Moins de morts sur les routes en août 2023
par Thibaut Emme

Moins de morts sur les routes en août 2023

Selon les chiffres de l'ONISR, issus de la base nationale des accidents de la route, il y a eu, en août 2023, 286 décès. C'est une baisse de 6% par rapport aux 303 du mois d'août 2022. Cela poursuit une baisse de plusieurs mois.

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

Le nombre de blessés corporels graves est estimés à 1 386, soit une baisse de 3% sur un an. Quant au nombre d'accidents corporels, il s'établit à 3 811 en août 2023, soit 4% de moins qu'en 2022 au même mois. Ces indicateurs en baisse permettent sur les 12 derniers mois d'avoir une baisse de 7% du nombre de tués, à 3 061 décès, mais également de 5% du nombre de blessés graves à 15 505 blessés.

La pandémie a visiblement été le déclencheur d'une modification des habitudes. Ainsi, depuis la Covid-19, les automobilistes représentent moins de la moitié des tués, contre plus de la moitié auparavant. Evidemment, rien ne dit que c'est une causalité et non une corrélation, cependant, les Français prennent un peu moins la voiture et un peu plus des moyens de déplacement alternatifs.

C'est d'ailleurs pour cela que l'on voit la catégorie des EDPm (engins de déplacement personnel motorisé) comme les trottinettes électriques, mais aussi les vélos, être plus présents dans la liste des tués ou des blessés de la route.

Les EDPm en forte hausse

Ainsi, sur juillet-août 2023, on compte 42 automobilistes tués en moins par rapport à 2022, 20 cyclistes tués de moins et 19 piétons de moins également. A l'inverse on a 10 tués de plus en EDPm et 12 tués de plus à deux-roues motorisés (2RM). Toutefois, sur 12 mois, la mortalité des usagers de 2RM est stable par rapport aux 12 mois précédents, et toujours en nette baisse par rapport à 2019, année pré-pandémie.

Les cyclistes continuent de voir leur chiffre de tués et de blessés en hausse par rapport à 2019. La pratique du "vélotaf" (aller au travail à vélo) mais aussi le vélo loisir est en hausse et explique ces accidents. A noter que si beaucoup de cyclistes se font percuter par des automobilistes, une grande partie chute tout seul (1/3 des tués vélo+EDPm en 2022 NDLA). Par rapport à 2022, le nombre de cyclistes tués recule fortement. La pratique semble s'ancrer dans les moeurs et les accidents devraient se stabiliser.

Globalement, seuls les usagers d'EDPm voient leurs chiffres (tués et blessés) en forte hausse, la pratique se développant fortement (et de manière souvent anarchique). Si on prend 2019 en année de référence, le nombre de blessés des usagers des patinettes est passé de 158 à 604 soit +295% (quadruplement). Si on prend ces chiffres sur une année, la hausse est tout de même de 15%.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Le nombre de tués sur la route, mais aussi d'accidents et de blessés graves, recule en France depuis plusieurs mois. Le mois d'août n'y déroge pas et voit les chiffres en recul de 6 à 3% selon les catégories.

Sur 12 mois la tendance est baissière, mais certaines catégories d'usagers de la route sont à surveiller de près. Les nouveaux modes de déplacement post-pandémie participent à ces hausses catégorielles.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.