? OUI ou NON que les fabricants historiques occidentaux ont tous été… Lire la suite >>
JC Juncker
Invité

Wiko est une societe francaise.

Tu oublies un point essentiel. T es prêts 0 faire un boulot ingrats/pénible avec un bon salaire ? L histoire nosu a montre que non.

Par exemple ici au Grand Duché, un chauffeur de camion poubelle touche mini 3200€/mois,, à peine moins pour les ramasseurs. ET bizzarement il y a trés peu de luxembourgeois a faire ce taf. Des francais, des ex yougoslaves, quelques allemands.

wpDiscuz