Lancer le diaporama
Mercedes EQXX 1200 kms
+7
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Le Mercedes EQXX améliore son record d'autonomie

Participer au jeu des mille bornes avec une voiture électrique devient plausible. La Mercedes-Benz EQXX vient déjà d’améliorer son précédent record d’autonomie.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Le premier trajet record de Stuttgart à Cassis  sur une seule charge de batterie avait eu lieu en avril, pour un roadtrip de 12 heures et deux minutes sur 1 008 kilomètres. La vitesse moyenne de la voiture avait été établie à 87,4 km/h. Une fois la ligne d’arrivée franchie, il lui restait 15% d’autonomie, soit environ 140 kilomètres.

Le véhicule ultra profilé de style streamline EQXX a placé la barre encore plus haute, avec un road trip de 1 202 kilomètres de Stuttgart à Silverstone au Royaume-Uni. Après avoir négocié une fermeture d'autoroute, le VISION EQXX a traversé la frontière française près de Strasbourg, puis a traversé le nord de la France jusqu'à Calais, où il est monté à bord de l'Eurotunnel. Poursuivant son voyage au Royaume-Uni, elle a emprunté la M25 autour de Londres puis s'est arrêtée à Brackley, au siège de Mercedes F1. Le VISION EQXX s'est ensuite rendu à Silverstone, où il a été accueilli par le pilote Mercedes de Formule E Nyck de Vries. Le Néerlandais a bouclé 11 tours du circuit, avec des pointes à 140 Km/h, utilisant la fin de charge sur la voie des stands. Tout au long du road trip, le VISION EQXX a réalisé une consommation moyenne de 8,3 kWh/100 km face à un trafic dense et des températures estivales, Sur les 14 heures et 30 minutes de conduite, la climatisation a fonctionné pendant un peu plus de huit heures, mais n'a eu qu'un impact négatif minime sur la consommation d'énergie globale. 

« Alors que Mercedes-Benz s'efforce de passer au tout électrique d'ici 2030 partout où les conditions du marché le permettent, il est important de montrer au monde ce qui peut être réalisé concrètement grâce à une combinaison de technologie de pointe, de travail d'équipe et de détermination », déclare Markus Schäfer, Membre du Directoire de Mercedes-Benz Group AG et responsable du développement et de l'approvisionnement.

Cette fois, le profil de l'itinéraire ne proposait pas des températures basses ni un scénario de récupération d'énergie confroté aux Alpes. Les principaux défis de ce voyage étaient des températures estivales allant jusqu'à 30°, associées à une densité de trafic accrue autour de Stuttgart et dans le sud-est de l'Angleterre. Ces conditions ont imposé au Vision EQXX de devoir refroidir le groupe motopropulseur électrique, ainsi que l’habitacle avec la climatisation. La pompe à chaleur du Vision EQXX s’est avérée peu énergivore aux vues des conditions. La gestion innovante du flux d'air repose entre autres sur une plaque de refroidissement installée dans le plancher du véhicule, lui permettant de profiter de l'air circulant le long du profil bas du VISION EQXX. C'est le moyen le plus efficace sur le plan aérodynamique de maintenir l'unité d'entraînement électrique "au frais" dans des conditions normales, permettant une augmentation de l'autonomie d'environ 2 % dans le mode le plus aérodynamique.

 

 

 

 

Pour résumer

Mercedes poursuit l'exploration de la grande autonomie avec le concept EQXX, qui a effectué un trajet de plus de 1200 kilomètres entre Stuttgart et le circuit de Silverstone au Royaume-Uni, cette fois-ci avec des températures plus élevées et sans relief.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos