par David Christian Koskas

[Podcast 128] L’essentiel de la semaine automobile par leblogauto.com

Au programme cette semaine: Michelin réduit ses effectifs, Renault va vendre des Nissan, les actionnaires valident la création de Stellantis, et le bilan 2020 du marché français. Enfin l'essai et les nouveautés de la semaine. 

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Dans le cadre d’un plan de simplification et de compétitivité, Michelin annonce la suppression de 2 300 postes sur les 21 000 présents en France. Le résultat opérationnel positif du premier semestre, a chuté de 78% sur le second, à cause de la crise du coronavirus. En outre la marque au Bidendum subit de plein fouet la concurrence asiatique, qui depuis 5 ans grignote des parts de marché, pour atteindre 30% aujourd’hui. Michelin ne prévoit que des départs volontaires, dont deux tiers de mise à la retraite anticipée. Ce programme s’étendra sur les 3 prochaines années.

Nissan va restreindre sa présence en Europe. L’annonce n’est pas anodine, puisque le constructeur va confier la production et la vente de ses voitures à son partenaire Renault. Dans le cadre de son plan mondial de redressement, la marque réduira son réseau commercial dans plusieurs pays de l’Est, mais aussi aux Pays-bas et en France. Sur notre territoire, le réseau Renault va hériter de ces activités. Le siège européen, basé en région parisienne, va réduire son personnel et les opérations marketing sur tout le continent. Cependant, le géant japonais maintiendra un développement commercial sur des marchés importants, comme la Scandinavie et les pays de l’Ouest où la Leaf s’écoule bien. Nissan devrait annoncer le 1er avril prochain, une perte d’exploitation de 2,71 milliards d’euros.

Il ne manquait plus que l’approbation des actionnaires pour valider la fusion des groupes PSA et FCA. Le 4 janvier dernier, lors d’assemblées générales de chaque coté des Alpes, les trois résolutions concernant la naissance du géant Stellantis ont été validées à 99,8%. Les actionnaires de référence chez PSA, dont la famille Peugeot et l’Etat, avaient déjà donné leur accord. Pour satisfaire les autorités européennes de la concurrence, le groupe français ajuste ses parts chez Faurecia, fournisseur dont il est le premier actionnaire. La dernière étape sera l’annonce de la fusion effective, qui arrivera très rapidement, selon Carlos Tavarès le futur DG de Stellantis.

C’est l’heure des comptes pour le marché français, après une année 2020 sans précédent. On commence par l’annonce principale, la chute de 25% des volumes par rapport à 2019, soit plus de 500 000 voitures de moins. Renault arrive en tête avec 314 630 ventes, devançant Peugeot de 12 000 unités à peine. Le modèle le plus diffusé, c’est la 208, devant la Clio, et le 2008 qui complète le podium. La première étrangère, la Toyota Yaris arrive en 11ème position avec 33 455 exemplaires. On note la percée impressionnante du modèle électrique Zoé, 9ème. La Golf se fait détrôner par les crossovers maison. En 2020, VW chute de 11%, le groupe BMW de 21, Daimler de 33, FCA de 41. PSA perd 25 points, comme Renault-Nissan-Mitsubishi. Enfin, notamment grace aux aides idoines, les hybrides décollent, et les électriques multiplient leurs ventes par trois.

Ne ratez pas l'essai de la Cupra Formentor, le premier vrai modèle de la jeune marque espagnole. Rendez-vous dès lundi 9h sur leblogauto.com.

Enfin les nouveautés cette semaine: un Jeep Grand Cherokee 7 places, l'annonce du Skoda Kushaq et le tout nouveau logo de Kia.

Pour résumer

Au programme cette semaine: Michelin réduit ses effectifs, Renault va vendre des Nissan, les actionnaires valident la création de Stellantis, et le bilan 2020 du marché français. Enfin l'essai et les nouveautés de la semaine. 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.