PSA ne fait pas que vendre : Faurecia rachète Plastal France
par Thibaut Emme

PSA ne fait pas que vendre : Faurecia rachète Plastal France

PSA dégage des liquidités par tous les moyens, quitte à se séparer en partie de filiales pourtant (très) rentables comme Gefco. Mais PSA ne fait pas que vendre, en effet, Faurecia, dont PSA est actionnaire majoritaire à 57,4%, vient de finaliser l'acquisition de la filiale française du fabriquant suédois Plastal augmentant ainsi un peu plus son expertise dans les éléments de carrosserie en plastique.

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

Le rachat de Plastal France, effectif depuis le 30 août 2012, intervient après celui de Plastal Allemagne et Plastal Espagne en 2010. En finalisant ce rachat Faurecia devient l'interlocuteur incontournable de Smart (Daimler) puisque tous les éléments sans exception de la carrosserie de la ForTwo actuelle et des futurs modèles de la marque proviennent de l'usine de Plastal France sise à Hambach (tout comme l'usine Smart NDLA).

Pour Faurecia, c'est un moyen de devenir un équipementier de plus en plus incontournable dans le paysage automobile tout en augmentant son expertise dans les éléments de carrosserie en plastique. De plus cela renforce les liens déjà existant avec Daimler, l'un des constructeurs européens les plus en verve du moment. Pour Yann Delabrière, PDG de Faurecia : "Cette acquisition, qui est en ligne avec les objectifs financiers du groupe, renforce encore le leadership européen de Faurecia Automotive Exteriors et permet à Faurecia de consolider ses relations commerciales avec son client Daimler".

Les 250 employés de Plastal France rejoignent donc les plus de 84 000 collaborateurs de Faurecia et les 50 millions d'euros de chiffre d'affaire s'ajouteront aux plus de 16 milliards d'euros réalisés en 2011 par l'un des leaders mondiaux des équipementiers automobiles.

Lire également : Faurecia - PSA n'est pas vendeur

Faurecia - un équipementier en forme

Source et photo : Faurecia

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

PSA dégage des liquidités par tous les moyens, quitte à se séparer en partie de filiales pourtant (très) rentables comme Gefco. Mais PSA ne fait pas que vendre, en effet, Faurecia, dont PSA est actionnaire majoritaire à 57,4%, vient de finaliser l'acquisition de la filiale française du fabriquant suédois Plastal augmentant ainsi un peu plus son expertise dans les éléments de carrosserie en plastique.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.