Accueil Volvo Volvo et Geely abandonnent leur projet de fusion

Volvo et Geely abandonnent leur projet de fusion

0
33
PARTAGER

Le constructeur automobile chinois Geely et sa filiale Volvo reportent leur projet de fusion, pariant qu’ils seront plus « agiles » en tant qu’entités autonomes.

Structures Geely/ Volvo distinctes mais coopération plus étroite

Les constructeurs conserveront leurs structures d’entreprise distinctes tout en coopérant plus étroitement sur l’électrification, les logiciels et la technologie de conduite autonome, selon un communiqué conjoint. Bien qu’ils ne soient plus dans leur intention de fusionner comme annoncé l’année dernière, de nouvelles annonces pourraient intervenir.

Pas de fusion, pour ne pas être focalisé sur les affaires internes

« Il s’agit de maintenir l’élan de haut niveau », a déclaré Hakan Samuelsson, DG de Volvo Cars, dans une interview. «Une fusion n’est pas toujours positive. Vous risquez de perdre votre élan car le focus est alors trop mis sur les affaires internes » a ajouté le dirigeant.

En février 2020, les deux constructeurs argumentaient pourtant leur projet de fusion en indiquant que la future entité « bénéficierait de la taille, de l’expertise et des ressources nécessaires pour être aux avant-postes dans la transformation en cours de l’industrie automobile ».

Volvo et Geely indiquaient alors que le nouveau groupe qui serait issu de leur fusion pourrait être coté à la Bourse de Hong Kong, où Geely est déjà inscrit, puis à Stockholm (Suède).

« L’identité de chacune des marques Volvo, Geely, Lynk&Co et Polestar serait préservée », avaient assuré Volvo Cars et Geely.

Groupes motopropulseurs déplacés dans une société distincte

En parallèle, Geely et Volvo déplaceront leurs activités de groupe motopropulseur dans une société distincte, ce qui renforcera l’accent mis sur le développement des véhicules électriques.

« L’adhésion de Daimler à l’entreprise serait positive », a déclaré à ce sujet le DG de Volvo.

Pour rappel, le constructeur automobile allemand compte Li Shufu, propriétaire de Geely, comme principal actionnaire. En novembre dernier, il a annoncé en novembre son intention de développer conjointement un moteur à essence qui pourrait être électrifié plus tard.

Notre avis, par leblogauto.com

Ces annonces constituent les derniers exemples en date de groupes automobiles qui transforment rapidement leurs activités en s’éloignant de la production de moteur thermique au profit des batteries pour véhicules électriques.

Daimler a annoncé ce mois-ci la scission de son unité de camions après l’avoir maintenu durant plus d’un siècle au sein de la même structure que celle incluant ses activités automobiles. Volkswagen réfléchit pour sa part à inclure sa filiale Porsche dans une entité distincte.

Sources : Bloomberg

A lire également :

. Volvo et Geely envisagent une fusion

. Daimler et Volvo parlent moteurs communs, merci Geely

Poster un Commentaire

33 Commentaires sur "Volvo et Geely abandonnent leur projet de fusion"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tcho
Invité

Une fission alors.

toto
Invité

du made in china tout craché

Invité

Décidément, les acteuyrs de l’industrie automobile chinoise a du mal à trouver un modèle économique viable ! Mais le jour où ils l’auront trouvé, on aura mal aux fesses … NOUS !

wizz
Membre

ce n’est pas un modèle économique qu’ils recherchent, mais un statut pour Geely (ou de l’ensemble après fusion)

avec une fusion maintenant, l’image de Geely va monter un peu, mais celle de Volvo va baisser beaucoup.

en laissant les 2 marques « indépendantes », mais liées avec des composants en commun, alors peu à peu, Geely montera en reconnaissance (nous, on utilise les même composants développés en commun…). A ce moment là, il sera temps de fusionner

