par Gautier Bottet

La nouvelle Kia K900 espère suivre la Stinger

Avec la K900, Kia espérait marquer une montée en gamme, et reproduire le succès de Genesis chez Hyundai. La seconde génération qui sera présentée à New York espère profiter de l'élan de la Stinger pour mieux faire.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Qu'elle se nomme K9, K900 ou Quoris, cette grande berline est aujourd'hui le haut de gamme de Kia. Reprenant la base technique de la Hyundai Genesis, elle avait pour vocation de faire entrer la marque coréenne sur les strates supérieures du marché. Hélas, ce ne fut pas le cas, et la seconde génération ne peut que mieux faire. Sur son principal marché hors de Corée, les Etats-Unis, ses ventes ont en effet connu leur meilleure année en 2015, avec 2524 unités... Et 455 unités en 2017.

Néanmoins, pour cette seconde génération, Kia compte bien placer cette grande berline dans l'aspiration de la Stinger qui a reçu un accueil particulièrement positif dans le monde entier. Mais qui doit encore convertir ce succès d'estime en succès commercial.

La nouvelle K900, qui devrait donc apparaître en avril à New York, reprendra toujours la plateforme des Genesis, dernière version, ainsi que les motorisations. Tout comme la Stinger d'ailleurs. Avec donc probablement un V6 3.3 (Lambda) Turbo de 370 ch et un V8 5.0 (Tau) de 426 ch. Quant au style, il essaiera d'être un peu plus affirmé alors que la première génération fut assez vivement critiquée pour son inspiration bavaroise un peu trop prononcée...

Pour résumer

Avec la K900, Kia espérait marquer une montée en gamme, et reproduire le succès de Genesis chez Hyundai. La seconde génération qui sera présentée à New York espère profiter de l'élan de la Stinger pour mieux faire.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.