par Joest Jonathan Ouaknine

PSA et CK Birla s'associent pour conquérir l'Inde

Le Blog Auto l'avait évoqué il y a quelques jours et l'annonce officielle a suivi. Ainsi, PSA et CK Birla s'associent pour produire des voitures en Inde. Les Français y gagnent une tête de pont dans le pays et leur partenaire Indien dénoue enfin le nœud gordien d'un site d'assemblage...

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Le Blog Auto l'avait évoqué il y a quelques jours et l'annonce officielle a suivi. Ainsi, PSA et CK Birla s'associent pour produire des voitures en Inde. Les Français y gagnent une tête de pont dans le pays et leur partenaire Indien dénoue enfin le nœud gordien d'un site d'assemblage...

PSA et l'Inde, c'est une vieille histoire. Dans les années 90, Premier assemblait de drôle de 309 à moteur diesel d'AX. PSA était par ailleurs actionnaire de la branche auto de Mahindra et lui fournissait ce même moteur. Vers 2010, le marché indien a décollé et les Français songèrent à un retour. Il y eu des prototypes surpris dans les rues, une usine dont la construction fut célébrée en grande pompe (et arrêtée peu après), des tentatives d'approches des différents acteurs...

Finalement, c'est avec CK Birla qu'il se fiance. D'une part, PSA va créer une joint-venture avec HMFCL. Derrière ce nom se cache Hindustan. Hasard ou coïncidence, dans une pub des années 90, une Hindustan Ambassador se transformait en 206, grâce à un bricoleur Indien... Les futures voitures seront produites à Chennai, où HMFCL et Mitsubishi assemblaient des Pajero Sport. Les Japonais voulaient récupérer le site, mais la bureaucratie locale les en dissuada. CK Birla possède également un motoriste, AVTEC. Une autre coentreprise va être fondée. En 2011, lorsque PSA voulu bâtir un site, il accorda des licences de fabrication de moteurs à AVTEC. Il s'agit donc d'une relance d'un projet ancien.

A travers ses deux joint-ventures, le groupe compte mettre 100 millions d'euros sur la table. L'objectif est de produire, à moyen terme, 100 000 voitures par an sur le sol indien, tout en respectant l'environnement, bien sûr. Sachant que depuis 2014, le site d'Hindustan est livré à la végétation et qu'il n'assemblait auparavant que quelques milliers de SUV Mitsubishi, il y aura du boulot. Néanmoins, avec un marché qui pourrait tripler d'ici 2025 (et atteindre 10 millions d'unités), le gâteau indien est trop tentant pour ne pas en vouloir une part...

Source :

Peugeot

Pour résumer

Le Blog Auto l'avait évoqué il y a quelques jours et l'annonce officielle a suivi. Ainsi, PSA et CK Birla s'associent pour produire des voitures en Inde. Les Français y gagnent une tête de pont dans le pays et leur partenaire Indien dénoue enfin le nœud gordien d'un site d'assemblage...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.