Twin Spark
Invité

Pourquoi illustrer cet article avec un range rover ? 😙

SGL
Invité

Insolent mais juste ! 😉 😀

zeboss
Invité

C’est surtout que Geely doit manquer d’un peu de liquidités après avoir dévoré pas mal d’autres entreprises et avoir mis au pot sur 6% sur MB (dans quel objectif ?).
Fusionner aurait impliquer de « payer » éventuellement un bonus aux autres actionnaires de Volvo sans changer le volume capitalistique.
Bref immobiliser des fonds propres sans retour immédiat, à l’inverse d’une mise sur le marché boursier façon Ferrari ou à priori Porsche…

wizz
Membre

Il me semble que Geely est propriétaire de Volvo en rachetant à Ford , donc 100%, et non un gros actionnaire majoritaire

ddd
Invité

Geely détient 51% de Volvo Cars.

Dernière phrase de l’article: https://www.autoplus.fr/volvo/volvo-s-associe-a-son-proprietaire-zhejiang-geely-187863

wizz
Membre

Si tel est le cas, seulement 51%, alors autant pour moi

mais sur le site officiel, il n’y a pas cette mention, seulement que Geely est propriétaire de Volvo
https://www.media.volvocars.com/fr/fr-fr/media/pressreleases/277344/volvo-cars-and-geely-auto-to-deepen-collaboration

gher
Invité

l’article est vieux et parle de joint venture
Volvo est 100 % propriété de geely

SGL
Invité

Bah oui, Volvo est Chinois !

SGL
Invité

La désunion de l’Europe a laissé partir nos pépites…

ugfui
Invité
Volvo était en faillite, pas une pépite, qui allait bientôt rejoindre les cercueils de saab. Geely ont sauvé Volvo et ont en fait une rivale sérieuse aux premium allemand en lui ouvrant l’accès au marché chinois et à certaines technologies où la Chine a plus d’avance (batterie, IA etc) Ce n’est pas pour rien, que même les constructeurs allemands cherchent à avoir du capital chinois dans leurs boites. Quand aux marques françaises, les chinois n’en veulent même plus (dongfeng étaient contents de rendre psa) Arrêtons de parler de pépites les pépites c’est google, alibaba, huawei etc, c’est à dire de… Lire la suite >>
wizz
Membre
Volvo n’était pas du tout en faillite. C’était un premium abordable pour Ford, à côté de Jaguar Land Rover. Celui qui aurait pu être en faillite, c’était Ford, et qui avait tout fait pour l’éviter, par lui-même contrairement à ses 2 voisins GM et Chrysler Allan Mulally avait pris la direction de Ford en 2006, avait présenti un crash bientôt. Comme ils sont américains, pays de la liberté par définition (ps: chacun se démerde), alors il ne croyait pas à l’intervention de l’Etat américain. Il avait immédiatement pris des options de crédit auprès des banques, pour pouvoir disposer d’argent afin… Lire la suite >>
wizz
Membre

et Dongfeng n’était pas content de rendre PSA. Ils avaient juste abaissé leur participation, afin d’être (très) minoritaire, et de ne pas entraver la fusion PSA-FCA dont Trump verrait d’un très mauvais oeil la présence d’un constructeur chinois dans Chrysler, via Stellantis

SGL
Invité
Bien sûr que SI, Volvo est une pépite pour un constructeur automobile… Que ce ne soit pas une pépite parce que l’automobile n’est pas ultra en forme en général… OK. Mais dans le domaine, Volvo sortait du lot même en 2010 pour Geely, et même en 1999 pour Ford. La gestion de Ford a été calamiteuse, celle de Geely bien meilleur heureusement et malheureusement pour nous Européen … car Volvo est devenu le cheval de Troie des Chinois ultra efficace. … une machine à cash + une machine de transfert technologique pour les marques 100 % chinoise. Renault à vraiment… Lire la suite >>
wizz
Membre

en quoi la gestion de Ford aurait été calamiteuse???

et Renault n’avait pas raté le coche. La présence de l’Etat français chez Renault, et un Etat très interventionniste, avait refroidi les actionnaires de Volvo

