Des images que l'on devrait voir plus souvent !
Des images que l'on devrait voir plus souvent !
par Nicolas Anderbegani
Ce n'est pas un poisson d'avril

Liberty Media prend le contrôle du Moto GP

C’est un tournant majeur dans l’histoire de la vitesse moto et du championnat du monde, qui passe donc sous le contrôle du groupe américain, déjà détenteur des droits de la F1.

Zapping Le Blogauto Essai de l'Abarth 500E

Liberty Media Corporation a annoncé aujourd'hui avoir conclu un accord pour acquérir Dorna Sports, détenteur exclusif des droits commerciaux du championnat du Monde MotoGP. Pour la première fois dans l’histoire des sports mécaniques, les deux plus importants championnats de sports mécaniques sont entre les mains du même actionnaire, réalisant ce que Bernie Ecclestone avait envisagé dans les années 80, sans en donner suite.

Un avenir sécurisé

La Dorna, fondée en 1988 et dirigée par Carmelo Ezpeleta, a acquis les droits du championnat du monde de vitesse moto en 1991 cédés par la FIM, championnat qui est devenu Moto GP en 2002 lors du changement de cylindrée de la catégorie reine, qui avait troqué les 500cc 2 temps pour des 900cc 4 temps. Le Superbike s’y était ajouté en 2013. En trente ans, la vitesse moto s’est considérablement développée et Liberty Media ne s’y est pas trompé, y voyant, selon son communiqué, un « profil financier attractif ». Au cas où vous pensiez que l'amour du sport était le premier criètère... Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna depuis 1994, continuera à diriger l'entreprise dont le siège est à Madrid.

"Nous sommes ravis d'élargir notre portefeuille d'actifs de premier plan en matière de sports et de divertissement en direct avec l'acquisition de MotoGP", a déclaré Greg Maffei, président et chef de la direction de Liberty Media. « Le MotoGP est une ligue mondiale avec une base de fans fidèles et enthousiastes, des courses captivantes et un profil financier très générateur de flux de trésorerie. Carmelo et son équipe de direction ont construit un grand spectacle sportif que nous pouvons étendre à un public mondial plus large. L’activité présente un potentiel significatif et nous avons l’intention de développer ce sport pour les fans, les équipes, les partenaires commerciaux et nos actionnaires du MotoGP.

 

"C'est la prochaine étape parfaite dans l'évolution du MotoGP, et nous sommes ravis de ce que cette étape apporte à Dorna, au paddock MotoGP et aux fans de course", a déclaré Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna. « Nous sommes fiers du sport mondial que nous avons développé, et cette transaction témoigne de la valeur du sport aujourd'hui et de son potentiel de croissance. Liberty a un palmarès incroyable dans le développement d'actifs sportifs et nous ne pouvions pas rêver d'un meilleur partenaire pour élargir la base de fans du MotoGP à travers le monde.

Liberty Media acquerra 86 % de MotoGP, la direction de MotoGP conservant environ 14 % de ses capitaux propres dans l'entreprise. La transaction reflète une valeur d'entreprise pour le MotoGP de 4,2 milliards d'euros. L'acquisition devrait être finalisée d'ici la fin de l'année 2024 et est soumise à l'obtention des autorisations et approbations des autorités chargées du droit de la concurrence et des investissements étrangers dans diverses juridictions.

Un essor inédit ?

Avec Liberty Media, le Moto GP peut s’attendre à une internationalisation encore plus accrue, que ce soit au niveau de la diffusion, des courses, des équipes et des pilotes. On pourrait bien voir revenir des « yankees » en nombre, comme dans les années 80. Les sponsors et le « showbiz » également car Liberty a montré son savoir-faire pour transformer la F1 en « poule aux yeux d’or ». Les acteurs du Moto GP attendent sans nul doute cela. On ne serait pas surpris aussi de voir débarquer un « drive to survive » sur deux roues. Liberty va sans doute pousser également pour son projet de « meetings communs » avec la Formule 1. Bon, pas encore de courses mixtes et de Verstappen qui échange son baquet avec Bagnaia, mais qui sait ?) En tous cas, le Moto GP a du spectacle à revendre !

Giacomo Agostini, figure tutélaire du sport, voit cela d’un bon œil comme il l'a déclaré dans la presse espagnole:

« Il est très probable que nous verrons des acteurs, des célébrités, des champions d’autres sports. C’est vraiment bien, c’est fantastique, ils savent exploiter cet aspect très bien sans perdre de vue le point focal, qui est la course, le sport (…) La F1 est dans un moment doré, et comme nous ne sommes pas inférieurs en termes de spectacle, mais je pense que nos courses sont encore plus excitantes, je crois qu’il y a beaucoup de place pour la croissance ».

 

En quelques années, les européens ont donc perdu la main sur la F1 et sur la Moto GP. Le centre de gravité italo-espagnol du championnat sera-t-il remis en question ?

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Après la Formule 1, Liberty Media prend le contrôle de la Moto GP pour plus de 4 milliards d'euros. Les deux championnats de sports mécaniques les plus prestigieux sont ainsi entre les mêmes mains. La Dorna passe le relais après plus de 30 ans de gestion de la vitesse moto.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.