Accueil Actualités Entreprise Faurecia : PSA n’est pas vendeur

Faurecia : PSA n’est pas vendeur

68
4
PARTAGER

Le groupe PSA en mal de liquidités a mis en vente déjà pas mal de « bijoux de famille » comme son siège de l’avenue de la Grande Armée à Paris, le loueur Citer ou bien encore le logisticien Gefco dont le capital doit être ouvert en octobre. Le PDG de Faurecia, détenu à 57,4% par PSA a tenu a préciser que l’équipementier n’était pas sur la liste des actifs à céder.

Faurecia est le premier équipementier de l’industrie automobile et fournit des partenaires prestigieux comme VAG ou Ford. Cette filiale du groupe PSA, détenue à 57,4% par le constructeur de Sochaux affiche des résultats en super forme et table sur une année 2012 soutenue malgré la crise qui secoue le marché automobile européen. Il apparaissait presque logique à la vue des dernières cessions d’actifs que ce petit bijou soit mise à l’encan par PSA, mais Yann Delabrière, PDG de Faurecia a tenu à préciser que sa société n’était pas sur la liste des cessions d’actifs envisagées.

« PSA a établi une liste très précise d’actions, et il est clair pour tout le monde que celle-ci n’inclut aucune vente de parts dans Faurecia » a déclaré le PDG. Concernant l’impact des difficultés rencontrées par la maison mère sur Faurecia, Delabrière s’est montré rassurant puisque PSA ne représente que 15% des ventes de Faurecia quand VAG dépasse maintenant les 25%. D’ailleurs selon le PDG Ford pourrait bientôt devenir le deuxième client de Faurecia à la place de PSA. Situation paradoxale où PSA tire des bénéfices de la bonne santé de ses concurrents.

Au premier semestre 2012, Faurecia a vu ses ventes hors Europe augmenter de 29% et ses ventes totales de 8,5% à 8,7 milliards d’euros. Le chiffre d’affaire prévu pour 2012 est établi à 17/17,4 milliards d’euros contre 16,2 en 2011 (soit de 5 à 7,5% de croissance) mais les marges en léger recul. Avec l’application des normes Euro6 Faurecia devrait cependant continuer sur sa bonne lancée grâce à son avantage dans les échappements et les systèmes de dépollution des diesel (co-inventeur du FàP). Une bonne nouvelle indirecte pour PSA ce qui en ce moment n’est pas légion.

Pour aller plus loin : Faurecia, un équipementier en forme
Philippe Varin promet de ne licencier personne

Source : LeFigaro et Faurecia, photo: Faurecia

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Faurecia : PSA n’est pas vendeur"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
habba babba
Invité

ouf !

Nico
Invité

En même temps de vendre les part d’une des plus grande entreprise au monde d’équipement auto serait vraiment débile

AZZURRA
Invité

Certaines affirmations prématurées me font 🙂

wpDiscuz