SGL
Invité

« Pourquoi la gestion de Ford aurait été calamiteuse ? »
Ford avait acheté Volvo Cars à Volvo Group en 1999 pour 6,5 milliards de dollars et le revend à Geely pour trois fois moins, soit 1,8 milliard de dollars…
OK … si ce n’est pas calamiteux comme gestion… c’est comment ?
Surtout que les Volvo de l’époque Ford n’ont jamais marqué l’histoire…
Bien sûr avec des si, mais je dis que Volvo avait pu devenir le haut de gamme de Renault comme Dacia est devenu son bas de gamme… mais à quoi bon de se lamenter…

wizz
Membre
C’était la crise mondiale, bordel. Toutes les entreprises dans le monde ont vu leur cours plonger. Et comme Ford avait besoin impérativement de l’argent pour se sauver lui même, alors ils ont dû vendre « au tarif du moment » Ne pas confondre entre Nissan et Volvo -Nissan perdait de l’argent de manière chronique depuis plus de 10 ans, était parti pour être en faillite. Personne n’en voulait. Renault avait pu racheter pour une (grosse) bouchée de pain. -Volvo, c’était un contexte particulier lié à son époque, la crise mondiale 2008 . Par exemple, moi, disons que j’ai reçu un petit héritage.… Lire la suite >>
SGL
Invité

OK @Wizz, bien qu’acheter et vendre au bon moment font également partie d’une bonne gestion.
Parce que maintenant Volvo doit valoir plusieurs de dizaines de milliards de dollars, si cela se trouve !?
Dommage que Renault n’ait pas acheté pour « une grosse bouchée de pain » en 2010… Quelle tristesse !

wizz
Membre
Acheter et revendre au bon moment, c’est l’idéal…..MAIS encore faudrait il pouvoir le faire, ne pas être pris de court par un autre événement. Imaginons que tu as acheté ta maison secondaire pour 40000€, avec 10000€ de travaux. Et peu à peu, la région a pris de l’attractivité, et le prix grimpe peu à peu. Revendre à ce moment là, ce serait parfait…. ….mais actuellement, après une année de covid, l’économie est étranglé. Le marché immobilier dans le coin a chuté. Ça arrive. Il suffit d’attendre que le vent tourne, et que ça remonte…. ….mais pas de bol, tu viens… Lire la suite >>
wizz
Membre

quant à Renault, difficile d’acheter Volvo ou JLR quand les caisses sont vides (ps: ne pas oublier que l’Etat avait consenti à leur faire un prêt, parce qu’aucune banque ne voulait leur en prêter)

wizz
Membre

https://www.challenges.fr/magazine/renault-mise-a-fond-sur-la-voiture-electrique_340101

En 2009, Renault se lançait dans la voiture électrique, en budgetant 4 milliards €….et être trop en avance en son temps.

Le comble, si Renault avait été plus frileux, alors cette même somme d’argent lui aurait permis d’acheter Volvo, ou JLR!!! (parce que la voiture électrique aurait pu rester au stade de développement, et n’être commercialisée qu’en 2019….)

