par David Christian Koskas

Podcast 226: l'essentiel de la semaine automobile

Au programme cette semaine : l’huile de friture autorisée comme carburant, Stellantis stocke une partie de sa production sur un aérodrome, le cout de la recharge baisse chez Tesla, l'évolution cours du brut. Enfin l’essai et les nouveautés de la semaine.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le Sénat a voté le droit d’utiliser l’huile de friture usagée comme carburant, sous certaines conditions. Tout d’abord, les particuliers ne sont pour le moment pas concernés. L’amendement adopté dans le budget 2023 n'en permet l'usage qu'à certaines flottes professionnelles. Les entreprises et collectivités intéressées doivent s’approvisionner exclusivement sur une pompe dédiée. Selon le rapporteur général, cela permettra un suivi précis autour de l’utilisation de ce carburant alternatif.

 

Les délais de livraisons sont toujours inégaux aujourd’hui, et la situation perdure. En témoigne une partie de la production française de Stellantis, stockée sur un ancien aérodrome. Du fait des perturbations logistiques touchant l’Europe, avec une capacité de transport décimée, à cause de la crise sanitaire et du conflit en Ukraine. Selon une source syndicale, seules 800 voitures sur 1 100 produites par jour sont en mesure d’être expédiées pour le moment. 

 

Bonne nouvelle dans la crise énergétique. Le prix de gros de l’électricité retrouve ses niveaux de novembre 2021, avant le conflit russo-ukrainien. Comptez entre 100 et 200€ le méga watt-heure, contre 400 euros cet été. Tesla est le premier opérateur de recharge a répercuté la baisse. Sur ses superchargers en heures creuses, le kWh coute 32 centimes, contre 61 auparavant pour les clients Tesla. Les autres usagers paient désormais 50 centimes, au lien de 80. Reste à savoir si les autres opérateurs vont suivre le mouvement. 

 

Bonne nouvelle sur le front du pétrole ? Le G7 envisage dès décembre un accord pour plafonner le prix d’achat de pétrole russe. Il s’agit de sécuriser cette partie de l’approvisionnement vers l’Europe de l’ouest, tout en diminuant les revenus de Moscou. Le baril russe serait alors plafonné sous les 70 dollars. En éloignant le risque de pénurie, on limite une augmentation du cours actuel. Cela s’ajoute à la demande en baisse de la Chine et l’augmentation des stocks d’essence américains. Le baril a chuté sous les 80 dollars aujourd’hui, avec une répercussion à la pompe dans quelques jours. 

 

Ne ratez pas l’essai de la semaine, l’ID.Buzz, la réinterprétation moderne du légendaire Volkswagen Combi. Nous l’avons découvert sur les routes du Portugal. 

 

Enfin les nouveautés de la semaine. Subaru a dévoilé au salon de Los Angeles, la 6ème génération d’Impreza. Abarth a présenté sa bombinette électrique, la 500E; Et si Vous cherchez une voiture une famille de 6 ou plus ? On vous donne quelques idées. 

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Les prix bruts de l'énergie sont en baisse, même si la répercussion sur nos factures n'est pas encore une réalité, sauf chez certains opérateurs. L'automobile doit toujours faire face à des soucis logistiques. Du côté des nouveautés, des légendes s'adaptent au monde moderne.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.