wizz
Membre
https://www.google.fr/search?ei=FcE8YPivIYeeUNvVtKAB&q=cours+bourse+renault&oq=cours+bourse+renault&gs_lcp=Cgdnd3Mtd2l6EAMyBwgAEEYQ-gEyAggAMgYIABAWEB4yBggAEBYQHjIGCAAQFhAeMgYIABAWEB4yBggAEBYQHjoHCAAQsAMQQzoICAAQsQMQgwFQhJcBWLrCAWDdwwFoB3ACeACAAagCiAGwCJIBBTYuMi4xmAEAoAEBqgEHZ3dzLXdpesgBCsABAQ&sclient=gws-wiz&ved=0ahUKEwi4juzJ8I7vAhUHDxQKHdsqDRQQ4dUDCAw&uact=5 Renault 119€ en juin 2007 11€ en février 2009 30€ en 2010 . https://www.google.fr/search?source=hp&ei=OME8YKvCJYm_UqW8gOAB&iflsig=AINFCbYAAAAAYDzPSHTh07yIp_CneSQ4aO_MYvjzW7ft&q=cours+bourse+volvo&oq=cours+bourse+volvo&gs_lcp=Cgdnd3Mtd2l6EAMyBggAEBYQHjoFCAAQsQM6CAgAELEDEIMBOgsIABCxAxDHARCjAjoICC4QsQMQgwE6DggAELEDEIMBEMcBEKMCOgIIADoICAAQxwEQowI6BQguELEDOgIILjoNCAAQsQMQgwEQRhCCAlBHWOQaYP8caABwAHgAgAGyAYgB0Q6SAQQxMC44mAEAoAEBqgEHZ3dzLXdpeg&sclient=gws-wiz&ved=0ahUKEwirvsja8I7vAhWJnxQKHSUeABwQ4dUDCAY&uact=5 Volvo 150 couronnes suédoises en juin 2007 32 couronnes en janvier 2009 61 couronnes en 2010, au moment où Ford avait du revendre Volvo, avec surement un prix correspondant à celui en 2008, bien plus bas et si on regarde depuis 2004 jusqu’en 2007, on constate que son cours a triplé. Tu connais beaucoup de constructeurs ou entreprises avec une gestion calamiteuse dont le cours avait triplé en 3 ans??? . Aujourd’hui, ces derniers temps, le cours de Volvo vaut environ 210 couronnes, pour une… Lire la suite >>
SGL
Invité

Mouais quand je vois que Ford a perdu Volvo, JLR, Aston Martin … J’ai du mal à voir une bonne gestion de Ford durant les années 2000 ….une bonne, cela se voit aussi dans le temps à la façon de gérer pendant les crises.
DS ne date que du 1er juin 2014.

wizz
Membre
demain, peut-être que tu serais au chômage, suite à une méga crise économique mondiale. En France, ce n’est pas très très très grave si tu es déjà propriétaire de ton logement entièrement payé. Tu peux te permettre de vivoter au frais de l’Etat, en attendant des jours meilleurs. mais demain, il se pourrait que l’Etat providence cesse. Ce sera un système anglo-saxon du Dieu pour tous et chacun pour soi. L’Etat est en faillite, et gouverné par des ultra-droites. Il n’y aura plus de chômage, retraite, de RSA, de resto du coeur. Tu seras forcé à vendre ta résidence secondaire,… Lire la suite >>
ddd
Invité

XC60 ou encore Evoque, Top 10 des SUV premium les plus vendus, financé et conçu par Ford alors de la vente des marques.

ddd
Invité

Ford a su préserver l’identité de chaque marque. C’était pas juste des Ford recarrosser (L5 et L6 Volvo, Land Rover, RWD Jaguar…)

wizz
Membre
Il y a eu (presque) UN cas : la Jaguar « Mondeo ». Cette dernière utilisait la base de la Mondeo, et avait fait hurlé les puristes à 2 reprises. Mais en arrière plan, Ford savait ce qu’il faisait : c’était un véhicule test, pour sonder le marché. Il y avait les puristes qui hurlaient, et les gens qui achetaient. Comme d’hab… Cette Jaguar type X n’était pas tout à fait une simple Mondeo recarrossée. Elle était dispo au départ avec que des moteurs V6 essence, en 4 roues motrices. Utiliser une plateforme roturière avait fait hurlé les puristes, mais Ford avait… Lire la suite >>
SGL
Invité

Cette Jaguar type X était globalement une bonne auto, mais l’image de Ford dégradait le pricing power de Jaguar…
Il aurait fallu développer une plateforme propulsion uniquement pour Jaguar… au risque de faire flamber les coûts de développement.

Dom
Invité

Geely = 97.8 % , le restant doit être pour les salariés … je suppose.
le même cas pour Dacia ou Renault n’a pas 100% , il reste des miettes pour les salariés….

SGL
Invité
wpDiscuz